Présaison CSP 2018/19

Un Bourg pif ou rien !

Illustration
Comment passer d'une victoire sur un adversaire invaincu en Europe à un adversaire de Pro B en quelques jours ? Voilà le dilemme que va devoir résoudre le coach un des assistants du CSP pour samedi soir. Motiver ses joueurs en leur donnant comme carotte le défi de gagner une équipe de top niveau Européen c'est assez facile. Rester sur cette motivation pour gagner un match de coupe de France contre une équipe de Pro B ça va être plus compliqué. Surtout que les limougeauds ont beaucoup donné pour remporter une cinglante victoire en Espagne.

PREAMBULE :

Dusko VUJOSEVIC n'a pas été qualifié par la LNB pour cette rencontre de CdF car il manque un diplôme reconnu par la FFBB/LNB dans le dossier du meilleur coach d'Euroleague 2009. La prochaine fois que coin-coin Béral va montrer le bout de ses lunettes de palois à Beaublanc ce serait bien qu'il reçoive un accueil digne de sa copine Pierre Seillant ! On entend nos dirigeants du basket pro se plaindre du manque d'exposition et quand un entraîneur du calibre de Dule débarque dans leur championnat ils ne le qualifient pas parce qu'il n'a pas passé EJ au gymnase des castors à St Ouen s/Yvette dans une belle formation agréée FFBB ?!! Un responsable de la LNB aurait du se lever en pleine nuit pour faire un tapis de pétale de roses pour accueillir Dule et le remercier avec des croissants chauds de bien vouloir poser un orteil dans notre championnat de gueux ! La bureaucratie française dans toute sa splendeur mais aussi, ne nous voilons pas la face, sans doute un effet néfaste des mauvaises relations entretenues par le président Forte et la ligue depuis des années. Quand le président de la LNB refuse de vous remettre votre médaille de champion de France sur un podium c'est que le malaise est profond et ce genre de coup bas n'est sans doute pas innocent.
Une question bonus : Zvzdan MITROVIC, coach de Monaco, a-t-il passé son BE2 à l'INSEP ou a-t-il été qualifié par équivalence sans qu'on emmerde le monde ?
Fin du chapitre, que les joueurs en mettent 40 sans le coach à la pauvre JL comme ça elle pourra elle aussi remercier la LNB d'avoir énervé tout le monde !

Retour à la présentation

Attention cette équipe a été montée pour revenir en Pro A dès cette saison et au vu de l'effectif et de sa place de co-leader à mi-saison, elle a en les capacités.

Les meneurs :

Marc-Antoine Pellin

est bien connu de tous les initiés, il a vécu des plus belles heures de sa carrière en 2007 avec Roanne. Après être passé par Le mans et Orléans, il a décidé de relancer sa carrière en Pro B. Ses stats sont en légère hausse, il vaut 9pts et 6pds par match. On serait en droit d'attendre un peu plus d'un joueur avec autant d'expérience au niveau supérieur. Il reste un poison en défense, son shoot longue distance est toujours fiable. Il faut le provoquer en attaque mais surtout il faut l'emmener vers la pénétration ou sa petite taille ne lui donne pas beaucoup d'occsion de marquer.

Carl Ona Embo

est lui aussi un ancien pensionnaire de la Pro A. il est la la division ou il est le plus performant. Son jeu est quasiment le même que celui de Pelin. Moins adroit de loin, sa taille (1m88) lui permet par contre de pénétrer et de finir dans le cercle. Un beau duel en perspective avec Bo Macalleb.

Les extérieurs :

Philippe Braud

encore un ancien poste 2 du niveau supérieur. Il a connu de belles saisons à Chalon sur Saone. Un tireur d'élite comme on les aime. Fiable, constant et facile à coacher. Par contre son jeu est quasiment basé que sur le shoot longue distance, son duel avec Gatens devrait être aussi un point important sur ce match. Il faudra par contre que Gatens shoot car Braud lui tentera sa chance sans refuser les tirs.

Ronell Taylor

arrive de Cholet ou il n'a pas fait d'étincelles. Il a joué aussi à Monaco en Pro B ou il valait 16pts, 4rbds et 4pds. Joueur complet, grand pour un poste 2 (1m93), il n'a pas trouvé la mire quand il était à Cholet, elle est un peu revenu depuis son arrivée à Bourg. Joueur de série, il peu jouer aussi sur jeu rapide. La défense n'a jamais été son point fort.

Michael Cuffee

a joué dans beaucoup de championnats assez faible. C'est un poste 3 classique. Percution, shoot extérieur et défenseur à ses heures. Normalement Nobel devrait le dominer assez facilement.

Christophe Leonard

est un ancien espoir de Cholet. Il n'arrive pas à percer même en Pro B. Pourtant il a des qualités physique indéniable, mais son manque d'adresse est un frein à son évolution.

Maxime Courby

est un joueur référencé Pro B. Pas un physique de tueur, mais adroit de loin et bon finisseur. Le genre de joueur qui pourrait passer le pas et jouer en Pro A mais il préfère certainement s'éclater au niveau inférieur. Il préfère jouer que cirer le banc, si vous préférez.

Les intérieurs :

Jérôme Cazenobe

est un poste 4/5, il est encore en formation. C'est un intérieur old school. Il joue dans la peinture et possède quelques mouvement dos au panier. Il devrait normalement souffrir contre Zerbo sauf si le corps arbitral ne le laisse pas défendre.

Georgi Joseph

est encore un joueur référencé Pro A. En fin de carrière et après plusieurs gros pépins physique, il a trouvé une place à Bourg pour amener sa dureté et son expérience. Il fait ses stats sans plus, mais il doit être une vrai source d'inspiration pour les jeunes pivots de club.

Zachery Peacock

est la machine à scorer et à gober les rebonds de Bourg. L'arme offensive et défensive par excellence. Vu a Cholet la saison dernière, c'est assez bizarre de le voir dans cette division tellement il avait été bon. Soit son agent est nul, soit beaucoup de club ont de la merde dans les yeux pour le pas l'avoir recruté. A moins que ce soit lui qui est voulu relever le défi de la montée à Bourg.

L'analyse :

Comme vous aurez pu le constater, cette équipe est taillée pour la Pro A, d'ailleurs s'elle accède au niveau supérieur en fin de saison, il est fort à parier qu'il n'y est que très peu de changement dans l'effectif.

Limoges se doit de remporter cette rencontre, la coupe de France peut et doit être un objectif au vu du classement actuel au championnat. La JL Bourg a des arguments pour contrer le jeu Limougeaud, mais après ce que l'on a vu à Valence, on est en droit de croire que ce match ne devrait être qu'un formalité.

Mais attention de ne pas faire comme les Espagnols et de croire que la rencontre est gagnée d'avance, il faut être intense défensivement, agressif offensivement et surtout réaliser les rotations défensives que l'on a vu mardi.

Quand on pense que le CSP est guérit, souvent il retombe dans ses travers, mais avec le nouveau coach, on peut croire qu'il sera mettre les points sur les i pour que Limoges revienne vainqueur.


  • Autour du match
  • Commentaires (11)