Playoffs 2019

Un CSP en mode péril-gore pour Boulazac

Illustration

Ce match était un rendez-vous important dans la course aux play-offs. Les Limougeauds ont joué comme dans un rêve et ont atomisé Boulazac dans leur salle 96 à 70 . Analyse complète.

Le match

De match, il n'y en a pas eu, donc le résumé est rapide.

1ère mi-temps :

Dès le début du match, les Limougeauds imposent leur rythme. Ils sont adroits à trois points et jouent tous les coups en transition tout au long des 2 premiers quart-temps. En face, les Boulazacois ont du abusé de confit de canard et sont maladroits en attaque et passifs en défense. A la fin de cette première mi-temps, le CSP mène 53/25....Limite irréel!!!

2ème mi-temps :

Une formalité...Les Limougeauds déroulent et malgré un léger rapproché de Boulazac en fin de match, l'emportent au final 96/70.

Le débrief

Comme le disait Raoul Volfoni dans les Tontons Flingueurs "je dynamite, je disperse, je ventile", les Limougeauds, ce soir, ont joué à la Raoul Volfoni et ont éparpillé façon puzzle les Boulazacois aux quatre coins du Palio!!! Effectivement, il n'y pas eu de derby, tant le CSP a dominé les débats.
Avant le match, Thomas Andrieux avait déclaré "Le CSP a un effectif taillé pour le titre". En lisant ça, on pouvait se dire qu'il disait une belle bêtise vu certaines sorties des limougeauds et leur incapacité à hausser l'intensité défensive. Sur ce match, Thomas Andrieux a raison, le CSP est en route pour le titre (certains, dont nos amis Digital Ouarriors vont le claironner sur les réseaux sociaux) mais comme à BB.Com, on n'est pas dans le style à retourner sa veste, on va attendre de voir les prochains matchs et déjà le match contre l'ASVEL. Effectivement, les limougeauds ont pris le match par le bon bout avec de l'adresse, de la défense et du jeu de transition. Mais en face, que ce fut faible. Je serai un supporter boulazacois qui a payé sa place pour ce fameux derby et bien, j'aurai un peu la haine car pour une équipe réputée pour sa défense et sa volonté de rien lâcher, on n'a rien vu!!!! La faiblesse de l'adversaire du soir, voilà une des raisons pour laquelle, il faut raison garder et ne pas voir le CSP plus beau qu'il n'est, tout en savourant un match plutôt abouti aux deux coins du terrain.

Le Top/Flop

Les tops :

- Les joueurs et le staff limougeauds : Malgré tous les événements en coulisse, les joueurs font le job et viennent d'aligner une cinquième victoire et gardent en ligne de mire les Play-offs.
- Dwight "R-Kelly" Hardy : Il est en version "I believe, i can fly" depuis plusieurs matchs. Peu de déchets, c'est propre, c'est net. C'est un vrai pistolero!!
- Jordan Taylor : Lui aussi a haussé le ton depuis qqs matchs et il est en mode play-offs.
- Jerry "double-double" Boutsiele : Il a fait le boulot dessous avec 12 points/13 rebonds...What else!
- Sekou"prospect NBA" Doumbouya : Il a été l'energizer en premier quart-temps. Il fait des erreurs vu son jeune âge. Mais quel joueur !
- Rémi Lescouilles qui est le Mister Hyde de Rémi Lesca : on l'adore quand il fait du 1/5 à 3 points, quand il se prend la planche, quand il râle, quand il a cette petite barbe ridicule et qu'au final, il est nul comme tous bons palois qui se respectent. Mais on l'aime quand même car s'il n'était pas là, on s'ennuyerait!!!
- Claude Bergeaud qui fait la tête quand il voit son équipe prendre l'eau : Un autre palois qu'on aime détester!!
- L'ambiance du Palio grâce aux supporters limougeauds qui ont couvert le speaker et la sono...Bravo à eux!

Les flops :

Il n'y en pas beaucoup au niveau de l'équipe sauf Samardo Samuels qu'on a pratiquement pas vu, à part au troisième quart-temps, et pourtant, il devrait dominer dessous.
- L'entrée à 1 minute de la fin de Thomas Bazille : Eh bien, si c'est ça le projet jeune....Il n'y avait pas d'autres moments pour le faire entrer franchement!
- Olivier Bourgain : Gros plan sur notre GM, son équipe mène de 28 points et ....il fait la tête!!!

La conclusion

Le CSP enchaîne une cinquième victoire et garde toutes ses chances pour les Play-Offs. Les joueurs limougeauds ne bradent pas les matchs malgré l'ambiance extérieure. Ils font leurs jobs et c'est ce qu'on attend d'eux. Il faut continuer et voir s'ils peuvent avoir un rôle à jouer dans ces PO avec les prochains adversaires. Mais, ce match montre aussi la faiblesse de la JeepElite car Boulazac, ce soir, c'était faiblard et ils sont en course pour les Play-Offs eux aussi, c'est tout dire!!!!
Pour revenir au CSP, que les limougeauds gardent la tête froide et qu'ils continuent sur leur lancée.

___________________
Merci à Epiphanie ESTEVES, Photographe limougeaude pour sa photo d'illustration, retrouvez son travail et ses coordonnées
sur sa page Facebook.

  • Autour du match
  • Commentaires (37)