Signature de l'entrée de Lionel PELUHET au capital à transmettre à la DNCCG avant : dnccg

Doolittle en a fait une petite... Nikolic le remplace

Illustration

Exit l'ailier fort spécialiste du rebond Kristian DOOLITTLE, l'intéressé ayant eu le bon goût de manquer de respect à son entraîneur avant même le premier match. Le staff n'a pas voulu débuter la saison avec la zizanie au sein du groupe et a de suite écarté le fautif, confirmant au passage l'autorité du coach. Si un contrat est perdu dans la bataille, le portefeuille est sauf (bonne nouvelle en cette période de disette) et Kevin ANSTETT a déjà trouvé le remplaçant : Danilo NIKOLIC, un nom qui devrait évoquer quelque chose aux plus attentifs. Présentation.

Quel poste à combler ?

Doolittle, poste 4, a été recruté pour ses stats impressionnantes au rebond. Si cela n'a pas crevé les yeux pendant la phase de prépa, nous n'aurons donc jamais l'occasion de le voir à l'oeuvre... Le gros déficit aux rebonds face à Monaco tend à prouver que le recrutement d'un 4 actif sous les panneaux est une priorité et justement, Danilo NIKOLIC aura la lourde tâche de s'intégrer au plus vite dans le collectif voulu par Kantzouris.

Une tête connue

Que ce soit sous le maillot de Dijon, où il a effectué une pige temporaire en attendant que McDuffy ne satisfasse aux exigences, ou sous les tuniques prestigieuses de la meilleure ligue d'Europe avec Bilbao et Murcia, Danilo NIKOLIC n'est pas un inconnu. Ce poste 4 moderne de 2m06 pour 30 ans a une sacrée expérience en Europe, formé dans son pays natal au Monténégro à Buducnost, il a ensuite pris le chemin des voisins serbes de MEGA où il a disputé 4 saisons d'ABA Liga. Après une summer League infructueuse en NBA avec Orlando il choisit l'Espagne mais avec moins de 10min par match il a du mal a s'exprimer. Il revient donc au bercail en 2017 chez Buducnost et y dispute l'ABA liga mais aussi l'Eurocup chaque année et même une EuroLeague en 2018-2019 (où il cotoie Edwin Jackson). L'an passé il a refait ses valises pour la France (4 matches dont 1 de BCL) avant de mettre le cap sur la Russie où il a joué 24 matches pour 12,6pts et 6 rbds en moyenne. Ajoutez une dernière pige en Espagne à Murcie qui a échoué aux portes des playoffs. Là encore un temps de jeu restreint ne lui a pas permis de faire des stats représentatives du rôle qui devrait être le sien à Limoges (autour des 20 min). International monténégrin il a disputé les fenêtres en 2017 et 2021 (il avait marqué 6pts face à la France dans un match où un certain Alex Chassang avait permis à la France de s'imposer 73-71 grâce à ses 11pts 7rbds).

Un profil complet

C'est donc un joueur expérimenté en Europe et en Betclic Elite qui se présente pour relever le défi limougeaud. Capable de shooter à 3pts (jusqu'à 45% certaines saisons) il sait aussi aller au rebond. Formé dans le basket yougo, il devrait trouver assez facilement des automatismes avec Nenadic et fournir à coach Kantzouris une base de joueurs aux fondamentaux plus léchés que les JFL. L'intérieur devrait arriver en forme puisqu'il a fait la prépa avec le Partizan de Belgrade et c'est d'ailleurs de là que l'info de sa signature à Limoges a fuité dans les médias serbes.

En images

Une bonne performance récente dans le championnat russe, la VTB League :


Un match "parfait" avec Buducnost face au Partizan Belgrade en 2020, vous pourrez aprrécier sa palette technique offensive assez riche avec la victoire au buzzer en prime !

  • Autour du match
  • Commentaires (9)