Présaison CSP 2018/19

Qui sont nos adversaires ? : Antibes

Bonjour à tous. Après avoir accueilli l'équipe la plus orientale du championnat mardi, notre équipe préférée se rend sur les terres de l'équipe la plus méridionale ce soir. Il faut espérer qu'après la victoire de 20 points à domicile en début de semaine, nos joueurs préférés ne prennent pas la foudre dans une ville de soleil. Comme vous avez du le reconnaître, nos adversaires sont les joueurs du Olympique Antibes/Juan-les-Pins Côte d'Azur Basket.

La première chose à savoir est que nos hôtes sont avant-derniers de ProB avec 29 points alors que les cerclistes sont onzièmes avec 31 points. Ce très mauvais classement trouve un début d'explication dans le fait que les Azuréens sont les plus maladroits aux lancer-francs (seulement 58.3%) et que cela est l'une des raisons de leur sept défaites de 5 points ou moins cette saison.

Débutons cette analyse par les caractéristiques offensives des deux protagonistes. Dans ce classement, les limougeauds, sixièmes avec 76.6 points de moyenne, sont largement mieux classés que les Antibois, treizièmes avec 74.0 points de marqués. Malgré cela, l'équipe des Alpes-Maritimes est la quatrième aux tirs de près en marquant 53.6% de leurs tirs contrairement aux Hauts-Viennois qui n'en réussissent que 50.4% ce qui les classe treizième. Par contre, pour les shoots au-delà des 6m25, les champions de France 1995 sont avant-derniers avec 30.2% de réussite tandis que les champions d'Europe 1993 sont cinquièmes avec 34.8%. Pour en revenir aux lancer-francs, c'est le gros point faible de l'Olympique Antibes, et une arme pour le CSP au vu de leur cinquième place avec 73.0% de tirs dans le filet. Après le détail de ses caractéristiques, il me semble qu'une défense de zone agressive pourrait simplifier les affaires limougeaudes.

Voyons maintenant les spécificités défensives des deux adversaires. Déjà, il y a dans ce classement le même écart de sept places que pour le classement offensif vu que Limoges est cinquième avec 74.3 points encaissés et Antibes douzième avec 77.3 points contre eux. Mais dans le détail, si les pensionnaires de Beaublanc sont toujours les rois du rebonds avec 36.9 gobages et les cancres des interceptions avec 5.9 subtilisations, les locataires de l'espace Sportif Jean Bunoz sont les médaillés de bronze du rebonds avec 35.0 prises et les septièmes intercepteurs avec 8.5 vols.

Du coté des individualités, il faudra particulièrement surveiller l'intérieur américain naturalisé letton Troy Ostler (17.3 points, 34% aux 3 points, 5.8 rebonds et 17.1 d'évaluation) et le pivot américain Terrence Durham (7.3 points, 7.9 rebonds) mais également garder un oeil sur Yann Mollinari qui tourne à 41% de réussite à 3 points. Pour finir, l'Olympique Antibes a depuis 2 matchs un nouveau meneur porto-brésilien Arnaldo de Sousa Moreira Filho dit Arnaldinho dont les statistiques sont pour l'instant quelconques mais qui a été sélectionné de nombreuses fois dans l'équipe nationale du Brésil entre 2001 et 2003.

  • Autour du match
  • Commentaires (0)