Playoffs 2019

Lynchons Chalon !

Illustration

Après sa déconvenue strasbourgeoise, le CSP est attendu par ses supporters à Beaublanc pour montrer une réaction d'orgueil. La pression de la place de leader en moins, les Limougeauds affronteront ce samedi après-midi (attention, match à 15h05 ! diffusion en direct sur FR3 Limousin) l'Élan Chalon emmené par Jon Brockman. Présentation.

Meneurs

On va plutôt dire "le" meneur. Steed Tchicamboud est quasiment seul sur ce poste, même si Slaughter peut lui donner des minutes pour souffler. Mais Coach Choulet le laisse 32min en moyenne sur le terrain, ce qui en dit long sur l'impact de Steed sur le jeu de son équipe. On a déjà dit beaucoup de choses sur ce joueur, il possède une main droite très forte, mais il est quand même difficile de défendre sur lui parce qu'il est malin et possède une grosse expérience. Il vaut 10pts, 5pds par match, sa faculté à bien défendre sur le meneur adverse est un de ses gros point fort. Il faudra que Taurean soit un peu plus agressif que mardi soir pour lui faire faire des fautes. Parce que si Steed est sur le banc, c'est Chalon tout entier qui est déséquilibré, et c'est tout bon pour le CSP !

Extérieurs

A.J. Slaughter est le type de joueur qu'affectionne JD Choulet. Fort offensivement, capable de se créer son shoot seul, de prendre feu à n'importe quel moment. Il a les clés du camion, comme on dit. Depuis l'arrivée du nouveau coach, il est énorme : ses 19pts de moyenne sur la saison passent à 24,3pts/match. C'est tout simplement le meilleur marqueur de ProA depuis 5 matchs. Son jeu est basé sur la fixation tir ou passe, la relance permanente, le jeu en transition et pour terminer le shoot longue distance (36,7% à 3pts) Vous l'aurez compris, beaucoup de travail pour Acker...

Kris Joseph est lui arrivé depuis 4 journées. Il fait du très bon basket (15,5pts, 5,8rbs), ce poste 3 est un peu en dedans aux tirs lointains (28%), mais il compense par des rebonds offensifs qui lui permettent de marquer sur des secondes chances. JD Choulet lui donne beaucoup de temps pour s'exprimer (33min), donc il a aussi les tickets shoots.

Jordan Aboudou est le stoppeur de l'équipe. Mais depuis cette saison, il essaye d'être plus prolifique en attaque. C'est un monstre physique, un peu à la Harris (Nancy). Il va faire souffrir Nobel toute la soirée, risque bien de nous mettre des dunks dont seul lui a le secret et pour finir, il peut même mettre quelques paniers à 3pts.

Mareks Jurevicus est Lettonien. On se demande encore pourquoi il a été recruté à la place d'un JFL, vu son apport. Son temps de jeu est famélique (10min), donc ses stats sont en adéquation.

Intérieurs

Ilian Evtimov est toujours là, son tir longue distance aussi (47,2%). Attention, ce joueur nous a fait très mal la saison passée, il ne faudrait pas le mettre en confiance dès le début du match, sinon on le payera cash. Il prend presque autant de tirs à 3pts qu'à 2pts, il participe au rebond, son point faible étant qu'il commet souvent des fautes bêtes, donc Messieurs Edwards et Moerman, n'hésitez pas à lui rentrer un peu dedans pour le mettre sur le banc !

Le "petit suisse" (2m06 quand même) Clint Capela est arrivée en ProA par le centre de formation de Chalon. On sait que Beugnot aimait bien ce joueur pour ses qualités athlétiques, il ne shoote jamais de loin, son jardin est à 4m maxi du panier, et son pêcher mignon sont les claquettes.

Jon Brockman est parti de Limoges avec une réputation de rebondeur fou. Depuis le début de saison, avec 10rbs et 5pts, il reste loin de ses standards de la saison dernière. Les dirigeants s'attendaient peut être à mieux, mais il est fidèle à lui même, il se bat à tous les matchs pour apporter ce qu'il sait faire. Nul doute qu'il aura droit à un très bel accueil des supporters limougeauds, à l'instar de KMac quelques semaines plus tôt.

JBAM est revenu de blessure, il n'est pas encore a son meilleur niveau. Ce guerrier des raquettes est un joueur de l'ombre, il sera toujours là pour poser un bon écran, poser un contre ou faire une passe décisive. Le gang des gros shorts limougeauds ne lui fait pas peur, il est assez bien bâti pour résister.

Forme des équipes

Limoges V D V V D
Les matchs se suivent mais ne se ressemblent pas. Après une magnifique victoire au Mans, le CSP nous a produit sa plus mauvaise prestation de la saison à Strasbourg pour une défaite lourde mais logique. Revanche attendue à domicile !

Chalon D V V V V
Grosse série en cours pour Chalon qui revient bien dans la course aux play-offs après un début de championnat plus chaotique. Limoges devra stopper cet élan sans condition aucune...

Dernières confrontations

Limoges 71 - 74 Chalon (ProA, 2013)
Chalon 83-77 Limoges (ProA, 2012)
Chalon 76-78 Limoges (Match des champions, 2012)
Chalon 83-75 Limoges (Finale de Coupe de France, 2012)
Limoges 71-79 Chalon (Finale de Coupe de France, 2011)
Limoges 93-62 Chalon (2011, ProA)
Chalon 81-60 Limoges (2010, ProA)
Limoges 86-83 Chalon (2009, 1/8 de finale de Coupe de France)
Limoges 82-85 Chalon (2004, ProA)
Chalon 75-74 Limoges (2004, ProA)
Chalon 89-82 Limoges (2003, ProA)
Limoges 86-68 Chalon (2002, ProA)

Analyse

Quelle équipe cercliste allons-nous voir ?
Celle qui défend fort, pousse des contre-attaques, qui est adroite de loin et qui tue le match avec sa réussite et son rythme de jeu ?
Ou bien celle qui dort, qui déjoue, qui ne défend pas, qui balance brique sur brique de loin ?
Autant dire que l'aperçu que nous avons eu de cette dernière version à Strasbourg nous a suffi, et gageons que tout le monde (joueurs et staff) auront fait le nécessaire cette semaine pour remettre les pendules à l'heure.

Signalons aussi le retour tant attendu de Jo Gomis après 6 mois de suspension. Une recrue de choix pour le CSP, qui va pouvoir amener toute son expérience, sa défense et son envie. Vivre les matchs sur le banc pendant 4 mois, ça donne certainement envie, et il a soif de rattraper le temps perdu...

Samedi, l'excuse du manque de rythme n'existera pas, puisque les joueurs n'auront eu que 4 jours pour souffler entre 2 rencontres.
Williams doit nous montrer autre chose qu'un rugbyman sur un terrain de basket. C'est bien d'enfoncer les pivots adverses, mais il faut finir le boulot en enfilant des paniers derrière.
D'autres joueurs comme Acker et Reynolds nous doivent une revanche sur ce qu'ils ont produit mardi soir. Ces joueur sont bourrés de talent mais hyper inconstants.

Alors les gars, REDEVENEZ UNE ÉQUIPE, un groupe qui travaille les uns pour les autres, et Chalon devrait s'en rappeler en repartant de Beaublanc...

  • Autour du match
  • Commentaires (38)