Playoffs 2019

Wood, une idée en bois ?

Illustration

On le savait, le président Forte ne goûtait guère les talents d'Heiko SHAFFARTZIK le meneur international allemand signé pour seulement quelques semaines. Et dans la grande tradition BLING-BLING du CSP, il a donc choisi un bon vieux croqueur américain plutôt que de faire confiance sur une plus longue durée à celui qui n'a pas nécessité de "période d'adaptation" avant d'être performant. Présentation du nouveau caprice.

PERPLEXES

Vous l'aurez compris, nous ne sommes pas très fans de ce recrutement. Pourvu que le bon DaShaun nous fasse mentir et cartonne d'entrée mais le curseur est déjà placé assez haut par l'arrière de la manshaft, et cet ajout d'un meneur/arrière/scoreur à l'heure où le CSP crie misère sous le cercle nous parait d'une pertinence aussi relative que l'adresse actuelle de Matt Gatens.

UN CV QUI ENVOIE DU BOIS

Au demeurant, DaShaun WOOD est ce que l'on appelle un joueur référencé en Europe avec même un passage en ProA (ce qui ne pourra pas nuire à sa perception de ce championnat si particulier avec ses petits pivots et ses arbitres au souffle généreux). Ancien du Mans en 2013-14 il valait toutes compétitions confondues entre 14 et 15 pts par rencontre accompagnés d'environ 4 passes pour 13,5 d'éval en une trentaine de minutes.
Il évoluait l'an passé en Turquie (comme tout le monde de nos jours, il va quand même falloir se demander d'où sort tout ce fric un de ces quatre ?!) sous les couleurs de Tofas Bursas où il émargeait aussi à 14,4pts et 4pds en 33min.
Et c'est là que nous nous posons des questions parce qu'avec Westermann, Shaffartzik (qui a eu le malheur d'être bon rappelons-le), et Culpepper de retour, ça va bouchonner sec à la mène ! Si Culpepper va logiquement se décaler en 2, il va falloir sacrément frustrer le jusque là excellent capitaine Westermann pour faire de la place à la nouvelle lubie présidentielle.

Pour être complet, sachez que DaShaun WOOD, meneur de 30 ans et 1m85 natif du Michigan, a été formé à l'université voisine de Wright State (Ohio). Non drafté il s'est immédiatement dirigé vers l'Europe en commençant par l'Italie avec Cantù (tiens donc...) puis Trévise avant de rejoindre l''Allemagne où il fut désigné MVP et meilleur marqueur dès sa première saison (2010-11). Après deux années à Francfort, il gagne Berlin puis traverse le Rhin pour se signaler au Mans. Après la Turquie l'an passé le voilà de retour en ProA.

Et sinon on recrute dessous ou pas ?

Pendant ce temps là, Zerbo et Daniels pourront continuer à donner 30 minutes par match pour compenser le non-recrutement du poste 4 magique et le non remplacement d'Ousmane Camara. Espérons que le CSP nous annoncera dans les heures qui viennent le recrutement d'un voire deux intérieurs pour boucher les trous là où ça fuit plutôt que d'écoper là où nous étions déjà parés...

A vot'bon coeur

Les supporters qui ont senti passer la douloureuse en se réabonnant ou en achetant des places à prix d'or pour l'Euroleague seront eux-aussi contents de savoir que le club va comme l'an dernier payer un joueur à user le fond de son pantalon en tribune pour la ProA puisque Wood est le 6e JNFL... en attendant le recrutement du 4 qui ne sera pas forcément JFL...

  • Autour du match
  • Commentaires (48)