Playoffs 2019

Limoges joue quitte ou double face à l'ASVEL

Illustration
Limoges reçoit le leader de la Pro A deux jours après avoir été éliminé de l'Euroleague. Dans quel état d'esprit seront les joueurs après ce premier échec de la saison? Tout le monde sait depuis longtemps que les relations sont très tendues entre la présidence et le coach, dont ce match pourrait bien être l'un des derniers sur le banc du CSP en cas de nouvelle défaite face à l'ASVEL : Limoges saura-t-il jouer sur ses points forts pour parvenir à faire chuter Villeurbanne dans ce contexte malsain?

Le contexte

C'est la crise larvée à Limoges. Entre un coach qui ne veut pas faire jouer Culpepper, imposé par un président qui ne peut veut pas recruter de nouveau joueur, bonjour l'ambiance. Quoiqu'on en dise, ça a forcément des répercussions dans la vie du groupe, dans la cohésion des joueurs entre eux, et ça se voit sur le terrain (NBC n'y est pas, Daniels baisse les bras constamment, Payne est en souffrance, et Culpepper tweet...). Malgré tout l'envie et la volonté affichées face à Zagreb devront servir de base aux limougeauds pour aborder ce match de la meilleure des façons.
En face tout va bien à l'ASVEL pour une fois : le début de saison est quasiment parfait, avec une seule défaite en Pro A et une seule défaite en Coupe d'Europe FIBA. Pas de gros scoreur dans cette équipe, mais coach JD Jackson a sous ses ordres un effectif complet, physique, et amenant du danger à tous les postes. Présentation.

ASVEL

Illustration

Les meneurs

Trent Meacham

C'est le capitaine de l'équipe, véritable maître à jouer de l'ASVEL. Il est très intense sur les 25 minutes qu'il passe sur le terrain, et il est capable de scorer à 3 points ou en jump shoot à mi distance avec réussite. Il provoque beaucoup de fautes et n'a que peu de déchets dans son jeu de passe.

Edouard Choquet

L'ancien du CSP découvre enfin la Pro A dans une top team. Pas très présent dans les stats, il est surtout là pour reposer Meacham, mais il peut quand même mettre quelques shoots à 3 points.

Les extérieurs

David Lighty

Arrière ailier très fiable et bon défenseur, qui pourrait être injouable s'il s'en donnait les moyens. Joueur de classe, il peut prendre feu partout ou bien passer complètement à côté de son match. Cette saison il est performant aux shoots, mais il est capable de perdre quelques ballons si on lui met la pression.

Charles Kahudi

Il est arrivé du Mans pour gagner des titres, et il aurait pu signer à Limoges, dommage. Ailier très très fort présent partout, à la percussion, au shoot de loin, au rebond, c'est une force de la nature qui va s'en donner à coeur joie face à la défense du CSP. NBC si tu nous lis, l'Homme est pour toi.

DJ Newbill

Arrière US tout en percussion lui aussi, il aime perforer la défense pour finir au cercle. Avec son gros quart d'heure de jeu, sa rentabilité sur le terrain n'en est que plus remarquable. Il faudra un Heiko en jambe pour pouvoir le contenir.

Livio Jean-Charles

L'ailier est blessé à la cuisse et sera absent pour ce match.

Nicolas Lang

Grand arrière de 2 mètres, il arrive à maturité, mais il peine à étoffer son jeu autrement que par le shoot à 3 points. Et comme cette saison il n'est pas adroit du tout, Lang ne sera pas le danger que l'on connaissait les saisons passées au PL ou à Chalon.

Les intérieurs

Davis Andersen

Joueur complet, adroit dessous grâce à sa grande taille et à des fondamentaux en béton, adroit de loin, jouant le pick'n'roll à merveille, présent au rebond... Andersen régale encore malgré son âge. Contre le CSP il n'a jamais vraiment brillé, Zerbo s'est toujours très bien occupé de lui! Alors faisons confiance à Traoré pour lui montrer tous ses récents progrès en défense.

Darryl Watkins

Ses stats sont en baisse par rapport à Châlons la saison passée mais il est très complémentaire dans la raquette avec Andersen. Il joue beaucoup plus près du cercle, provoque des fautes, mais n'est pas très fiable aux lancers.

