Playoffs 2019

Un rocher si cher...

Illustration

L'année 2017 devait être le renouveau du CSP Limoges avec deux nouvelles recrues or l'humiliation paloise a montré que la mayonnaise était encore loin d'avoir une chance de prendre. Manque de bol : c'est l'ogre monégasque, unique leader de ProA, doublé à tous les postes et jouant un basket très cohérent qui se pointe à Beaublanc pour tester le degré d'adaptation des nouveaux venus... Peur sur la ville !

L'adversaire :

Monaco, leader presque invaincu en Pro A cette saison a pris son billet pour le Limousin. Une armada de 10 joueurs qui n'ont perdu que 3 matches toutes compétitions confondues. Ils possèdent 10 joueurs de top niveau et un des meilleurs coaches du championnat.

Les meneurs :

Dee Bost arrive de Pologne avec une nationalité bulgare. Il vaut 13pts, 5pds et 3rbds mais en 26min de moyenne. Gros dribbleur, très rapide balle en main, il possède une vision du jeu de top niveau (pas aussi bonne que Cooper de Pau), mais il va faire courir nos vieux meneurs, c'est certain.

Zack Wright arrive de... Russie avec un passeport Bosnien. Ils sont fort dans les pays de l'Est quand même. L'ancien limougeaud vaut 8pts, 4pds et 2rbds avec un joli 53% à longue distance. Il aussi est fort sur le dribble, la passe et le jeu rapide. Il a plus de mal sur le jeu placé, et sa défense n'est pas toujours constante. Lui aussi va faire courir nos meneurs.

Le duel :

Franchement nos postes 1 devraient passer une soirée très difficile tellement le duo Monegasque est fort et rapide loin du faux-rythme souvent installé par Wood et entrevu chez Bremer.

Les extérieurs :

Jamal Shuler est le clutch player de la Roca Team. Très inconstant offensivement, mais attention il est capable de cartons mémorable. Rappelez vous de ses 35pts à Limoges en 2011 avec Nanterre. Il a tout en magasin, le shoot, le dribble, la passe (même s'il bouffe pas mal de ballons), sa capacité à trouver des tirs que seul lui peut mettre. Provoquer des fautes est une de ses spécialités. A surveiller comme le lait sur le feu. Mettez le en confiance et le match est plié.

Yakuba Ouattara est un formidable athlète. Il possède une détente de fou, vainqueur du Slam Dunk Contest l'année dernière. Il va très vite, possède un bon timing pour le contre et le rebond. Shoot avec une grand fiabilité et son tir longue distance est en constante progression. Potentiel NBA dans les saisons à venir.

Sergii Gladyr est un poste 2/3, il possède un tir longue distance sans limite. Laissez le à 10m et il fait mouche. Dur sur son jeu défensif, il se met souvent au service de l'équipe. Avec son 1m96 il prend aussi pas mal de rebonds, joueur idéal sur le pick and pop.

Niklas Caner-Medley arrive du Kazakhstan avec un passeport Azeri. Et oui encore un jouer Cotonou alors qu'il est Américain d'origine. La cellule recrutement de Monaco est sans aucun doute mieux structurée que celle de Limoges. C'est un poste 3 de 2m03, avec un bon shoot à 3pts et un timing pour le rebond offensif. Joueur stable et fiable, il ne va pas faire lever la salle sur ses dunks, mais peu faire très mal de loin.

Paul Rigot est bien connu à Limoges pour y avoir joué en espoir. Il est passé par Orchie en Pro B, puis il est arrivé à Monaco. Joue peu, mais essaye d'apporter ses qualités athlétiques son shoot et surtout sa vitesse sur jeu rapide. Peu rentrer pour faire souffler les copains.

Le duel :

Alors comment dire pour faire simple, on va se faire démonter de partout avec nos seuls Buford et Prepelic. Si l'américain du CSP n'est pas dans un très grand jour, c'est plié. Je ne parle pas de Prépelic (l'homme qui ne défend jamais), parce que là il va prendre des vents de partout, on devrait peut-être lui offrir une écharpe au cas ou il s'enrhume. Notons également qu'avec les renforts, Fair semble voué à un décalage en 3... lui qui progressait en 4 malgré un manque de kilos, que ça doit être dur de s'adapter à Limoges !

Les intérieurs :

Amara Sy est le titulaire au poste 4. Sachant qu'il peut aussi jouer 3. Gros joueur de 1c1, il est plus là pour donner son expérience et contrôler le rythme du match. Bon défenseur, il a beaucoup perdu sur son tir longue distance mais ce n'est pas ce que son coach lui demande. Quand il vous faut un panier, donnez lui le ballon et il le mettra.

Jordan Aboudou est une force de la nature. Il peut aussi jouer poste 3. Va très vite dans le cercle, ses qualité athlétiques lui permettent de défendre sur des joueurs plus grands et plus lourds que lui. Ne joue que 14min par match, c'est dommage, à Limoges il jouerait 25min sans aucun problème.

Brandon Davies est un vrai poste 5, lourd, puissant au sol, même s'il peut mettre de loin. Attention à son shoot au poste haut. Joueur référencé en pro A (Chalon s/Saône), il est passé par la NBA (Philadelphia 76ers puis Brooklyn Nets), il vaut 10pts et 6rbds pour 20min de moyenne. Lui aussi s'il était dans une équipe plus petite cartonnerait sans problème.

Bangaly Fofana arrive de Strasbourg, il devait en avoir ras le bol de perdre en finale. Son jeu est assez simple, il joue sur le pick and roll tête de raquette, prend des rebonds offensifs pour remettre dedans. Le roi du "alley-oop", et enfin il possède un gros sens du contre en défense.

Le duel :

Camara/Fofana pour le fun. Sinon les autres vont être atomisés.

L'ananlyse :

Vous l'aurez compris, il y a presque aucune chance que Limoges gagne ce match. Sur le papier, la Roca Team est nettement supérieure et à tous les postes. Si on n'est pas capable de se mettre les tripes par terre, il n'y aura pas de match et la déculottée de Pau passera aux oubliettes.
Alors messieurs les joueurs et le staff, êtes vous capables de fournir une intensité digne de ce nom pour gagner cette rencontre?
Tout est dans cette question. Sans envie, il n'y a pas de basket, de collectif, de système et surtout de défense.

A vous de jouer et surtout évitez nous (encore) le ridicule parce qu'il ne tue pas, mais il fait mal.

  • Autour du match
  • Commentaires (24)