Playoffs 2019

Beaucoup de bruit pour Rouen...

Limoges s'est assez facilement imposé face à un promu administratif qui n'a fait illusion que deux quart temps. La longueur de banc limougeaude et l'abattement de certains cadres a eu raison des belles promesses normandes. Avec 30 unités d'écart au final la note est salée pour les normands mais la logique a été respectée. Analyse.

Sans forcer...

Au cours des deux premières période le CSP n'a pas forcé son jeu, s'est appuyé sur ses rotations et à l'image d'un Pape-Philippe AMAGOU très responsabilisé est arrivé en tête de chaque quart-temps sans pour autant tuer l'adversaire (24-18 puis 41-33). L'activité suspecte de Batista n'a une nouvelle fois pas été fructueuse (vous l'aurez compris je fais partie du clan des "presque") et il a presque été bon... en gros il me semble bon pour lui, j'entends pour ses stats car il sort une nouvelles fois avec un honorable 8,5,1 pour 11 d'éval en 15min. Ce qui me chagrine c'est qu'en sa présence le CSP a une forte propension à voir fondre son avance alors que lorsqu'il chauffe le banc la situation s'améliore... d'où le mystère de cet intérieur vendu comme un 5 qui passe sa vie à 3pts en faisant quand même des stats mais qui n'aide pas son équipe à gagner... Un vrai triangle des Bermudes en tongs brésiliennes ! Presque génial... mais non !

Frayeur puis électrochoc

Au retour des vestiaires, Limoges s'offre même une frayeur en voyant revenir le SPO à 3 longueurs à force de pertes de balles et largesses défensives. Heureusement, comme souvent quand il y a le feu on compose le 18 et au CSP, le 18 c'est Adrien MOERMAN qui vient jouer les pompiers de services et qui à grands coups de volonté, de besogne au rebonds et d'intensité remet son équipe sur les rails. Ajoutez à cela un AMAGOU quasi impeccable aux tirs (18pts à 85% de réussite dont 3/3 de loin) et un Plaisted économisé mais efficace DESSOUS (suivez mon regard... obrigado !) 4pts 3rbds et une tétrachiée d'écrans ou écrans-retard et vous avez une belle mécanique. Si vous ajoutez à cela un Curry plus conforme à son CV qui malgré un temps de jeu limité fait péter 11pts à 100% svp dont 3/3 de loin également et un Camara énorme d'activité des deux côtés du terrain vous obtenez une victoire facile et des normands qui voient le cidre tourner vinaigre dès la fin du QT3 et le trou (!) se creuser irrémédiablement.

Victoire malgré quelques défauts

Coach Dupraz a même offert quelques minutes à Valentin Estienne, ce qui fait que 12 limougeauds ont foulé le parquet de Beaublanc ce soir et qu'en prévision de l'Euroleague personne n'a vraiment eu à tirer sur la corde, le plus utilisé étant NBC (30min) qui est une nouvelle fois un peu passé au travers de son match. On s'attendait à un contre-coup de son été et ce n'est finalement peut-être pas si mal qu'il galère aussi tôt... Limoges aura besoin de sa créativité une fois la campagne européenne démarrée et quand la ProA va se tasser un peu. Il est tout de même agréable de noter que malgré ses contre-performances, l'équipe parvient à s'imposer et on peut raisonnablement espérer que son retour en forme sera synonyme d'encore plus de domination.

Et en face ?

Un petit mot sur l'effectif adverse : Cook s'est troué comme un drap de pauvre avec un 1/9 aux tirs et zéro d'éval, il est loin le gagnant du NBA 3pt Shootout ! JM MIPOKA n'a pas signé un grand retour à Beaublanc mais on est heureux de le voir dans un effectif où il est capitaine et où son activité défensive est appréciée (7 interceptions ce soir). TRAPANI (15) et le vétéran KOFFI (14) ont assuré l'alimentation de la marque mais cet ambitieux SPO est resté bloqué à 62pts et a perdu la bataille du rebond 36 à 17... autant dire qu'il y avait un véritable niveau d'écart, ce que l'on n'avait pas vu en ProA depuis de longues années où les mal-classés tapaient régulièrement les occupants du podium. Un peu de lisibilité ? Serait-ce la bonne nouvelle à quelques jours du grand retour de Limoges sur la scène européenne ? L'avenir nous le dira, mais en tout cas, le CSP est ce soir avec Strasbourg là où on l'attendait. Reste à confirmer sur le long terme et à tenter des coups en Euroleague.

  • Autour du match
  • Commentaires (43)