Playoffs 2019

Battre Berlin pour enchanter Beaublanc

Les matches s'enchainent pour Limoges qui a payé ses efforts à Châlons-Reims. Condamné à enchainer les matchs de haut niveau pour jouer sur les deux tableaux, le CSP voit se dresser un des plus gros adversaires de sa poule, habitué à l'EuroLeague : l'ALBA Berlin. Présentation.

L'effectif :

Les meneurs :

PEYTON SIVA (1m82) est un fort attaquant, gros shooteur de loin, il est rapide, très bon sur la fixation passe, un monument en NCAA mais qui n'a pas pu accéder à la NBA. Il aime mettre la pression à son adversaire direct pour le faire craquer. Il n'a pas joué le dernier match, blessé.

JOSHIKO SAIBOU (1m88) est un joueur qui n'est jamais sorti de son pays. Il est référencé comme poste 1 organisateur, Il joue 10min en moyenne, il shoote peu, il est surtout là pour défendre et mettre en place les systèmes. Une bonne rotation.

Les extérieurs :

AKEEM VARGAS (1m92) est arrivé à l'Alba en 2013. Joueur allemand de formation, il est quand même passé par une fac américaine ce qui lui vaut d'avoir un jeu basé sur la course et la provocation permanente. Très bon shooteur de loin, son physique lui permet de défendre sur des postes 2 et 3. Depuis le début de saison, son coach le fait peu jouer (à peine 7min de moyenne). Serait-il boycotté par le staff berlinois?

MARIUS GRIGONIS (1m98) a remporté la BCL 2017 avec Tenerife. International lituanien, il a joué les Jeux olympiques de 2016 et le Championnat d'Europe 2017. Très gros shooteur, un physique de déménageur, participe au rebond. Un peu brusque, il fait souvent des fautes bêtes.

STEFAN PENO (1m94) de nationalité serbe, où il a joué avec toutes les catégories jeunes. En club, il est passé par les équipes de jeunes de l'OKK Belgrade, avant de vite déménager pour Barcelone. Il fait ses débuts en Pro en 2014 avec la grande équipe du Barça (qui l'a prêté à l'ALBA). Gros shooteur, très bon passeur, il peut jouer poste 1 sans aucun problème.

NIELS GIFFEY (2m) est un vrai poste 3 allemand. Il a fait sa formation à la prestigieuse fac de U-Conn (2010-14) ou il a remporté le final four en 2011 et 2014 (Notez que Uconn a réussi l'exploit d'être champion NCAA masculin ET féminin en 2004 et 2014... ça pue le basket à Hartford !). Adroit de loin, très bon finisseur sur le jeu rapide. Il est très polyvalent, il aime le combat, le rebond offensif, sa défense est dure et efficace.

SPENCER BUTTERFIELD (1m89) est bien connu en France pour avoir joué la saison dernière à Nanterre. Il y a fait quelques cartons, surtout derrière l'arc à 3pts. Hyper adroit de loin, il est parti de France pour des cieux plus rémunérateurs. Mais il est encore un grand shooteur. Contre Belgrade, il a sorti 24pts pour 23 d'évaluation.

Les intérieurs :

LUKE SIKMA (2m03) est un client. Il a été nommé MVP de la J1 EuroCup, il a remporté le Championnat d'Espagne 2016-17 avec Valencia aux côtés d'Antoine Diot, il a aussi dominé la ligue espagnole 2014-15 en interceptions (1,9 par match). Gros défenseur, bon passeur, poste 4 moderne, il peut mettre de loin, c'est un peu le Boris Diaw de Berlin.

TIM SCHNEIDER (2m08) est Allemand. Poste 4 moderne, il shoote de loin, prend des rebonds, pose de bons écrans et sa taille lui permet d'être efficace des deux côtés du terrain.

DENNIS CLIFFORD (2m13) arrive de NBADLeague (nouvellement GLeague) où il a été All Star. C'est un poste 5 à l'ancienne. Fort dans la raquette, son jeu dos au panier est efficace. Il lit bien les trajectoires sur les rebonds offensifs. Il devrait nous faire souffrir...

KRESIMIR NIKIC (2m15), il est là pour faire souffler Clifford. Croate de nationalité, il est encore en formation. Du haut de ses 18 ans, il est en parallèle prêté au LOK Bernau qui évolue en deuxième division allemande.

Le duel :

BUTTERFIELD / HOWARD. 2 gros shooteurs en pleine confiance ! On devrait voir un feu d'artifice, en espérant que le Limougeaud mette dedans plus souvent que son homologue Berlinois.

L'analyse :

Les deux équipes sont à 1 victoire et 1 défaite... sauf que Berlin reste sur une défaite à Kuban de 20pts, avec une attaque en berne. 59pts marqués, c'est très peu pour une équipe qui possède de grands talents offensifs - malgré l'excellente défense russe.

Il faut profiter de cette petite confiance et leur mettre la tête sous l'eau d'entrée. Le problème de Limoges est plus sur la récupération physique, et le cas English qui fait un bon match en Espagne avant d'être de nouveau trop discret à Châlons-Reims.

Kyle Miling tire beaucoup sur Gibson depuis le début de saison, et on commence à voir la fatigue sur le joueur vétéran. Charge à AJ English de "vraiment" se réveiller avant qu'on ne lui trouve un remplaçant (sachant que la piste Dorsey vient de s'éteindre car il a signé à Chalon s/Saône).

En face, le coach ibérique Aito GARCIA RENESES fait encore des cauchemars de nos maillots jaunes et verts qui lui ont ruiné sa saison "parfaite" (0 défaite en 4 mois de compétition) avec Valencia il y a deux ans (pour ne rien en faire derrière). Des chances qu'il ait gardé une petite dent contre le CSP...

  • Autour du match
  • Commentaires (12)