Playoffs 2019

Requins ou dauphins ?

Illustration
Limoges a une occasion en or de se positionner pour le Top 16 de l'Euroleague en recevant le Cedevita Zagreb. Mais le moment n'est pas idéal, entre les querelles internes plus ou moins larvées, les blessures, et le fond de jeu morose proposé par le CSP. En cas de défaite, adieu l'Euroleague. Alors, qui y croit, ? Et surtout, qui en a envie ?

La suite de l'Euroleague se joue ce jeudi soir

Si le CSP est capable de gagner cette rencontre, il restera dans la course au Top 16, s'il y a défaite il n'y aura plus aucune chance.
Voilà tout est dit. Comme Limoges est capable du meilleur comme du pire, il ne reste plus qu'à prier pour que les joueurs aient une énorme envie d'aller plus loin dans cette compétition.
Seulement aller plus loin pour quoi faire? Se fatiguer et prendre des volées pendant 14 semaines? Ou en profiter pour prendre encore plus d'expérience, et construire le collectif pour aller chercher le titre de champion de France? Chez Beaublanc.com on est partagé...

On connait les qualités de notre adversaire

Les croates ont une panoplie de shooteurs longue distance, mais pour le moment ils ne mettent pas dedans (29% à 3pts, nous on est à 41%). Le Cedevita a pourtant une meilleure attaque que le CSP : 75pts contre 71pts pour nous ; ils nous dominent au rebond, 36 contre 31 (remarque qui ne nous domine pas dans ce domaine?). Zagreb perd très peu de ballon, moins de 14 par match quand nous on est à près de 20. Même aux lancers on est encore à la rue : 76,5% contre un petit 64% (ce qui est vraiment trop faible à ce niveau).
Leur jeu est basé sur le shoot longue distance, les rebonds et le jeu rapide. S'ils maitrisent leur rebond et que le ballon sort très vite, notre repli défensif devra être parfait sinon on va prendre une fessée.

Des pistes pour gêner Zagreb

A Limoges de jouer collectif, de mettre une grosse intensité dès le début du match et cela pendant 40mns. Alterner notre jeu en ciblant Ali Traoré et s'il ne peut pas aller au bout en ressortant des ballons propres pour nos shooteurs. Peut être que Gatens pourra mettre quelques points de loin.
Il faudra aussi fermer notre raquette pour ne pas leur donner de secondes chances et pouvoir nous aussi courir et mettre des paniers faciles.
Il y a eu un Heiko dans Beaublanc dimanche soir, ce serait bien que cet écho soit suivit d'autres joueurs pour qu'il puisse donner encore des passes décisives magnifiques et des shoots de grande classe.

Perspectives

Dimanche les cadres n'ont pas pu se reposer, même en fin de match. Toutefois, le CSP ne se déplaçant pas de la semaine, cela évite de la fatigue, donc on devrait avoir des joueurs plus frais et donc plus intenses.
A l'aller, Limoges avait réalisé un match plein et intense, victoire de 4 points à la clé. Seulement l'effectif du Cedevita s'est étoffé depuis : les croates ont signé Henry Walker, arrière US. Il n'a pas fait de gros matchs depuis son arrivée mais ça semble avoir boosté les autres US de l'équipe qui ont retrouvé leur mordant (3 victoires de suite!). Zagreb s'est donc renforcé avec une rotation en plus, quand dans le même temps le CSP se prive de Culpepper... Qui joue vraiment la qualif au Top 16 ? Après leur défaite contre Limoges, les rouges et blancs ont enchainé 3 victoires de prestige (Efes, Milan et Vitoria) avant de chuter de justesse contre l'Olympiakos. Clairement, les croates ont montré plus de choses que le CSP jusque là.

La victoire est possible sans aucun doute, il faudra juste le vouloir plus que notre adversaire du soir.

  • Autour du match
  • Commentaires (69)