Playoffs 2019

Revanche ou relâche ?

Une semaine après avoir offert à TJ Parker son premier succès à la tête de l'ASVEL, Limoges remet le couvert à Beaublanc pour l'honneur en EuroCup... la qualification serait miraculeuse mais un bilan vierge serait honteux alors on veut du courage !

L'ASVEL a encore une chance d'accéder aux 1/4 de finale alors que Limoges est disons "pas bien embarqué". Depuis l'éviction de Jackson, Villeurbanne a gagné contre le CSP en EuroCup et surtout ce week-end une grosse victoire 102 à 85 contre Toulon en ProA

La greffe Parker a pris

194 points marqués en deux rencontres, on peut dire que TJ Parker a trouvé comment remettre de la confiance dans son équipe. Avec un beau 58,3% à 3pts, plus de 60% à 2pts, tous ces chiffres veulent dire que les systèmes passent facilement, que les tirs de loin sont ouverts et que les joueurs jouent ensemble. Et c'est un peu ce qu'il manque au CSP. Sur certaines séquences les Limougeauds arrivent à bien attaquer, mais pour cela ils leur faut mettre une grosse intensité, et c'est là que le bât blesse.

Bye bye l'EuroCup

Coach Milling a déclaré en conférence de presse après le match de Gravelines, que les joueurs étaient fatigués mentalement et physiquement et qu'il attendait la mini trêve de février avec impatience. En substance, on peut lire entre les lignes qu'il pourrait sacrifier l'Eurocup pour n'avoir qu'un match par semaine et faire souffler ses joueurs, mais que par fierté il faudra pousser une dernière fois pour ne pas finir à 0 victoire au TOP16. Alors contre l'ASVEL ou plutôt contre Reggio Emilia à Beaublanc histoire d'oublier la vilaine défaite en Italie, ce qui permettrait aussi de "favoriser" un club hexagonal en coupe d'Europe en se relâchant mercredi...

Jouer librement

On en saura plus demain soir, mais si déjà on pouvait voir un beau match avec du jeu, de l'envie, des dunks de la part des intérieurs (et pas ces petits tir à 1m du panier, qui finissent souvent à côté). Pourquoi ne pas prendre un maximum de risque défensivement, pour provoquer du jeu rapide ou au moins en transition ?

On pourrait enfin voir ce que vaut cette équipe quand elle joue sans le frein à main, avec une grosse confiance et sans pression.

L'occasion également de revoir Jo Gomis à Beaublanc, l'ex-Limougeaud ayant rejoint le staff villeurbannais (en charge du développement individuel des joueurs).

  • Autour du match
  • Commentaires (32)