Playoffs 2019

Que la fête commence

Illustration

Beaucoup de limougeauds attendent la saison à venir depuis plus de 15 ans. Le titre de juin nous amène à revoir de grandes équipes européennes, un rêve qui se réalise et surtout une grosse saison qui s'annonce. Mais revenons sur terre, dimanche c'est Nancy qui se dresse devant le CSP dans l'antre de Beaublanc. Après le non-match que les limougeauds ont livré mardi soir, beaucoup de doutes sont apparus, on se demande bien quelle équipe va se présenter sur le parquet de Beaublanc en blanc et vert, des conquérants ou les soumis qui ont affronté Nanterre ? Le SLUC de son côté arrive armé. Présentation

Revue d'effectif :

Illustration

Les meneurs :

Darius Adams arrive d'Allemagne, c'est un vrai meneur, passeur et qui possède un bon shoot extérieur. Il a un bon premier pas, ses fixations/passes sont son arme principale. Mais attention il est capable de prendre feu et dans ce cas, il devient difficilement arrêtable.

Benjamin Sene est un jeune meneur qui peut être bon défenseur. C'est un joueur plus organisateur, il n'a pas de shoot longue distance fiable, son jeu est plus basé sur la relance et la contre-attaque.

Les extérieurs :

Vaughn Duggins arrive du Mans où il était un des joueurs majeurs. Il valait 10pts, 3rbd et 2pds par match. On se rappelle tous de sa grosse détente, de sa défense et de ses dunks ravageurs sur les fin de contre-attaque ou en pénétration. Il sera sans aucun doute une pièce maîtresse de l'effectif nancéen cette saison. A surveiller de très près.

Bandja Sy arrive de Pau ou il a réalisé sa première saison en Pro A. Pas très à l'aise il a quand même tiré son épingle du jeu. Il est grand (2m04), et assez polyvalent un peu comme Amara Sy de l'ASVEL. Il sait défendre très fort, aime le contact, donne son corps au rebond et au vu de sa jeunesse, il va certainement progresser.

Sergii Gladyr arrive de Nanterre où il était un des shooteur attitrés. Il aime le tir à 3pts ou il est un des plus fiables du championnat (40%) il n'est pas manchot non plus au rebond et il sait jouer dans une équipe qui n'a pas un effectif à rallonge.

Les intérieurs

Nancy ne possède pas vraiment de poste 5. Le plus grand joueur pas la taille est Damir Krupalija avec ses 2m05 déjà croisé à Antibes. De plus son poste de prédilection est plus le 4. Pas maladroit de loin, c'est un 4 moderne, qui aime s'éloigner, aller au rebond et défendre fort. Il sera le complément parfait de Florent Pietrus. Dur sur le jeu au sol, il ne va pas être simple à bouger dans la raquette. Adrien aura fort à faire dimanche soir.

On ne présente plus Florent Pietrus, le capitaine de la défense de l'équipe de France. Il a un palmarès long comme le bras, vient de terminer une grosse campagne à la Coupe du Monde avec sa médaille de Bronze, même si son rôle a été un peu moins important que les années précédente. Il sera sans aucun doute un des joueurs majeurs de l'équipe de Nancy encore cette saison. Sa doublette avec Falker sera encore la meilleure paire d'intérieur de la Pro A. On pourra peut être espérer un état de forme un peu émaillé, le contre-coup de son été en bleu.

Randal Falker est resté après une énorme saison l'année dernière. Il contribue à former la meilleure raquette du championnat et restera cette saison un rempart en défense avec ses contres et ses rebonds offensifs. Il va nous sortir une saison à 10pts et 10rbds sans trop forcer. Donc notre secteur intérieur devra sortir un autre match que mardi soir et surtout verrouiller les rebonds pour avoir un peu de jeu de relance.

Maxime Zianveni reste un guerrier, il donne tout ce qui lui reste d'envie et d'énergie. La saison dernière il n'avait pas beaucoup de temps de jeu parce que Falker ne sortait quasiment pas du terrain. C'est pour cela qu'il vaut mieux provoquer des faute sur Falker car il est plus intéressant sur le banc que sur le parquet.

Quel visage du CSP ce dimanche ?

Comment une équipe qui n'a produit aucun jeu, qui s'est fait découper au rebond et qui n'a trouvé presque aucune solution en attaque peut changer de visage en quelques jours ? Tout simplement en ayant envie, en retrouvant une motivation qui doit être au top car à Beaublanc le public ne laissera pas passer un jeu aussi pauvre que mardi soir surtout avec les attentes inhérentes au titre et au nouveau statut de seul représentant en Euroleague !

D'après le dernier recensement, les 2500 abonnés (record de nouveau battu) devraient être derrière leur équipe et le reste de salle devrait aussi être comble. Que la fête commence, il serait de bon ton de gagner le premier match de la saison pour lancer le championnat et ne pas commencer par des doutes.

  • Autour du match
  • Commentaires (33)