Les anciens édition 2018

Illustration
Ils ont porté la tunique verte et jaune en 2018 (ou presque s’ils se sont fait couper en début de saison 2017-2018) mais ils ne sont plus là, les Anciens sont de retour sur Beaublanc.com. Grande nouveauté cette année, une rubrique disruptive sur les anciens de la saison en cours. Et oui c'est aussi ça le CSP 3.0... Bonne lecture à tous, et passez de bonnes fêtes de fin d'année!

JB Maille - Rouen (Pro B)

Illustration
Après une saison presque blanche au CSP, le meneur a décidé de descendre d'un étage pour retrouver du rythme et du temps de jeu à Rouen. Et on peut dire que JB Maille a réussi son pari, celui de retrouver le haut niveau. Ses stats sont intéressantes même si son équipe de Rouen visait plus haut que cette 10ème place après 12 journées. En 24 minutes de jeu, le Sarthois tourne à 8.8 points pour un éval de 11.5, et compile : 3 assists, 1.5 balles volées, et 4.3 rebonds (3ème rebondeur de l'équipe!).

Dru Joyce - Science City Jena (BBL - Allemagne)

Illustration
7ème expérience en Allemagne pour Dru Joyce, qui est véritablement en mission sauvetage avec le club de Jena. L'équipe a pris un bien mauvais départ (défaite 112 à 55 contre l'Alba Berlin!), et peine à se remettre la tête à l'endroit. Dru Joyce tente de tirer son épingle du jeu en 26 minutes de moyenne : 50% aux shoots dont un bon 40% à 3 points, 10.4 et 12 d'éval, 3.3 rebonds et 7 assists. A voir si tout ça sera suffisant pour sauver le club de Jena.

Brian Conklin - Illawara Hauwks (NBL - Australie)

Illustration
Retour en Australie pour Brian Conklin, guerrier quelquefois maladroit mais toujours plein d'engagement pour les équipes dans lesquelles il évolue. Sa nouvelle équipe, basée dans la ville de Wollongong, est sur courant alternatif depuis le début de saison : 6 victoires pour 9 défaites et une avant dernière place. L'ancien capitaine du CSP tire son épingle du jeu. En 26 minutes il tourne à 14.5 points pour une éval de 14.2. Il rajoute 5.5 rebonds et 2.2 assists.

Kenny Hayes - Demir Insaat Buyukcekmece (BSL - Turquie)

Illustration
Difficile d'exister derrière les grosses armadas d'Istanbul : l'équipe que je vais appeler Buyuk pour faire plus court est dans le ventre mou du championnat avec 5 victoires et 6 défaites. Kenny Hayes est revenu dans le club qu'il avait quitté avant de venir au CSP la saison dernière, et il est chaud bouillant : 17.7 points, 5 assists, 2 rebonds et 13.4 d'éval. Il a été rejoint depuis 3 matchs par un autre ancien du CSP, Danny Gibson (voir plus loin).

JF Morency - Boulazac

Illustration
Le guerrier Morency a rejoint Bergeaud à Boulazac à l'intersaison. Toujours combatif, précieux en défense, il apporte toute son énergie et sa hargne sur le terrain, même si son impact ne se voit pas forcément dans ses stats sur les 20 minutes qu'il joue en moyenne : 3.4 rebonds, 4.3 points pour une éval de 5, les tâches de l'ombre pour Morency, et il aime ça.

Dany Gibson - Demir Insaat Buyukcekmece (BSL - Turquie)

Illustration
L'arrière de 34 ans a rendu des services avec Antibes et Cholet en début de saison, les actuels deux derniers du championnat. On a aimé du côté de Limoges sa vista offensive par moments et sa gnac en défense, ça a été la même chose à Antibes où Gibson a réalisé une pige conforme aux attentes (meilleure éval, meilleur marqueur et meilleur passeur sur ses matchs). Ça a été plus compliqué à Cholet, où il s'est fait couper pour être remplacé par London Perrantes, coupé lui aussi par le CSP. Il vient d'intégrer le roster de l'équipe de Buyuk Basket où il retrouve Kenny Hayes. Pour ses trois premiers matchs il n' pas déçu : 15.7 points, 13.7 d'éval, 5 assists. Inusable.

