Playoffs 2019

Un CSP indigent en prend 21 à Nanterre

Illustration

Avec un matelas de 18pts d’avance de la marge victoire à Beaublanc, le CSP partait se remettre en jambes à Nanterre mais c’est bel et bien en tongs que les limougeauds se sont présentés sur le parquet de Maurice Thorez. Ils en repartent avec une grosse valise perdant leur point-average et leur place confortable au classement pour flirter avec la 8e place dans un wagon d’ex-aequos surpeuplé. Il va vite falloir mettre les doigts dans la prise ! Analyse.

J'étais au match ce dimanche soir. En fait j'y fus. Passé simple symbolisant le caractère irrémédiable et irréversible de cet horrible moment : le calvaire ou l'apocalypse pour les Chrétiens. Une branlée pour utiliser un terme profane.

Sauf que j'ai commis l'irréparable au milieu du dernier quart-temps : je suis parti. Rater "la nuit des Rois" mis en scène par Thomas Ostermeier pour la "nuit des morts-vivants" (pas mis en scène par Romero, malheureusement), je m'en suis voulu. Hier soir, le CSP a failli me faire regretter mon choix. Mais c'est le CSP, et là le rationnel ou l'irrationnel je ne sais plus, des fois...

Plus sérieusement, il n'y a pas eu de match. Le CSP a envoyé des Jean-Michel à peu-près, des cousins des professionnels de l'équipe PRO à l'exception de Dwight Hardy qui était véritablement présent sur la parquet.

ON N'A PAS AIME :


L'équipe dans son ensemble

De l'entraîneur à l'ensemble des joueurs à l'exception de Dwight Hardy, tous ont semblé peu concernés et pas inspirés : la mène sans rythme et sans inspiration par "Pépère Taylor" relayé par "Casper Rousselle". Howard qui avait délégué son très lointain cousin pour le représenter sur le terrain. Bouteille n'y était pas. Et je ne parle pas du plus mauvais match de Jerry Boutsiele.
Les jours sans, ça arrive.
Bon , ils nous doivent une revanche.
Et nous espérons tous que cette revanche se fera contre Monaco à Beaublanc.


ON A AIME :

- Dwight Hardy qui a fait un bon match, concerné. Dans le bon timing. Du talent. De la concentration. De l'implication.

- Ce club de Nanterre est un club populaire avec un public de supporters. Rien à voir avec Levallois. Le Président de Nanterre est un Président présent et accessible au milieu des siens comme le nôtre. On me fait signe que non. AH ! J'ai du louper quelque chose.


CONCLUSION :

Alors, je lis ci-et- là, que le CSP cette année est une équipe moyenne. Je n'y crois pas. Il y a deux semaines , l'équipe a exécuté un beau basket le vendredi contre Nanterre. Le lendemain, le CSP a livré un match sans adresse, sans rythme mais avec courage.
Donc, elle les a les atouts pour qu'elle revienne à son niveau qui est le sien. La SIG a pris des roustes contre la bande à Gadou et contre nous et ils gagnent sans coup férir la coupe à tonton...
Dès samedi, il faut revêtir le bleu de chauffe et le talent doit revenir. A Beaublanc d'aiguillonner cette équipe.

___________________
Merci à Epiphanie ESTEVES, Photographe limougeaude pour sa photo d'illustration, retrouvez son travail et ses coordonnées
sur sa page Facebook.

  • Autour du match
  • Commentaires (54)