Playoffs 2019

Limoges qualifié pour l'Eurocup !

Illustration
Ce soir, un sentiment étrange habite le supporter du CSP à la sortie de Beaublanc. De la lassitude à la rage de vaincre, de l'espoir au désespoir, de la liesse à... ce panier assassin de Babic qui tue le match, le Limougeaud a tout vécu sur 40 minutes. Mais pas la victoire. Analyse.

En vrai, j'ai voulu vous faire l'analyse en croate. Sauf que 1) je parle pas croate, et 2) j'ai cru Google Translate fiable jusqu'au moment où je lui ai demandé de traduire l'intro.
Vous avez donc échappé à une analyse complète qui aurait pu ressembler à ça :
"Večeras , čudan osjećaj životi nose CSP za izlazne Beaublanc . Umor volji za pobjedu , nadu u očaj , radost u koš ... Babić ubojica koji ubija utakmicu , limougeaud sve živi na 40 minuta . Analiza"

...et que vous auriez péniblement lue sous cette forme :
"Ce soir , un sentiment étrange pour des vies marquées par la sortie CSP Beaublanc . Fatigue volonté de gagner , l'espoir au désespoir , la joie dans le panier ... Babic tueur qui tue du gibier , limougeaud vivons tous sur 40 minutes . Analyse"

Du coup je vous épargne les ž et č qui piquent les yeux, mais on va quand même faire court, le temps de soulever les quelques points qui ont marqué cette belle/triste/trop courte/trop longue (rayez mentalement les mentions inutiles) soirée basket.

L'homme aux 4 paires d'yeux

Les mots manquent pour qualifier la prestation d'Heiko Schaffartzik, une nouvelle fois éblouissant. Avec 17 points à 5/8 de loin, 11 passes décisives, 6 rebonds, 30 d'éval, l'Allemand a signé un match qu'on aurait qualifié de parfait s'il avait permis d'arracher la victoire. Ses passes aveugles à répétition sont tout bonnement bluffantes. Un hic pourtant : le CSP est Heiko-dépendant, résultat près de 38 minutes sur le parquet pour le #0, qui laisse là des forces dont il aura besoin dès samedi face à l'ASVEL : un match qui s'annonce déterminant pour l'avenir.

Trop de faiblesses, mais du cœur

On peut pleurer les airballs, les mains de beurre, les oublis défensifs, les shoots faciles ratés, et pourtant, ce soir, j'ai eu le sentiment de voir un CSP qui se bat, concerné par l'objectif commun. Passées les toutes premières minutes (11-0 encaissé auquel Limoges a répondu par un... 11-0), il y a vraiment eu match. Probablement moins fort que son adversaire, les cerclistes ont réussi à rester dans le match jusqu'au bout grâce à l'envie, et je n'ai pas eu cette impression à chaque fois que j'ai mis les pieds à Beaublanc cette saison !
On a déjà tiré cette conclusion, mais elle mérite d'être redonnée : avec cette intensité, le Champion de ProA doit pouvoir se faire respecter dans toutes les salles de France et devra le prouver.

Du cœur, mais trop de faiblesses

Malgré tout, difficile de mettre de côté les 17 pertes de balle, encore trop nombreuses ce soir, la "cata" Will Daniels (-1 d'éval en 10 minutes), le non-match de Traore (vite sorti pour ses fautes, il a montré que quand l'adresse lui échappait, son impact était limité - au contraire d'un Camara ou d'un Zerbo, qui ont su stopper Miro Bilan).
Comme le soulignait Philippe Hervé après le match, il rencontre des difficultés à trouver un cinq performant des 2 côtés du terrain. Clairement, les gros défenseurs tergiversent face au panier adverse et les joueurs capables du meilleur balle en main peinent à cadenasser leurs adversaires.

Un QT4 de toutes les couleurs

En parlant de couleurs, ce Beaublanc bleu/blanc/rouge prend encore plus de sens un soir de Coupe d'Europe. Et ce Beaublanc, en fin de match, il a vibré pour la première fois depuis loooongtemps. Sûrement pour la première fois de la saison, en fait.
Pourtant, revenu jusqu'à -6, le CSP n'a jamais su mettre le coup de rein nécessaire pour faire craquer le Cedevita malgré la pression acoustique. Il tire donc un premier bout de trait sur le Top16 et entrevoit l'Eurocup (ça, c'est pour le verre à moitié plein !).

Bref : sur les 5000 personnes présentes dans Beaublanc, on peut certainement tirer 5000 analyses différentes et trouver 100 sujets de conversation différents autour du match. Alors je ne vais pas essayer d'être plus exhaustif, après tout les commentaires seront plus représentatifs de la pensée du supporter limougeaud ce soir. A vous !

  • Autour du match
  • Commentaires (65)