Tim Eboh - ADA Blois (Pro B)

Illustration
L'ancien espoir du CSP est venu se faire de l'expérience en Pro B à Blois, l'équipe qui devait monter en Pro A mais en fait non Tonton Béral a encore fait des siennes. Eboh a pris part à tous les matchs de son équipe mais pour une moyenne de 8 petites minutes. Pas beaucoup de tickets shoots et des stats pas très révélatrices d'un quelconque impact du joueur. A noter qu'il évolue avec deux anciens limougeauds : Thomas Cornely (3.4 points et 4.6 d'éval) et Alhaji Mohammed (7 points et 4.8 d'éval en 5 matchs).

Frejus Zerbo - JL Bourg

Illustration
Après son prêt à Antibes qui lui avait permis de retrouver un peu de temps de jeu, Fréjus ne faisait finalement pas parti des "plans" du coach en début de saison à Limoges. Il a trouvé un bout de banc à Bourg jusqu'à fin décembre mais il joue très peu et n'a tenté qu'un seul shoot en 5 matchs. Bourg devrait néanmoins conserver notre géant préféré.

AJ English - Lavrio (Grèce A1)

Illustration

Lui aussi est revenu aux USA après avoir fini la saison dernière avec l'équipe tchèque de Nymburk, il vient tout juste de décrocher un contrat (21 décembre) pour renforcer Lavrio où il va retrouver un certain Zamal NIXON, ils pourront échanger sur leurs courtes expériences limougeaudes tout en essayant de maintenir la petite équipe actuellement 9e dans l'élite hellène.

Tautvydas Lydeka - sans club

Illustration

Le lituanien avait fait un bon passage au CSP, malgré un manque de régularité. Il a fini la saison dernière à Brindisi avant de signer pour une pige dans le club promu de Vechta, habitué à faire l’ascenseur entre l'élite et la 2ème division allemande. Son contrat s'est terminé en novembre.

Josh Carter - sans club

Illustration

L'ailier trop soft de l'an dernier est rentré aux USA pour être auprès de sa famille. Il vient d'être intronisé au "Hall of Fame" de sa fac de Lake Highlands au Texas.

The Disruptives Ones

Illustration

De mémoire, jamais le CSP ne s'était séparé aussi vite de deux joueurs après le début de saison : LONDON PERRANTES, pour erreur de casting, et MAM JAITEH, pour insuffisance comptable de l'ancien coach (ah oui du coup coach Milling s'est aussi fait virer après tout ça... la disruption est un art!). Perrantes a toujours autant de mal en défense, mais continue de se débrouiller en attaque : 15 points, 6 assists et 16.2 d'éval en 5 matchs. Mam a pris le chemin de Turin où il est coaché par la légende Larry Brown (entre autre, champion NBA à la tête des Pistons, ancien coach des Spurs de David Robinson, des Pacers de Reggie Miller). Mam a pris part à 5 matchs, pour l'instant il joue juste 13 minutes (65% aux shoots, 5.6 rebonds, 5.2 points et 9.4 d'éval), il vient en plus de parapher un contrat jusqu'à la fin de la saison même si elle risque de ne pas se passer sous les ordres de Larry Brown qui est en danger avec un bilan fanny en EuroCup et en GRANDES difficultés en LEAG. Carlos DELFINO vient déjà de quitter le navire et les supporters réclament la tête de coach Brown qui de son propre aveu a beaucoup appris du basket européen "alors qu'il était venu enseigner"... un bel hommage à notre sport version vieux continent de la part de quelqu'un de modeste qui a pourtant tout gagné outre-Atlantique.

