Présaison CSP 2018/19

Philippe HERVE officialisé

Illustration

Pas de répit au Limoges CSP, en plein lundi de Pâques férié Fred FORTE a tenu une conférence de presse pour introniser Philippe HERVE aux manettes du décuple champion de France. Après de légitimes hommages au travail de JM Dupraz, son successeur a pu livrer ses premières impressions aux côtés de ses assistants qui sont conservés. Détails de ce recrutement "express".

Les dessous

La légende voudra que Philippe Hervé ait été contacté samedi soir après la défaite à Rouen (ah ces sorties violentes d'autoroute et ces clignotants ont de la concurrence !). D'après nos informations, les tractations avec l'agent de Philippe Hervé avaient débuté bien avant la double humiliation normando-nordiste. Elles étaient même "très avancées"... Enfin, si on nous le répète devant les micros et les cameras ça doit être la vérité, comme tout ce qui passe à la télé hein ?!

Le contrat

Pour l'instant, tout ce que l'on sait, c'est que Philippe HERVE est là pour la fin de la saison mais il l'a dit lui-même en conférence de presse "Je veux m'inscrire dans ce club". Il y a donc fort à parier qu'en cas de redressement de la situation un contrat de 2 à 3 ans lui sera rapidement proposé. On ne sait pas ce qui adviendra des assistants Bertrand PARVAUD et Jim BILBA au delà des playoffs 2015 mais il est évident que leur connaissance du groupe et des structures du club seront d'une importance capitale au nouvel arrivant. Habitué à être secondé par François PERONNET (9 ans ensemble à Orléans) qui lui avait succédé à l'OLB mais qui n'avait tenu que 2 mois avant d'être remplacé par Pierre VINCENT suite à une défaite contre... Rouen (décidément !), sera-t-il tenté de le rapatrier en Limousin pour 2015-2016 ?

Son avis sur l'effectif

PH arrive juste, il ne va pas commencer à se mettre des joueurs à dos avant même de les avoir rencontrés. Nous savons déjà qu'il a eu sous ses ordres Adrien MOERMAN et Nobel BOUNGOU-COLO (plus jeune et moins "émancipé"). Nous avons appris qu'il avait voulu recruter JP Batista à Orléans (!) et de son propre aveu "il n'y a pas un joueur de cet effectif que je n'ai pas rêvé de coacher"... Bon là on est dans le politiquement correct c'est clair !

Son style de jeu

Même si tout bon coach doit adapter le jeu proposé aux qualités des joueurs qui composent son effectif, certains on leur "patte" et Philippe HERVE fait partie de ceux-ci. Il aime un basket très structuré avec des systèmes longs où chacun joue (bien) son rôle. Le tout s'appuie su rune défense solide et un coach capable de gueuler sévèrement ! Fini le grand tout mou sur le bord du terrain, avec Hervé, il y aura du spectacle. Par contre, on se demande comment vont réagir les joueurs qui n'en font pas beaucoup en zone arrière et ceux qui préfèrent le freestyle parce que les systèmes c'est trop compliqué ! La répartition des temps de jeu risque de changer pour certains.

Les échéances et l'objectif

Premier contact avec les joueurs pris ce lundi. Entrainements toute la semaine (dont plusieurs ouverts au public, il faut se faire bien voir de tout le monde !) et match à Cholet lundi 13 avril. Face au 15e de ProA 10v-17d, une grosse victoire serait de bon ton dans les Mauges même si le CB reste sur 3 victoires en 5 matches.
Ensuite... Baptême à Beaublanc avec la réception de Pau-Lacq-Orthez pour le clasico. Laminés de 10pts deux jours après Noël, les joueurs auront beaucoup à se faire pardonner et Philippe HERVE fier "d'être du bon côté du banc" aura à coeur de nourrir la passion des supporters limougeauds avec une victoire face à l'ennemi juré.
Ce calendrier est à la fois piège et idéal car objectivement avec une victoire "logique" à Cholet et un clasico abordable (Pau en est à 1 victoire en 7 matches) PH pourrait faire le plein de confiance et de popularité à pas cher. En cas de défaite(s)... les choses seraient moins roses. Pour la petite histoire, le 3e rdv de PH à la tête du CSP sera à... Orléans !

L'objectif UNIQUE qui est donc fixé au néo technicien limougeaud est donc simplissime : être champion de France ! Les playoffs sont quasiment acquis (7 journées à disputer dont Cholet, Pau, Bourg et Boulogne). Rater les playoffs justifierait déjà de ne pas être prolongé. Ensuite, les choses se corsent. Il faudra se mettre en mode commando pour rejouer l'exploit de l'an passé et assurer une place en Eurocup à minima.

Alors ?... vous le sentez comment vous ?

Nous, on a envie de le sentir bien ! Si certaines têtes de cochon se mettent à jouer au diapason de leur coach, il n'y a pas de raison que ces talents n'arrivent pas à renverser toute la ProA comme en début de saison. Charge à P. HERVE d'organiser le jeu intérieur limougeaud qui ne l'a jamais été cette saison en remettant chacun à sa place avec des temps de jeu et des rotations en adéquation avec le rendement des intéressés. Ce chantier prioritaire comblera un de plus gros points faibles du CSP. Donner aux meneurs un véritable système de jeu sur lequel se reposer devrait aussi palier au manque de confiance rencontré depuis des mois. Enfin, insuffler de la hargne à ce mental collectif de chips devrait tout remettre dans l'ordre. En revanche, si les divas refont surface et refusent la rigidité imposée par Hervé, on ne répond plus de rien... mais comme l'a dit Fred Forté en préambule : "Le coach est remercié mais les joueurs aussi ont leur part de responsabilité". Personne n'est dupe, et certains ne seront sans doute pas renouvelés cet été... et ça ne sera pas un mal.

  • Autour du match
  • Commentaires (6)