Playoffs 2019

Le Havre reste en rade à Beaublanc

Illustration
Les normands débutent la phase retour comme ils avaient conclu l'aller : par une défaite assez large 86-67. Malgré une bonne résistance en première mi-temps, les limougeauds ont fait respecter la hiérarchie emmenés par un NBC de gala (24pts à 7/11 4pds pour 24 d'éval) et un Westermann plus métronome que jamais (12pts 10pds). La marque est encore une fois très bien répartie (4 joueurs à +10pts). Analyse.

Le match

Après une très belle entame de match et un 7-0 passé en 2 minutes aux havrais, on se disait que la valise en fin de match serait grosse tant le CSP surclassait son adversaire des 2 côtés du parquet.

Hé bien que nenni ! Les havrais ont su imposer leur rythme à des limougeauds moins enclins à imposer le leur sur les 30 premières minutes avant de sereinement achever la bête rouge dans un 4ème quart sans aucune concession.

Tactique cruelle et impitoyable de Coach Dule ? On est en droit de se poser la question tant la transition entre les 3 premiers quarts et le dernier est flagrante, notamment défensivement : "Je te laisse espérer en restant plus ou moins un contact puis je te porte l’estocade dans le money time en jouant sur mes points forts : le banc fourni et l'intensité défensive qui en découle et sur laquelle tu ne peux t'aligner".

Quoi qu'il en soit, une bonne victoire de prise, sans stress ni fatigue tant les rotations sont fluides. Certainement un match moins beau que celui de Valence mais pour faire un beau spectacle il faut deux équipes et ce n'est pas injurier la Saint Thomas que de dire qu'ils ne sont pas Valencia.

On a aimé

Venir à Beaublanc avec la quasi certitude de la victoire du cercle car ce n'était plus trop ça ces derniers temps.

La gestion du coaching par Parvaud et Dule malgré les atermoiements de la LNB. Espérons que le souci se règle rapidement.

Le temps de jeu bien réparti pour tous, beaucoup plus équitable. Mention spéciale pour Wojcie qui n'a pas fini d'en c...er ! Selon nous, il se met une pression de malade à moins que ce soit le coach qui lui mette... Courage Mathieu !

La volonté affichée de jouer ensemble

Voir Gatens, Payne, Daniels et Westermann à ce niveau

Le match de Nobel qui se révèle avec ce genre de coach européen.

On a moins aimé

Voir la STB revenir très près (-1 ou -2 ?) malgré la capacité de réaction des cerclistes à la suite.

Les passes de Traore qui, s'il continue à jouer ainsi risque d'avoir des soucis avec le coach. Menfin nous on dit ça, d'autres vont admirer son apport sous le cercle, juste une question de point de vue en fait.

Les prestations préoccupantes (et non inquiétantes) de Heiko et (surtout) Yakhouba Diawara

Au bilan

Une bonne victoire, sans concession, qui aurait été plus nette avec Dule libre de ses mouvements sur le banc. Quoi qu'il en soit, ce CSP nous plait comme ça même si on ne peut que regretter qu'il ait autant levé le pied jusque l'arrivée de Dule aux commandes. Bien sûr, il n'y a rien de grave. En affichant un tel niveau, Limoges jouera les play-offs mais aura bien du mal à se placer mieux que 5ème ou 4ème.
A les voir capables de jouer comme cela aujourd'hui, on ne peut s'empêcher de penser qu'ils n'ont pas respecté Philippe Herve.
Ne nous méprenons pas, nous sommes heureux de ce que nous voyons aujourd'hui et ne pouvons que valider les choix pris par le club mais bon... c'est une belle bande de branleurs quand même :)
Désormais, nous allons voir à Oldenburg si nous pouvons réellement prétendre à une place sérieuse dans le basket continental. Bonne chance !

  • Autour du match
  • Commentaires (46)