Présaison CSP 2018/19

Qui sont nos adversaires ? : Evreux

Bonsoir à tous. Après la première défaite de la saison à domicile (et tous les supporters cerclistes espèrent la seule), notre équipe préférée veut remettre les pendules à l'(h)Eure par rapport aux objectifs. Comme vous l'avez compris, nos hôtes du week-end sont les joueurs de l'Amicale Laïque de la Madeleine Evreux.

En survolant les différentes statistiques, on peut s'apercevoir que les deux équipes se ressemblent tout en ayant des méthodes différentes pour y arriver.

Commençons comme à notre habitude par étudier les caractéristiques offensives des deux protagonistes. La première ressemblance est numérique car les Limougeauds marquent 74.2 points de moyenne et les Ébroïciens 73.8. Mais comme je l'indiquais, la manière de faire est diamétralement opposée. Limoges est excellent de loin avec 38.1% (deuxième adresse à 3 points de ProB) mais très mauvais de près (46.4%, avant-dernier à 2 points) alors que les joueurs de l'Eure sont moyens au-delà des 6m25 (septième avec 33.3%) mais très bon dans la peinture avec 57.2%, ce qui les classe second de cet exercice. Avec une telle réussite, il faudra tout faire pour les empêcher de pénétrer dans notre raquette. Mais il faudra défendre proprement car les Normands convertissent 71.1% de leurs lancer-francs tandis que le CSP en réussit que 2 sur 3 (66.7%). Finissons ce paragraphe sur une nouvelle similitude ; les deux équipes délivrent 15 caviars par match.

Au niveau défensif, l'écart général est un peu plus marqué avec 74.3 points encaissés par les Haut-Viennois, ce qui est un peu plus que les Eurois qui en prennent 71.5. Bonne nouvelle en défense, l'ALM Evreux est la plus mauvaise équipe aux rebonds avec seulement 29.7 prises tandis que le CSP Elite est cinquième avec 33.3 rebonds. Mais Evreux est plus chapardeur avec 9.3 subtilisations contrairement à Limoges qui ne vole que 7.3 ballons. Cette différence est largement compensée les pertes de balles parce que les Limousins sont les moins gâcheurs de ProB avec seulement 13.3 ballons égarés alors les Ébroïciens sont parmi les plus gaspilleur avec 17.7 ballons perdus.

Au niveau des individualités, il faut remarquer que le plus grand de nos hôtes ne mesure que 206cm, ce qui peut expliquer le faible nombre de rebonds mais attention de ne pas retomber dans un piège comme à Bourg-en-Bresse. Sinon, 2 joueurs se distinguent et ce sont comme souvent les américains :
- Le meneur Taron Doney : 17.3 points (4e de ProB), 57% à 2pts, 31% à 3pts (avec 4.8 tentatives de moyenne), 5.0 pds (5e), 15.5 d'éval
- Le pivot James Mathis : 14.8 points, 60% à 2pts, 7.0 rebonds (9e), 15.0 d'éval.

  • Autour du match
  • Commentaires (0)