Alexandre Chassang

Grosse marge de progression pour ce jeune poste 4, mais il sait se placer pour recevoir de bons ballons dessous et gêner les défenses adverses.

Stéphane Gombauld

JD Jackson donne sa chance à cet espoir, grand poste 4 lui aussi, qui faisait un carton au Centre Fédéral. Pas maladroit près du cercle et bien présent au rebond lors des 5 minutes en moyenne qu'il passe sur le terrain.

Le duel

NBC VS Kahudi

Ce match va être encore une fois l'occasion pour NBC de prouver que quand il veut il peut. Face à lui, un international français, un des meilleurs joueurs de la Pro A, le puissant Charles Kahudi. Sur certains matchs NBC peut se dépasser et proposer de gros passages défensifs, comme face à Gentile. Il faudra répondre au défi physique d'entrée de jeu. Sur le plan offensif, NBC est à la peine mais l'adresse finira bien par revenir. L'important est de ne pas forcer quand ça va pas. Et ça c'est moins évident.

La forme des équipes (en ProA)

ASVEL

VVVVV La seule défaite de l'ASVEL remonte à la 2ème journée et le couac face à Cholet. Depuis l'équipe propose un jeu plutôt séduisant, et ça faisait bien longtemps que Villeurbanne n'avait pas fait un aussi bon début de saison.

Limoges

DVDDVLimoges tient bon à domicile mais sans flamber, et surtout sans avoir rencontré ses principaux concurrents pour le titre (à part Nanterre, défaite). La réception de l'ASVEL est donc un premier gros test pour un CSP peu en confiance.

Les dernières confrontations

Limoges - ASVEL 79-81 (Pro A 2014/2015 retour)
ASVEL - Limoges 74-83 (Pro A 2014/2015 aller)
ASVEL - Limoges 74-96 (Pro A 2013/2014 PO 1/4 M2)
Limoges - ASVEL 92-56 (Pro A 2013/2014 PO 1/4 M1)
ASVEL - Limoges 70-73 (Pro A 2013/2014 retour)

Analyse et enjeux

Cette saison les rôles sont inversés une fois n'est pas coutume : Limoges passe un peu à côté de son plan de route, alors que l'ASVEL est en pleine bourre. Villeurbanne affiche un fond de jeu de qualité qui lui a permis de réaliser un quasi sans faute en Pro A, et l'ASVEL est leader indiscutable du championnat. On le voit, tous les postes sont susceptibles d'alimenter la marque, et c'est bien là le plus gros danger de cette ASVEL : un collectif qui répartit bien le danger et les points.
Si on devait trouver un point faible, ce serait peut-être le mental : l'ASVEL n'a pas pris d'éclat lors de ses deux défaites mais elle a perdu dans le money time. De plus, Villeurbanne aime laisser ses adversaires sous la barre des 70 points pour l'emporter, et le plus souvent largement. Limoges devra donc montrer la même envie que contre Zagreb pour faire exploser la défense de l'ASVEL, et s'appuyer sur les joueurs en forme du moment : Diawara fait vraiment du bien au poste 4, Camara revient bien, Zerbo a été bon contre Zagreb, Traoré ne passera pas deux fois de suite à côté de son match, et Heiko est quant à lui Das Meisterstück du jeu offensif limougeaud.
En défense, il faudrait faire en sorte de ne pas se faire étirer comme à chaque match, pour arrêter de se prendre des shoots à 3 points par les gars d'en face qui sont comme dans un fauteuil. Alors si la défense pouvait sortir sur Andersen, Lighty et Meacham pour ne pas leur laisser de shoots faciles, le rebond n'en serait que plus maîtrisé. Par contre Daniels et Payne vont devoir se réveiller en défense parce que tout le monde a vu comme ils ont été baladés contre Zagreb.
En conclusion, ce match contre l'ASVEL est un peu à quitte ou double. Une victoire donnerait un sursis à coach Hervé et Limoges se replacerait dans la partie haute du classement en relançant le championnat. Une défaite et FF se ferait un plaisir d'ouvrir grand la porte au coach, tandis que Limoges s'enfoncerait dans le ventre mou du classement.

  • Autour du match
  • Commentaires (54)