Playoffs 2019

Ruddy Nelhomme, coach du PB86: "Venir gagner à Limoges n’est pas facile"

Illustration
[taille=05]Source photo: limogescsp.com[/taille]


Et voici les traditionnelles réactions d'après match au micro RTF. C'est un face à face de coachs aux discours forcément opposés que nous vous proposons ce soir. Prioirté au vaincu, Olivier Cousin, qui cèdera ensuite le micro à Ruddy Nelhomme, coach du PB86.

IllustrationOlivier Cousin : Pour le résultat final, l'écart est d'un point. On a pas su marquer sur la dernière possession mais on a sûrement l'occasion de gagner le match avant même si le résultat n'aurait pas forcément été logique vu les oppositions en présence.

On a eu l'occasion de le faire, on ne l'a pas fait. Il n'y a jamais de hasard dans le basket.

[…]

On a des regrets comme à chaque défaite mais, comme je l'ai déjà dit auparavant, tout n'est pas à jeter dans la défaite et tout n'est pas bon dans les victoires. C'est le cas ce soir, c'est simplement une défaite.

[…]

Le premier enseignement est qu'une fois de plus, sur un match du Top 5 depuis le début de la saison, comme contre Nanterre, on attaque très mal le match offensivement. Cette équipe n'est pas prête à jouer les matches de haut de tableau, alors à fortiori, quand il manque autant de joueurs, encore moins. J'ai déjà dit qu'on avait une équipe jeune qui manquait de maturité et qui n'était pas prête encore à joueur ces matches-là. Cela se confirme ce soir sur le début de match offensif. On est entré après dans le combat, un peu tard. Il faut deux choses : la première est de récupérer un maximum de joueurs si c'est possible car on est trop fatigués à la fin et, ensuite, continuer à travailler pour régler tous ces détails-là.

RTF: Deux mots sur les deux prochains matches qui sont deux déplacements. C'est une situation un peu inédite. En cas de défaite, on ne pourra pas se rattraper le samedi suivant à Beaublanc. Comment allez vous gérer cela, en plus de l'absence de Robinson ?
O.C. :
On va gérer dans l'urgence comme on le fait depuis plusieurs semaines. Quand je dis « dans l'urgence », c'est parer au plus pressé dans la préparation des matches. On ne peut pas tout faire. C'est pour cela que je n'enflammais pas du tout après la victoire à Reims même si elle était belle parce que j'avais dit qu'on risquait d'en payer les pots cassés et ça a été le cas ce soir et ça le sera à l'avenir également car on va laisser de la gomme lors de nos trois déplacements de suite, avec la coupe de France. Au delà de la défaire de ce soir, je suis très inquiet pour la suite.

RTF : Justement, la coupe de France, ça va se gérer comme ça aussi ? Certes, il y a les matches à Limoges les tours suivants mais vous savez qu'en perdant, vous serez plus tranquilles pour la fin du championnat. Vous ne pouvez pas laisser un match, comment allez vous appréhender cela ?
O.C. :
De toute façon avec Fred Forte, on est tout à fait d'accord. La coupe de France n'est pas un objectif . Aujourd'hui, il est inutile d'annoncer le match. On a un match au Portel avant qui sera très difficile. Je pense que si on n'est pas plus consistants en attaque que ce soir, il y aura un écart à la fin de match malheureusement. N va essayer de sauver les meubles sur ce match-là et on attendra des jours meilleurs en terme d'effectif.

RTF : Un mot sur Theodorakis…
O.C. :
Ce n'était pas facile pour lui… arrivé lundi, devoir s'intégrer dans une équipe comme ça, commencer sur un match comme ça. Globalement, il a fait ce qu'il avait à faire. On attendait pas autre chose. On pense qu'il pourra un peu se bonifier dans les jours et les semaines qui viennent.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------

C'est au tour de Ruddy Nelhomme , entraîneur du PB86, de s'exprimer. Le discours n'est pas le même…

IllustrationRuddy Nelhomme : On revient sur Limoges. On prend définitivement le goal-average sur eux en cas d'égalité. Je pense que c'est un championnat qui va se jouer dans les dernières journées. C'est un championnat très difficile où tout le monde peut gagner tout le monde. On est très contents de ce résultat car on n'avait pas gagné à l'extérieur depuis 8 matches. Le groupe doutait un peu et on est allés chercher cette victoire avec le cœur. Venir gagner à Limoges n'est pas facile. On est tombés sur un très bon Dragan Lukovski. On n'a pas vu de joueur à ce niveau-là en Pro B. on a su trouver les armes pour défendre. C'est bien pour la suite.

RTF : Vous avez réussi à prendre Limoges à son propre piège, c'est à dire la défense.
R.N. :
Oui car ils ont été très bons en défense. Ils nous ont posé vachement de problèmes. Mais nous avons réussi à leur poser aussi et c'est bien pour la suite. Maintenant, restons agressifs et gardons cette agressivité.

Merci à Mickael Vaillant et RTF Illustration

  • Autour du match
  • Commentaires (0)