Playoffs 2019

Dupraz vert de rage après Green !

Illustration

Certains diront que Taurean GREEN le meneur américain du CSP est "en délicatesse", d'autres souligneront que cela dure depuis des mois alors qu'il avait été élu joueur LNB du mois de novembre mais tout le monde constate que l'incident survenu lors du dernier match fait tâche pour un joueur qui gagnerait à "mouiller le maillot". Le Limoges CSP pourra ou devra-t-il compter sur le champion NCAA pour sa fin de saison ? Détails

L'INCIDENT

Après une nouvelle prestation famélique (1min30, 1 passe, 1 d'éval) le meneur-diva US a refusé de re-rentrer sur le terrain. Il a signalé à son coach qu'il ne rejouerait pas, point et c'est ce dernier qui résume le mieux l'incident dans les colonnes du Populaire :
"Ma patience a des limites. Il s'est exclu lui-même en me disant que ce n'était pas la peine de le remettre sur le terrain. Pour moi, il a abandonné l'équipe. Je me suis beaucoup adapté à son jeu. S'il n'est pas capable de faire un petit effort de son côté, qu'il reste chez lui."

QUELLES SANCTIONS PROBABLES ?

On comprend donc que ça sent le roussi pour Green qui risque de se voir écarté du groupe. Il reste deux matches de saison régulière (à Villeurbanne et la réception du PL) où l'absence de Green risque de ne pas se voir tant son apport avoisine le néant dernièrement (-2, -2, 6 et donc 1 d'éval sur les 4 derniers matches). Le joueur s'étant mis en faute, il risque la rupture de contrat.

QUELS DEBOUCHES ?

L'autre donnée c'est le règlement : en effet, le CSP sera autorisé à recruter pour les playoffs et nul doute qu'un meneur US en forme et issu d'un championnat européen où il ne disputera pas la post-saison voire de ProB ou de ProA (s'il était pigiste médical) ne sera pas une denrée rare ce printemps. De la même façon, Green (qui n'est pas dénué de talent) ne manquera pas de trouver preneur et un accord amiable entre les dirigeants et l'agent du joueur pourrait contenter tout le monde.

Chez Beaublanc.com, nous mettons donc une pièce sur une mise à pied ou une fin de saison régulière en sourdine puis un recrutement stratégique pour aborder les phases finales et pourquoi pas créer la surprise alors qu'en l'état beaucoup de monde s'attend à un flop en forme de Pschiiiit du CSP lors des playoffs 2014.

LE CAS PETRO

Johan PETRO ne s'est pas non plus montré à son avantage mais la situation est différente. le pivot international est beaucoup plus conscient de la situation et de la pression qui règne à Limoges. Si ses débuts étaient prometteurs, il tarde à confirmer mais les capacités sont là et charge à lui de se montrer à quelques mois de la coupe du monde en Espagne. Le staff parle d'un pépin physique (et on souhaite que ce soit vrai mais les pipeaux sont généralement bien accordés de ce côté là) mais les soucis à la mène et l'omniprésence des extérieurs lors des dernières rencontres (près de 2/3 des points) expliquerait sans doute plus le manque de rendement de l'ex-intérieur NBA.

Encore une fois, nous mettons une pièce (on est très joueur à BBcom au printemps) sur de très bons playoffs de la part de Johan contrairement à son collègue Green.

  • Autour du match
  • Commentaires (81)