Playoffs 2019

Aux forceps

Illustration
Dans un match où Gravelines a su profiter des errances limougeaudes, d’une insolente adresse à 3pts et d’un arbitrage sauce béarnaise de toute beauté, Limoges s’impose quand même dans la douleur grâce à une seconde mi-temps très relevée défensivement. Analyse tardive mais analyse quand même.

Le match

Dans un match compliqué que chacun appellera "match charnière", un de ces fameux matchs qui peut vous remettre la tête à l'endroit ou contraire vous faire sombrer à jamais, les joueurs de Kyle Milling ont su avoir la bonne réaction et trouver les ressources tant mentales que physiques pour l'emporter.

Pourtant, tout ne fut pas si facile, notamment après un second quart des plus inquiétants lors duquel le CSP encaissera plus de 30 points, pour rentrer complètement sonné au vestiaire avec un retard de -12.

Dans Beaublanc, les mines sont tristes et inquiètes, ça et là, au détour d'une conversation, les sons de cloche diffèrent. Certains sont convaincus que la saison est terminée, que c'est de la faute d'untel ou untel, que l'on aimerait retrouver un "TAU RODéo" pour le saisir par les cornes (véridiquement entendu aux urinoirs sous la travée 12, nous avons des poètes à Limoges...). D'autres se disent que le retour aux vestiaires et la gueulante du coach sera salvatrice et enfin, les autres, comme moi, se disent simplement qu'ils se font chier tout en espérant que la situation évoluera.

Et c'est justement ce qu'il se passa lors d'un 3ème quart durant lequel le CSP reviendra très proche, stagnera un peu, puis prendra une dizaine de points d'écart avant que le vrai MVP du match, habillé en gris, en décide autrement. De décision houleuse en hommage certainement à un aïeul chti, celui que j’appellerai Monsieur X (comme le facteur... ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit hein?!) a eu la génialissime idée de siffler une antisportive des plus contestables sur Gibson qui aura le don de remettre le bateau pirate du BCM, au bord du naufrage, à flot et aurait même pu nous coûter le match.

Heureusement, notre équipe est plus forte que ça et, dans la douleur, réussira à venir à bout de Gravelinois pas très bons mais tenaces (grâce à deux antisportives non sifflées, Grand papa Chti sera fier de son petit bonhomme gris) dans les toutes dernières minutes. OUF!

on a aimé

La victoire, il ne faut pas se le cacher : au-delà du plan comptable, elle était impérative.

La bonne réaction en seconde mi-temps malgré le show arbitral qui aurait pu faire sortir les joueurs du match.

on n'a pas aimé

L'arbitrage, marre de ces peintres.

Reynolds qui m'a déçu. Je le trouvais meilleur avant, peut-être une histoire de maillot. C'est vrai que porter celui de Cooper avec juste un scotch posé sur le nom, ça doit déstabiliser....

Les tarifs: 21€ en travée haute à partir de 6 ans pour le BCM Gravelines, vous êtes sérieux ??

LA SÉCURITÉ et là c'est un vrai coup de gueule car j'en ai vraiment ma claque. Il est vraiment temps de faire quelque chose et ceci sur différents points :

- Marre d'attendre 20 minutes sous la pluie pour se faire fouiller. Autant je respecte la prévention et suis reconnaissant que l'on cherche à nous protéger de toute tentative d'attentat, autant il serait peut-être une bonne idée d'ouvrir 4 portes au lieu de 2 pour les abonnés. C'est purement inadmissible. On paye ! On n'est peut être pas VIP mais sans nous, vous n'êtes rien. Alors un peu de respect SVP

-le sketch des places debout qui est au-delà du réel. Un jour, on devrait lancer une opération et demander à toutes les personnes mécontentes de ne plus pouvoir vivre les matchs debout de tous descendre en même temps, juste pour voir si les shérifs en gilet jaune pourront demander à leurs amis adeptes de la gonflette de tous nous déloger... On a vécu des finales debout Messieurs les cravateux, on a hurlé pour le CSP debout dans la coursive, on a grandement aidé à gagner des matches comme ça et visuellement, ça fait un bel effet à la télé alors réfléchissez...

et maintenant ?

Maintenant, il faut enchaîner. Tenter de gagner face à l'ASVEL mais lâcher le match si on prend un éclat dans 2 buts : garder des ressources pour le championnat et ne pas se fatiguer inutilement, et aider un autre club français (plus fort que nous sur ce coup-là) à aller plus loin en Eurocup et représenter le basket hexagonal qui en a bien besoin.
Par contre il ne faut pas se tromper d'objectif : en championnat, no excuse ! Il faudra se montrer solide au Portel le weekend prochain !

  • Autour du match
  • Commentaires (32)