Playoffs 2019

Clasico S41E104

Illustration
On aime tous ces matches, cette adrénaline avant la rencontre, les petites phrases assassines sur les réseaux sociaux ou dans la presse. Cette saison, Pau est second du championnat, fort d'un recrutement cohérent et efficace. Avec un budget serré (et un seul match par semaine), le BC Pau-Lourdes-Bagnère-de-Bigorre-Lacq-Artix-Mourenx-Orthez est comme cela, le Classico revêt encore plus d'importance.

L'effectif :

Yannick Bokolo est toujours aux affaires. 33 ans, il n'a plus les cannes de sa jeunesse, mais il est toujours précieux surtout en défense. Il joue moins (11min) donc ses stats sont en baisse, mais il lui reste des qualités, notamment son drive sur le premier pas. Il n'est pas adroit de loin, alors il faut provoquer son dribble et sa passe.

Mickey McConnell fait partie des bonnes recrues de la saison. 36min par match, 12pts 4rbds et 6pds. Vous avez là un des joueurs les plus complets du championnat. Il a provoqué le départ de Jerel BLASSINGAME qui n'a jamais trouvé sa place malgré sa saison réussie à Antibes l'an passé. C'est le leader vocal de l'équipe, et franchement une mauvaise surprise pour le CSP.

Les extérieurs :

C.J. Harris est aussi une excellente recrue. 33min, 18,6pts, 3rbds et 3pds par match. Le second leader de l'équipe. Capable de mettre des tirs de partout, surtout de loin. Il peut se créer son shoot quand il veut. Très rapide, le genre de mec qui vous gâche une soirée en 2min à la fin d'une rencontre.

Taqwa Pinero revient de blessure, il n'a pas retrouvé son niveau de 2017 où il était un des meilleur shooteurs à 3pts de Jeep Elite. Il reste quand même excellent dans ce domaine, même si depuis le début de saison il tourne qu'à 27% derrière la ligne. Il ne faut surtout pas le remettre en confiance, sinon il nous punira.

Donta Smith est encore un bon choix. Joueur drafté au second tour par Atlanta en 2004, il a passé sa carrière dans des championnats mineurs, mais il a toujours brillé. Un pari, c'est clair, mais pour le moment il est plus que payant. A 35 ans, il vaut 13pts, 7rbds et 4pds en Jeep elite. Il s'adapte au niveau sans aucun problème.

Ousmanou Njoya Nsangou est Camerounais, 18 ans et 1m98. Il découvre le haut niveau, et il ne s'en sort pas mal. 6pts et 4rbds par match en 15min de moyenne, c'est une super efficacité pour un investissement financier très faible. Un très bon rapport qualité prix.

Digué Diawara est un transfuge de Hyères-Toulon. Il gagne des minutes à chaque sortie et saisit chaque opportunité qui lui est donnée. Un futur tout bon, quand il aura fait progresser son tir longue distance. Il s'appuie pour le moment sur ses qualités physiques et sa faculté à aller dans le cercle.

Les intérieurs :

Léopold Cavaliere est un pur Palois comme on aime les détester. Une grande gueule, qui n'aime pas Limoges et qui fera tout pour gagner à Beaublanc. Il vaut 8pts et 5rbds, mais surtout il est l'âme du club, malgré son jeune âge c'est lui qui va pousser ses copains à se dépouiller pour gagner. Un Fauthoux plus grand... mais qui sent le Biactol et qui a plus de poils au dessus des yeux que sur le menton (non, on n'a pas regardé plus bas).

Akos Keller est Hongrois, un bûcheron avec un jeu dos au panier et un sens du rebond. Il a été blessé en début de saison, il sait poser de bons écrans pour les shooteurs, et prends les rebonds des deux côtés du terrain.

Abdel Kader Sylla arrive de Monaco. il est blessé depuis quelques temps. Donc il devrait être absent pour cette rencontre.

Mor Fall est Sénégalais, 2m14 et du haut de ses 18 ans, il grappille des minutes pour mettre 2pts et prendre 4rbds par match. Un bon rapport qualité prix encore pour ce joueur.

Vitalis Chikoko est en pleine forme. 15pts et 7rbds par match en 27min. Grosse présence physique, un jeu dos au panier de toute beauté. Un sens du rebond offensif aigu et comme il pèse son poids, les shooteurs sont bien derrière ses écrans. Un beau duel en perspective entre lui, Sam et Jerry.

Le duel :

Limoges/Pau le voilà le duel. Le second du championnat contre le 8ème. Ce seront les joueurs qui en veulent le plus qui gagneront. Tous les Clasicos qui ont été gagnés par Limoges l'ont été fait par les tripes... ceux par Pau c'est du bol ! ;)

L'analyse :

Le CSP est sur une bonne phase positive en Jeep Elite, il faut continuer pour remporter le match le plus important de la saison pour Limoges. Un Classico à la maison, on n'a pas le droit de le perdre.
Les Palois ne pensent qu'à ça (et c'est bien légitime il n'ont pas de coupe d'Europe), et ce n'est pas leur faire injure de dire que l'on ne veut pas qu'ils sortent de Beaublanc avec le sourire.
Ils sont toutefois persuadés que s'imposer serait nous infliger un camouflet en nous "privant" de la Leaders Cup, alors petite mise au point messieurs les gardiens de chèvres (oui, Cavalière en fait partie) : On s'en tape de la Coupe à Mickey sponsorisée par Tonton Beral/wings de poulet comme de notre première pause pipi à la moutete !

Un Limoges-Pau ça ne se joue pas, ça se gagne, alors messieurs les cerclantes faites-nous honneur ! Allez Limoges !

  • Autour du match
  • Commentaires (19)