Playoffs 2019

Son of a Pitch !

Illustration

Dans un match où Limoges a une nouvelle fois dominé sans créer l'écart, Cholet a su rester au contact et faire peur aux limougeauds jusqu'à la dernière seconde 86-89. La carence défensive limougeaude a failli coûter cher, en revanche Dru Joyce III a fait un bien fou. Analyse.

LE MATCH

QT1 On a oublié la défense 21-22

Limoges fait vaguement la course en tête pendant 7-8 minutes mais Cholet revient via un coup de chaud à 3pts de Rousselle. Bouteille et Howard répondent présent (ce qui est de bon augure) mais la défense n'est pas là en ce QT1. TM très vocal de Milling avec moins de 2min à jouer : panier de Zerbo sur une dime de Joyce et deux stops défensifs. La consigne a dû passer mais seulement un point d'avance.

QT2 Déluge de 3pts 49-54

Le QT commence bien avec une faute limougeaude (enfin !) et une faute choletaise. Philippe Hervé a demandé de la pression hors du ballon et ses troupes répondent présent. Joyce distribue à tout va mais la réussite des récipiendaires n'est pas optimale. Howard régale sur le jeu rapide. Cellule de crise au CB à 25-34 mais perte de balle et faute pour N'Doye dès la reprise. Gotcher allume une jolie mèche de loin mais Carter lui répond. Festival de Rousselle qui ramène Cholet à 2 possessions. TM Milling avec grosse soufflée car la défense n'est toujours pas là. 3pts de Gibson en sortie mais la défense pioche encore. Les étrangers de Cholet se montrent à 6m75 (9/16) mais le CSP regagne les vestiaires avec 5 longueurs d'avance. Il va falloir sortir la grosse pression défensive en seconde période pour gérer cette rencontre plus sereinement.

Illustration

QT3 Cholet défend Limoges NON 67-67

On part sur de meilleures dispositions en zone arrière avec des contacts plus marqués et quelques fautes façon marquage de territoire, néanmoins c'est Cholet qui gère le mieux l'équilibre de la dépense d'énergie attaque/défense en revenant à deux points. Limoges est dans la pénalité au bout de 4min alors que CB n'a toujours pas été sanctionné. Conklin score son 8e point dans la peinture sur un joli service de Hayes mais Gotcher place Cholet en tête sur un magnifique catch and shoot à 7m. Joyce dans ses oeuvres score puis provoque (enfin) une faute (après 6'15). Gates fait son entrée mais se prend un flotteur de Dru3 sur la prune. Limoges enchaîne les pertes de balle stupides et ne creuse pas l'écart que tout le monde attend. Jolie faute de Zerbo sur le big man Gates qui finit au sol mais béquille pour Fréjus. 65 partout à 1'20 et Mam se fait bâcher en montant au dunk par Gates... Limoges piétine face à une équipe qui arrive à resserrer la défense.

FINAL : 86-89 OUF !

Limoges n'est pas très patient en ce début de QT4 et les tirs partent trop vite et assez mal, en revanche en zone arrière les mains sont de sortie et Cholet bute sur la défense limougeaude qui semble sortir de son marasme. Joyce score sur un joli flotteur et coach Hervé rappelle ses ouailles. Boutsiele marque au terme d'une belle action construite mais Gibson met 4pts qui font du bien et Howard sanctionne en transition à 3pts. Re-TM Cholet à 71-79 avec 3'44 à jouer. Palsson marque laborieusement en seconde intention mais Hayes remet le couvercle de loin. Palsson lui répond et Jaiteh se fait découper sur l'action suivante mais les 3 arbitres ignorent royalement l'action. Carter remet une flèche mais l'islandais Palsson article aussi. 3e TM local à -8 suivi d'un tir de Palsson à mi-distance et d'un 3pts d'Evans qui et le feu à la Meilleraie. TM Milling 56" à jouer. Gibson repoussé en zone arrière, retour en zone. Après 3 tirs infructueux Rousselle subit la faute de Jaiteh à 3pts et fait 2/3 aux LF. TM limougeaud avec 1pt d'avance et 10 secondes à tenir. 3 fautes choletaises sans conséquences mais celle de Palsson envoie Hayes sur la ligne et l'arrière américain ne tremble pas et Evans échoue au buzzer à 9m !

