Playoffs 2019

La coupe est pleine !

Limoges était 10e de ProA l'an passé et à ce titre rentre en Coupe de France dès les 32e. Nos amis de la FFBB qui ont refusé malgré l'accord des 2 clubs que ce match se dispute durant une fenêtre internationale (même potentiellement amputé de leurs internationaux... enfin le CSP !) doivent être ravis de la situation : passer pour la fédération la plus conne du monde qui oblige un de ses représentants européens à aligner ses espoirs sur un match à domicile calé à une date où Beaublanc était notoirement pris par le Tennis. On est incompétent ou on ne l'est pas... la FFBB l'est ! Présentation.

Passons sur le fait que mettre des bâtons dans les roues au club le plus titré de l'Histoire du basket français semble être le passe-temps favori des présidents de la LNB et de la FFBB (respectivement Alain BERAL vendeur de sandwiches chez Quick puis KFC et Jean-Piètre SIUTAT expert en ponts et chaussées... et après on se demande pourquoi le basket tricolore va mal ?!), et concentrons nous sur ce 32e de finale où le CSP va affronter le premier club à lui avoir infligé une grosse route cette saison : le Hyères-Toulon Var Basket. En ce qui concerne le roster azuréen peu de choses ont changé et vous retrouverez notre revue d'effectif DANS CET ARTICLE.

Nous allons plutôt vous présenter l'effectif Espoir limougeaud qui cette année encore travaille très sérieusement sous la coupe de Mehdy Mary qui les a emmenés au Trophée du Futur l'an passé (sortes de Playoffs Espoirs) après une magnifique seconde place (à vous en faire baver un strasbourgeois) en saison régulière soit la meilleure performance de l'histoire du centre de formation du CSP. Malgré un effectif largement renouvelé et du coup rajeuni, les juniors du CSP tirent pourtant leur épingle du jeu (4V-4D) cette année encore dans un championnat où Cholet domine sans faille (9V-0D).

Voilà donc les jeunes pousses lancées dans un défi inédit : affronter une (vraie) équipe de ProA renforcés pour l'occasion par le futur ex-limougeaud AJ English (écarté du groupe pro depuis samedi) qui constituera le noyau de 3 pros sous contrat nécessaire dans le règlement FFBB avec Bazille et Peynaud. C'est bien entendu la première fois dans l'Histoire du CSP Limoges et du basket français (qui s'illustre bien tristement) qu'un club va donc aligner en simultané deux équipes fanions une à Poiters en Coupe de France, l'autre à Vilnius à 2500km de là en EuroCup.

EFFECTIF

Illustration

Benjamin DELAGE Le nouveau meneur titulaire est une véritable mobilette fort balle en main qui n'hésite pas à perforer les défenses malgré son "petit" mètre 83. Potentiellement intégrable aux pros dans l'avenir, il est âgé de 20 ans.

Louis-Marin ALIX #9 Produit limougeaud issu des U18 il "monte" en espoirs cette saison et y apprend le métier. Passeur et adroit à 3pts il travaille pour être le futur titulaire de groupe.

AJ ENGLISH #12 On ne présente plus le meneur limougeaud MVP d'un camp pour free agents très relevé, annoncé fort défenseur et qui a fait un gros caca nerveux à Limoges, refusant de déployer le talent pourtant montré en présaison. Il peut faire beaucoup de choses mais comme il est en attente d'un transfert il risque de ne pas plus se fouler avec les espoirs qu'avec les Pros... c'est la deuxième saison de suite où il effectue un tel faux départ, autant dire que maintenant les équipes y réfléchiront à deux fois avant de le recruter en été.

Rayan BORDIN #11 Repérable à ses pointes de cheveux peroxydées le natif de Limoges pur produit de la formation locale est un arrière polyvalent capable de gérer des gabarits bien plus costauds en défense... et ça risque d'être utile face aux pros du HTV ! Lui aussi vise le groupe pro à moyen/court terme.

Tim EBOH #10 Gros potentiel chez ce combo-guard déjà intégré au groupe pro. Des mollets de feu et une détente vertigineuse, il a failli partir en NCAA cet été et vu son jeu flashy on comprend pourquoi il intéresse les américains. Agréable à voir en pénétration, il devra régler la mire pour devenir plus complet. Devrait rivaliser avec les pros crânement.

Jammy VEROVE #5 Le fils de, vous l'aurez deviné. Oublions de suite son paternel parti coacher des filles à Nice, si Jammy est là ce n'est pas une expérience (hein Marcel !) mais bel et bien parce qu'il est pétri de talent. Du haut de ses 19 ans il est comme papa un sacré défenseur et avec son 1m96 il est assez haut perché pour un arrière. Sera intéressant à voir face à des pros.

Alou TRAORE #4 Un energizer dans le groupe (ou un clown au choix !) ne vous fiez pas à ses dreads, il n'a pas l'apathie d'un Gélabale mais peut être aussi clutch que lui derrière l'arc. Bien bâti pour un arrière (1m92) il devrait lui aussi tenir tête aux varois dans le défi physique.

Léo PEYNAUD #7 jeune ailier un peu frêle physiquement, le natif de Limoges pourra remercier les incompétents de la FFBB grâce à qui il signe son premier contrat pro histoire de faire le quota. Surtout axé sur des missions défensives, il devra développer son adresse pour évoluer à plus haut niveau.

Alfred MUBA #6 On arrive chez les costauds avec Alfred qui est un intérieur d'1m97 efficace au rebond et qui pourra lui aussi jouer des épaules avec les varois même si dessous il devrait pas mal se faire bouger. Il pourra toutefois compenser avec sa verticalité et aller gober quelques rebonds sur la tête des big men hyérois.

Merveille MUNINGA #15 Le bien nommé ! Le congolais est un joli morceau de 2m04 qui en impose dans la peinture. Beaucoup plus "tanké" que ses coéquipiers, il ne fera pas tâche face aux pros du HTV. Habitué à chicorer la chircorette avec les pros du CSP il va sûrement sortir un gros match surprendre son monde. Un avenir en pro si un club veut bien parier sur lui en tant que JNFL.

Thimotée BAZILLE #13 Lui on le connaît, en plein apprentissage chez les pros depuis son arrivée de l'INSEP. Un des gros prospects tricolores en U18. Kyle Milling compte le lancer dans le grand bain en 2018 d'ici là il fait briller ses qualités défensives en espoirs et travaille ses moves de pivot. Un grand espoir de 2m05 (à ce jour) dont le CSP attend beaucoup dans le futur.

STAFF

Les espoirs sont coachés par Mehdy MARY transfuge de l'ASVEL qui a obtenu des résultats incroyables dès sa première saison sur le banc l'an passé. Il est assisté d'un limougeaud pur jus Julien DOMINIQUE ancien des équipes jeunes du CSP (du temps de Robert PEREZ) qui a fait ses classes au LABC avant d'intégrer le centre de formation du CSP comme coach des U18 et assistant des espoirs. Le centre de formation est désormais dirigé par David LAURENT (avant dernier à droite sur la photo) qui a pris la suite de Claude BOLOTNY qui goûte à une retraite bien méritée même si le virus de la balle orange ne le quittera JAMAIS !

Un GRAND merci au magazine Basket dont nous recommandons chaudement la lecture, qui a réalisé un gros guide de la saison en incluant pour une fois les espoirs et que vous pouvez vous procurer ICI

Illustration
  • Autour du match
  • Commentaires (14)