Illustration

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

17 commentaires

avatar

# 17 - XBA01

01/01 - 10h51

Une pensée pour Fred. Il y a quelques jours, j'ai regardé à nouveau Limoges Trévise de 1993. On voit bien sur les ralentis que Fred ne touche pas la main de Tony Kukoc à 57-55 pour Limoges.

avatar

# 16 - Lorca

01/01 - 0h46

Bel article ! Toujours plaisant de savoir ce qu'ils sont devenus, membres pour tj du CSP.
Grosse pensée cette nuit pour Fred Forté, tant admiré depuis le début de ses années CSP, plus crispant sur la fin, mais grand Monsieur qui a sauvé le club et rendu ses lettres de grandeur au CSP. Ne l'oublions pas.
Bonne année aux membres de BB.Com et à tous.
Une grande année espérée, après la disette du début de saison.
Vive le CSP !!

avatar

# 15 - manud94

31/12 - 19h38

Il y a tout juste un an à cette heure ci on apprenait que Fred était décédé brusquement d'une crise cardiaque. Quel cataclysme dans la vie du club et de tout le basket français. Je me souviens qu'il avait fait la une de l'équipe, ce qui était mérité.
J'ai donc une grande pensée pour lui ce soir. J'espère qu'il est content de là haut du 6/6 qui nous ramène vers le haut en EC et Jeep Elite. Une pensée pour sa famille, sa femme et ses trois filles. J'espère que sa veuve pourra faire ce qu'elle veut faire pour notre club, c'est un de mes souhaits pour 2019.

avatar

# 14 - Brindacier

31/12 - 16h24

En ce 31 décembre j'ai une pensée tte particuliére pour Fred F.Tt a été dit.Merci à lui pour les meilleurs moments passés gràce à lui.Tu ne seras jamais oublié à Limoges et tu es souvent dans nos cœurs pendant la saison.

avatar

# 13 - MamaJojo

31/12 - 15h33

Merci pour l'article, c'est toujours sympa de voir oú sont arrivés les joueurs de l'année précédente. Il y a certains que je regrette cette année comme Morency, Hayes et Maille. Pour les autres ce sont sûrement des bons joueurs mais je n'ai pas trop accroché à leur profil de jeu sauf peut-être Conklin qui se battait bien.
Je suis content pour JB Maille qu'on n'a pas eu la chance de voir jouer beaucoup l'année dernière alors que je pense qu'il pourrait être chez nous par exemple un très bon deuxième meneur derrière Taylor par exemple oú un plus gros meneur US si on avait la possibilité d'en avoir un même si je n'ai rien contre Rousselle qui en veut et qui est capable de coups d'éclats.
Pour Morency, c'était le joueur a garder à mes yeux car il incarne certaines valeurs que j'apprécie comme le don de soi, la capacité à laisser son ego de côté et une énergie à toute épreuve. Pas le joueur le plus technique certes mais le basket est un sport d'équipe et je pense qu'il est important que chaque équipe est un joueur comme lui pour montrer que ce qui prime c'est le collectif avant tout.
Et pour revenir sur tous ces joueurs je trouve qu'on avait une belle équipe. On a fait de bons résultats il ne faut pas l'oublier: Top 4 en Jeep Élite et Top 16 en Eurocup ce qui n'est pas si mal. Je pense néanmoins qu'on devrait pouvoir faire mieux cette année oú aussi bien si l'équipe garde la même ossature et la même envie. On a une équipe un peu plus homogène, plus équilibré a chaque poste et une collectif mieux huilé donc tout pour mieux faire normalement ...

avatar

# 12 - Grenoblois

31/12 - 14h39

Toujours sympa ces articles, merci !

avatar

# 11 - Atacan

31/12 - 12h22

Storse tu me feras toujours rigoler.

avatar

# 10 - Viking

31/12 - 12h15

#9 : non, j'essaie pas de raisonner non plus ;) Je donne mon sentiment.