L'ANALYSE

Cholet va surprendre du monde une fois en place, leur nouveau pivot Gates sera fort en ProA et si Rousselle et Palsson gardent ce niveau, CB sera à l'abri de la relégation. Côté CSP, on pourra encore chercher des excuses dans le fait que l'intégration de Joyce n'est pas optimale avec seulement quelques entraînements dans les pattes mais il faut aussi voir qu'il n'a joué "que" 16min (en apportant beaucoup) et que le reste du temps les joueurs auraient dû présenter un verrouillage beaucoup plus intense du panier limougeaud.
Howard a fait un gros match avec 17pts et un investissement important bien secondé par Bouteille avec 8pts et 5rbds par contre il manquait une dent au trident JFL : Mam Jaiteh s'est fait bouger et termine à 6pts (2/6) et 4rbds en 26min. Limoges ne domine pas une rencontre si son BigTrois (un big three français !) n'est pas au top. Gibson et Hayes ont une nouvelle fois été très précieux (le sang froid de Kenny sur les deux derniers LF fait plaisir). Dans l'ombre, Morency, Zerbo et particulièrement Conklin ont su faire don de leur corps malgré des erreurs encore trop nombreuses.
Dru JOYCE III : parlons-en ! Si Limoges s'était fait refiler le cousin d'AJ English (laissé en Limousin il faut le souligner), Monaco s'était fait refiler le cousin de Dru. Le meneur vu sous la tunique du CSP ce soir n'a rien à voir à avec les piètres stats produites sur le Rocher. Créateur, rapide balle en main avec des cannes malgré son âge, adroit et surtout distributeur, l'ex-monégasque a étalé toute la palette d'un très bon meneur US. En espérant qu'il nous fasse ça sur la longueur mais pour un premier galop c'est une réussite.

Disons que la balle a sifflé aux oreilles des limougeauds ce soir et que c'est un avertissement à ne pas ignorer. Limoges a montré face au Loko un visage défensif DUR et INTRAITABLE mais n'arrive pas à reproduire ça en ProA face à des adversaires pourrait d'un calibre moindre. Les proses à deux au poste bas sont efficaces mais ces aides appellent une aide de l'aide souvent trop statique ou un poil en retard qui annule tout le bénéfice des efforts précédents. Il faudra donc encore travailler et mettre encore plus ses tripes sur le parquet pour améliorer la défense. En attaque chacun connaît son rôle et si certaines séquences sont encore trop attentistes, Joyce va apporter de la fantaisie qui va libérer tout le monde et sortir le CSP de cette survie par le shoot à 3pts.

ON A AIMé

- Gagner en ProA
- Dru JOYCE III
- L'efficacité d'Howard
- Carter qui marque (uniquement à 3pts, ce pour quoi on l'a embauché) et qui prend 5 rbds
- Hayes qui profite à fond de la présence de Joyce
- Voir Gibson plus frais en fin de match
- Voir Zerbo attaquer le cercle
- Aborder le road trip par une première victoire qui en appeler forcément d'autres mais avec une manière différente please !

On n'a pas aimé

- La défense... enfin la non-défense !
- Regarder Rousselle faire son show (tartine ?)
- Jaiteh... qui retombe dans certains travers. A rectifier d'urgence mais Mam le sait et a le potentiel pour redresser la barre et refaire péter un double-double dès le prochain match
- Ne pas créer d'écart alors qu'on est à 70% aux tirs
- le basketix qui sert de commentateur chez SFR Sport qui pollue le match en n'y connaissant RIEN (Salut Donnie Gibson et Jeff Carter...) et qui s'enflamme comme un bon tix sur un dunk ou un vilain planchou à 7m... welcome to 1984 avec Patrick Montel. Agaçant sur le long terme.
- l'arbitrage ProA qui a une nouvelle brillé par son incompétence, entre les avertissements de Techniques après des actions où ils ont merdé ou les actions laissées en vrac (no call) dans des moments chauds alors qu'il y avait clairement contact et quelques chose à siffler (d'un côté ou de l'autre). Vraiment lassant ça aussi.
- Avoir peur jusqu'à la 40e alors que sans faire offense à ce Cholet, il était quand même sacrément prenable plus facilement.

La suite ?

Pour les plus acharnés d'entre nous, la suite c'est Poitiers pour voir nos espoirs lutter en CdF (merci Siutat) et surtout Vilnius qui sera crucial pour le TOP16 EuroCup. En cas de victoire Limoges se mettrait en position très favorable pour réussir son pari et ramener l'Europe à Beaublanc en 2018. Ca va sentir le sang en Lituanie et nul doute que des mecs comme Joyce vont aimer ça...

  • Autour du match
  • Commentaires (45)