Playoffs 2019

Et on lui pèlera Dijon...

Illustration

Le Limoges CSP "nouveau" ouvre sa saison à domicile. Exit les divas et les ambitions démesurées. Le mot d'ordre c'est "ESPRIT D'EQUIPE". Des joueurs moins talentueux mais plus travailleurs, des points mieux répartis mais pas de star, du jeu mais pas de cirque. Dijon se présente donc avec son lot de nouveaux joueurs pour étrenner 2016-2017. Présentation.

Et oui la saison de Pro A démarre ce lundi soir à Beaublanc avec des raisons d'espérer mais aussi des doutes.

Sur les matchs de préparation, nous avons pu constater que l'équipe était stable au niveau discipline, les joueurs répondent présent sur l'intensité et le respect des consignes. Nous n'avons pas encore vu Prepelic avec notre équipe, il était en équipe nationale pour les qualifications au championnat d'Europe. Il a d'ailleurs fait de bons matches avec des stats qui peuvent prédire un bel avenir au CSP.

Nous avons pu constater que le capitaine CAMARA était déjà en pleine possession de ses moyens. Il a fait de grosses stats et son investissement est à la mesure de son nouveau rôle de capitaine. Des doutes subsistent sur quelques joueurs, en particulier ERNEST SCOTT qui est assez irrégulier sur la préparation. Il faudra attendre les premiers sorties officielles pour voir son réel niveau.

Notre adversaire

David Holston

n'a pas bougé, il était déjà là la saison dernière. Si le coach l'a gardé c'est qu'il était content de ses prestations. Petit meneur rapide, percutant, avec un shoot longue distance correct mais sans plus. Fiable aux LF, il a une bonne vision du jeu et aime faire jouer ses partenaire. Il aime le jeu rapide, fixer et passer. Un meneur américain comme on en a beaucoup dans notre championnat.

Axel Julien

est la doublure d'Holston. Très fort défenseur, dur au mal, il progresse de saison en saison. Il n'a que 24 ans, il va encore gagner en expérience dans les années à venir. Il shoote peu mais juste, il est surtout là pour mettre en place le jeu sur demi terrain et pour limiter au maximum l'impact offensif du meneur adverse.

Ryan Brooks

est un poste 2 de métier. Défenseur plus que correct, il a l'avantage d'être grand (1m93) ce qui lui permet de s'occuper des postes 3 adverses. Son adresse de loin n'est pas formidable pour un arrière (36%), ses stats globales ne sont pas non plus extraordinaires (9pts, 3rbds et 1pd par match) Pourtant à son poste, il n' a pas de concurrence, c'est Marc Judith qui le remplace quand il est sur le banc. Et tout le monde sait que c'est plus un poste 3 que 2.

Keaton Grant

a été formé à l'université de Purdue (NCAA), il est depuis passé par la Slovaquie, la Grèce, l'Italie et l'Allemagne, où il a scoré 15,2 points de moyenne l'an passé à Brunswick. Coach Legname dit de lui : «Il fallait que je trouve un scoreur, un joueur capable d’être plus agressif, plus complet offensivement. Il possède une vraie connaissance du jeu européen et de la façon de faire pour scorer dans ces ligues. Il a été élu dans le meilleur 5 défensif du championnat allemand la saison dernière. Ça correspond à ma philosophie de jeu.» Je pense que tout est dit.

Marc Judith

est arrivé la saison dernière à Dijon pour avoir plus de temps de jeu qu'à Nanterre. Et ce fut le cas. C'est un excellent défenseur, joueur complet, capable de shooter de loin, finir sur le jeu rapide et pourquoi pas jouer au poste 2 et 3. Un buffle physiquement, il peu défendre sur beaucoup de type de joueurs.

Isaiah Miles

sort tout juste d'un cursus complet de quatre saisons à l'université de St Joseph's. Il était sur les 2 dernières saison un joueur essentiel de l'équipe, compilant 18,1 points et 8,1 rebonds en moyenne par match. Joueur complet capable de dégainer à 3 points (39% l'an dernier) et gros rebondeur, Non drafté en NBA, du fait de sa petite taille pour un intérieur et de son manque de qualités athlétiques. Il aura un tout autre rôle à Dijon car il devra être l'arme principale au poste 4.

Jacques Alingue, blessé pour le match

est en très grosse progression depuis son arrivée à Dijon. C'est un poste 4 à l'ancienne, il ne shoote jamais à 3pts et son adresse aux LF est déplorable pour un joueur pro. Mais c'est un battant, il a le sens du rebond, il donne son corps à l'équipe et c'est très apprécié au pays de la moutarde.

Johan Passave-Ducteil

est de retour aux affaires après une grave blessure au genou qui l'a tenu écarté des terrain pendant une saison entière. Ce joueur connu à Beaublanc est un roc. Il peut défendre sur tous les type de pivots, les lourds, les grands, les techniques. Il n'a peur de personne, il faudra voir s'il a déjà retrouvé son plus haut niveau ce qui ne devrait pas être le cas.

Junior Mbida

est un poste 5 de rotation. c'est un peu le même profil que Johan. Lourd, petit mais très costaud. Ses stats ne parlent pour lui, c'est un joueur de l'ombre qui fera tout pour que son équipe gagne sans penser à ses stats perso.

L'analyse

On peut voir que Dijon avec un petit budget a monté une équipe cohérente, sans star et avec des joueurs besogneux. La défense sera leur arme principale comme depuis plus de 10 ans maintenant. Leur jeu est basé sur les stops défensifs et le jeu en transition. Ce sera un bon match de rentrée, Limoges pourra rivaliser à l'intérieur, on sera peut être meilleur sur le poste 2 notamment et nos meneurs devraient être aussi au dessus des Bourguignons.

Le duel

Wood/Holston devrait valoir le déplacement. Même si le Limougeaud est encore en rodage, quand le championnat va commencer, l'odeur de la gagne va le titiller et il devrait normalement monter en intensité et donc montrer l'ensemble de son talent.

Conclusion

Une victoire serait de bon augure après la sévère défaite infligée par Valence mardi soir. Il est vrai que l'on ne joue plus dans la même catégorie que les Espagnols, et que le championnat Ibérique n'a rien à voir avec le notre. Cette défaite n'est pas dramatique, mais il serait de bon ton de vaincre lundi soir et de montrer tout de suite qu'il sera difficile de gagner à Beaublanc cette saison.

  • Autour du match
  • Commentaires (24)