Et à propos de l'article, petite remarque sur JB Maille : content pour lui qu'il revienne bien. Il a quand même bien morflé l'an passé. J'aimerais le revoir dans une forte équipe de proA dans un rôle de chien de garde derrière un top meneur US. Ce genre de joueur aurait pu nous être extrêmement utile en début de saison pour compenser les faiblesses défensives de nos arrières....
Ses lacunes offensives (à priori) le limitent cependant à un petit rôle. Mais quand je vois un Beyhurst à la SIG, je me dis que, bien coaché, il serait utile à n'importe quelle équipe de haut de tableau.

avatar

# 9 - StOrse

31/12 - 12h08

Viking, je crois que tu perds ton temps en essayant de raisonner certains intervenants !

avatar

# 8 - bgf23

31/12 - 11h35

Juste une petite remarque sur le coach KM
Il a fait jouer carter dans le 5 un maximum et bouteille sur le banc .... Ils ils font quoi les joueurs aujourd'hui!!
L'argument qui pèse lourd contre KM

avatar

# 7 - Myoung

31/12 - 10h23

Merci bb.com pour cet article!

Avec toutes les émotions de ce début de saison j’avais déjà oublié certains gars de l’an passé...
D’après votre article Drew, Danny, JF et Brian ne s’en sortent pas si mal ou du moins sont dans la continuité de l’an passé.

Donc quand je trouve certains commentaires sévères quand je lis qu’ils sont nuls et que l’on ne peut rien gagner avec des gars comme ça.
Faut quand même pas oublier qu’on a fait l’an passé une saison conforme à notre budget (ni plus ni moins). Les autres clubs aussi savent recruter, on n’est pas les seuls sur le marché...

Quant au recrutement de cette année, il est bon surtout si l’on tient compte des réajustements (ce que font aussi la majorité des autres clubs).
On est toujours le 4ème budget et quand on regarde le classement, aller chercher cette quatrième place est réalisable.

avatar

# 6 - Viking

31/12 - 10h17

#4 : entre gagner un titre et des déboires, du faible niveau, du mal coaché, y a quand même une très très légère nuance, tu en conviendras non ?
Ton post de départ fustiges les joueurs et le coaching comme si c'était tous des quiches... Et justement cet article montre qu'ils n'était sûrement pas si nuls car ils réussissent plutôt bien ailleurs, comme quoi.
Et par ailleurs, tu parles du titre... En était-on si loin avec notre petite équipe si mal coachée ? On prend un match à Monaco en 1/2 et on aurait même pu en prendre un autre... Et nul ne sait ce qu'il serait advenu sans le drame du 31/12...

avatar

# 5 - GAB

31/12 - 8h56

Oui très bien de nous rappeler les destinées de nos anciens joueurs ,les derniers....
Où ils ne réussissent pas trop mal...
Mais que sont devenus les anciens coachs......et surtout le dernier?????
Bonne année à toute l équipe ,et encore plein de bonnes analyses.

avatar

# 4 - Atacan

30/12 - 23h23

Ne me dit pas avec les joueurs que tu sites que tu peux gagner un titre surtout quand tu parles de mam Joyce conklin Gibson je te l'accorde pour Hayes qui était à niveau les 3/4 de la saison mais c'est tout c'est comme si tu parlais de zerbo en 6 ans de csp il a fait un match de play off qui nous donne le titre et je ne te parle pas des entraîneurs à part Hervé qui ont rivalisé dans la médiocrité .

avatar

# 3 - Viking

30/12 - 19h23

#2 : t'abuses pas un peu quand même ??? Hayes et Gibson par exemple, ne sont peut-être pas dans la meilleure équipe turque, mais pas la + faible non plus, et ils assurent ! Idem pour Joyce qui s'en sort bien aussi. Pareil pour Conklin et Jaiteh qui ne sont pas non plus sur une voie de garage...
Quant à nos déboires des années précédentes, oui ça a merdé en 2016 et 2017 mais 1/2 finaliste en 2018 et champion en 2014 et 2015, c'est pas si mal pour des années de "déboires" comme tu dis...

avatar

# 2 - Atacan

30/12 - 17h26

Cela fait du monde á faible niveau je comprends mieux nos déboires depuis quelques années et en plus très très mal coacher .Merci á l'incompétence du ou des recruteurs ,c'est sur on ne pouvait pas gagner un titre.cette année on était reparti pareil,mais les critiques et la faiblesse de l'équipe ont précipité les changements en espérant une progression vers le haut niveau.

avatar

# 1 - Viking

30/12 - 17h03

Merci, sympa l'article.