Playoffs 2019

On n'y va pas pour jouer de la flûte

Illustration

Période de Noël oblige, le CSP enchaîne les rencontres avec très peu de délai, après LA QUALIFICATION en EuroCup, la réalité de la Jeep Elite reprend ses droits et Limoges se déplace en Champagne qui réalise un début de saison aussi poussif que celui du CSP mais bien plus en rapport avec ses moyens beaucoup plus limités que ceux de son adversaire du soir. Présentation.

L'effectif :

Le club a pris le parti de recruter de forts joueurs en fin de carrière ou qui n'ont pas réussi une grosse saison l'année dernière et vous pourrez constater que certains sont vraiment de gros CV. Pour le moment le pari n'est pas vraiment gagnant mais cela devrait suffire pour se maintenir confortablement au printemps sauf catastrophe.

Les meneurs :

Zabian Dowdell vient d'arriver parce que les deux autres meneurs n'étaient pas assez forts pour que l'équipe tourne à plein régime. Pour le moment, il amène beaucoup offensivement puisqu'il vaut 14pts 2rbds et 4pds en 30min de moyenne. 1m90, 34ans, il a visité la planète au long de sa carrière, une adresse correcte de loin 33%, il est surtout un joueur de 1c1, des cross rapides. Un beau poison a tenir loin du panier.

Gédéon Pitard est un joueur référencé Jeep Elite. Champion de France 2017 avec Chalon, on connait ses qualités défensives, sa faculté à aller vite avec le ballon. C'est surtout le chien de garde de l'équipe. Il est là pour limiter les meneurs adverses, voire les postes 2. Il shoote peu mais avec efficacité. Ce ne sera jamais un leader offensif, mais il peut quand même mettre des paniers assassins.

Alex Abreu a quitté le club récemment.

Les extérieurs :

Louis Adams est un rookie américain, c'est sa première saison pro en Europe. Un investissement sur le long terme. pour le moment il apprend, il joue peu mais il devrait y arriver dans l'avenir.

Sadio Doucoure vient de rempiler pour 2 saisons. Un des joueur les plus athlétiques de la Jeep Elite. 10,7sec au 100m. Une détente de malade et un cardio de fou. Il peut éteindre bon nombre d'adversaires en les usant physiquement. Son plus gros problème est son talent offensif qui se limite à claquer des dunks, voire mettre un tir de loin de temps en temps.

Blake Schilb là on monte de plusieurs niveaux. On connait tous son talent offensif, même à 34 ans, il lui reste beaucoup de moves, son tir longue distance et son leadership. Il n'est plus aussi rapide qu'à sa période de MVP, mais il reste très adroit, il est toujours capables de se créer son shoot. Son point faible reste la défense, il ne fait pas beaucoup d'efforts sur ce plan.

Jimmy Baron arrive de Russie. Shooteur top niveau, il a comme record un joli 10/15 à 3pts sur un match d'Eurocup. Imaginez qu'il est le détenteur du record de 3pts maréqus de la conférence NCAA Atlantic 10 avec sa façon de Rhode Island. Pour faire simple, ne surtout pas laisser seul et même à 9m.

Les intérieurs :

Devin Ebanks prend beaucoup de place dans l'équipe. 37min en moyenne sur le poste 4. 22pts et 7,5rbds par match. Drafté par les lakers, il a peu joué en NBA mais cela reste quand même un excellent joueur. Ce poste 4 mobile et complet valait 21pts et 7rbds en D2 Italienne, donc vous aurez compris que son talent lui permet de maintenir des stats identiques au niveau supérieur.

Pape Abdou Badji est un joueur de rotation mais ultra efficace. 6pts et 6rbds en 15min de jeu. 2m06 de muscle, un Zerbo avec des mains et un QI basket.

Johan Passave-Ducteil est toujours important, comme dans toutes les équipes où il passe. 33 ans et 20min de jeu en moyenne pour 10,5pts et 5rbds par match. Un vrai point d'appui dans la raquette. Lui il aime le combat, les prises de position dans la peinture, les contacts viriles avec les babars d'en face. Après il va poser tous les d'écran dont ses copains auront besoin. Coéquipier modèle... et dire qu'il avait été estimé "trop petit pour la ProA" à l'époque de la montée...

Louis Cassier est un produit du club qui gratte des minutes au fil de blessures de ses copains. Pas encore productif, mais il est jeune, il est là pour apprendre.

Yannis Morin est arrivé après une pige à Nanterre. Mais il s'est blessé. il devrait faire son retour contre Limoges. Joueur athlétique, 2m08, une excellente rotation derrière Jo. Moins dur au mal, mais tout aussi efficace près du panier. Un poste 4/5 de 25 ans qui progresse de saison en saison, si son corps le laisse tranquille, cela pourrait être la révélation de l'année.

Le duel :

Dowdell/Taylor devrait valoir le déplacement. Bouteille/Schilb aussi. Mais c'est sur le poste 4 que nous allons souffrir à moins que Miles nous sorte le même match que mercredi soir.

L'analyse :

Et bien Coach Perronet est à 4/4 depuis son intronisation. On aimerait bien que cela continue. Châlons-Reims n'est pas une équipe facile à manoeuvrer. Mais beaucoup ont réussi à le faire. Je reste persuadé que Limoges est une équipe qui doit défendre fort pour pouvoir jouer rapidement et trouver des paniers faciles. La défense donne du rythme et on l'a vu contre Gdynia, plus on se livre en zone arrière et plus on a des contre attaques et à ce jeu, Limoges est très fort.

Alors faisons ce que l'on fait désormais de mieux et ramenons une belle victoire en continuant à prendre du plaisir à jouer ensemble pour se rapprocher du TOP8 lentement mais sûrement.

  • Autour du match
  • Commentaires (10)