Playoffs 2019

Réaction attendue

On enchaine avec la Pro A, et on va encore se taper une équipe qui n'est pas au mieux. Gravelines tenait tranquillement l'Opalico, mais dans le QT4 et la prolongation plus de son ni d'image et un cinglant 26-0 pour Le Portel qui gagne le match. Faute professionnelle, épuisement physique ou juste une erreur de parcours. On en saura plus samedi soir, mais Limoges devra faire attention à cette équipe blessée. en plus les nordistes doivent absolument l'emporter s'ils veulent aller chez Mickey. Présentation.

L'effectif :

Les meneurs :

Benjamin Sene : est un autre joueur depuis le départ de Cooper à Monaco. Il a retrouvé son niveau de Nancy en 2016. Rapide balle en main, bonne vision du jeu, une adresse de loin correcte et enfin une tendance à être un poison en défense. Bref, un bon client pour nos meneur.

J.R. Reynolds : Bien connu de Beaublanc, JR a remplacé DJ Cooper. Il devrait être le joueur qui met les gros shoots, qui détruit les défenses de zone et qui rassure l'effectif. Certes depuis son arrivée les résultats sont meilleurs, mais pas obligatoirement grâce à lui. Son pourcentage de loin est juste minable pour le niveau du joueur (26% alors qu'il est à plus de 45% en carrière). Par contre vu qu'il ne met pas dedans, il fait jouer ses coéquipiers, avec 4pds par match, il assume quand même une partie des points.

Les extérieurs :

Quentin Serron : le belge fait une saison très correcte. Il est dans ses standards (de Liège ?) en statistique (8pts, 3rbds, 3pds). Joueur complet, pas très flashy pour notre championnat, mais il est là pour aider son équipe et défendre sur les poste 2 adverses. Pas cher et efficace, un joueur comme les coaches les aiment.

Adam Mokoka : est de la génération 98. Il progresse de saison en saison. Il vient de signer son premier contrat pro. C'est un profil défensif, athlétique à la Bokolo. Il n'a pas encore de tir fiable et son temps de jeu reste faible, mais quelque chose me dit que l'on parlera de lui dans 1 à 2 ans.

Chris Johnson : Il est passé par la NBA, mais il a surtout une grosse réputation en D-League. Gros shooteur de loin, 1m98 pour un poste 2 c'est grand. C'est un joueur américain avec tout ce qu'il faut, gros physique, bonne maîtrise du ballon, va très vite au cercle et aime bien le ballon dans les fins de possession.

Jean-Michel Mipoka : depuis qu'il est parti de Limoges ses stats ont progressé de saison en saison. Pas très régulier sur ses pourcentages de loin, il est capable de coups de chaud certains soirs. Il reste ce qu'il était à Beaublanc, un battant, un gros défenseur et un joueur d'équipe. Peut jouer aux postes 3 et 4.

Les intérieurs :

Taylor Smith : est américain, il arrive de D2 Italienne ou il avait des stats correctes mais sans plus. Il vaut 9pts et 6rbds cette saison. C'est un poste 5 , malgré son "petit" 1m96, il compense par son activité et sa mobilité. Il ne shoote jamais de loin, il est là pour poser des écrans et prendre les rebonds offensifs. Il peut fixer son adversaire sur le poste bas.

Terry Allen : arrive de Hongrie, il avait tapé dans l'oeil de coach Choulet pour Chalon mais il a choisi le nord. Joueur longiligne, un profil à la Batum. Il défend, mais surtout il a une panoplie offensive très variée. Il vaut 14pts et 4rbds. Du travail pour William et Axel.

Fernando Raposo : Beau physique, toujours en ProA alors qu'il n'a jamais fait de grosse saison. Un pourcentage aux LF catastrophique (38%), passe son temps à poser des écrans et à jouer le pick and roll en tête de raquette. Le problème est qu'il manque cruellement de finition près du cercle. Il vaut 5pts et 4 rbds depuis le début... de sa carrière.

Chris Otule : arrive de Strasbourg où il n'avait pas fait de miracles. 4pts et 3 rbds depuis son arrivée. Pourtant il a des arguments, 2m11, un beau physique de bucheron. Un poste 5 "in the paint", il ne sort pas de la zone et essaye d'imposer son jeu dos au panier .

Le duel :

Howard/Allen devrait valoir le déplacement. Ils ont un peu le même profil, mais les deux auront fort à faire en 1c1.

L'analyse :

Ce match pourrait être une rencontre comme les autres, mais il y a beaucoup de faits qui en fond une opposition très compliquée :
- Gravelines doit gagner pour croire encore à la coupe de Mickey, et surtout pour laver l'affront du Portel.
- Limoges n'a pas gagné un match depuis la disparition de Fred Forté. On le voit tous, notre équipe est en manque de confiance, peut-être aussi un peu cramée physiquement ce qui expliquerait les sauts d'intensité que l'on voit depuis trois rencontres.
- Toute la ville a été sous le choc, mais il faut maintenant passer à autre chose et avancer pour vraiment rendre hommage à notre président.
- Notre secteur intérieur est... comment dire, "pas très performant". Hayes est dans le dur, il ne met plus un shoot de loin ou presque. Carter est l'ombre de lui même, lui aussi est en déficit de confiance. Gibson ne s'y retrouve plus parce qu'il joue moins.
Il va falloir un Beaublanc en fusion pour pousser les joueurs vers la victoire et leur donner confiance en eux face à des maritimes qui auront à coeur de se faire pardonner leur trou noir à domicile.

  • Autour du match
  • Commentaires (14)