Présaison CSP 2018/19

Paris perdu

Illustration

Bienvenue en 2015 ! On a changé quelques têtes, on fait deux-trois grosses performances (comme en début de saison) histoire de faire bonne figure et puis on reprend les bonnes habitudes de se faire taper par n'importe quelle équipe de chèvres (pour le coup coachée par un vrai gardien de chèvres) dont un joueur prend feu et qu'on ne parvient pas à arrêter. Analyse d'un retour vers le futur.

On résume

On ne va rien vous raconter sur ce match si ce n'est qu'il a "failli" se passer comme à Bourg : un match de trainard sans gagner un quart temps mais en restant dans la roue de l'adversaire pour le taper au QT4. Sauf qu'il faut se sortir les doigts du c... avant les 3 dernières minutes et collectivement au lieu de compter sur le talent d'un Pooh Jeter Bo McCalebb (17pts) ou une adresse de folie à 3pts pour renverser la vapeur.

BRAVO

Alors BRAVO messieurs, nous écrivons cela une énième fois, BRAVO d'avoir offert à Fauthoux sa première victoire en ProA contre Limoges... Pour vous ça ne veut rien dire et ça vient s'ajouter à la longue liste des choses dont vous vous tapez et qui vous passent à 4000 au dessus de la tête mais pour nous ça a du sens. Le jour où vous comprendrez que la ferveur limougeaude tient en peu de choses et qu'en gagnant un clasico ou en mettant une petite fessée à Fauthoux ça pardonne bien plus de choses que de nous vendre du rêve contre Valence !

Du tout au rien ?

Comment passer d'un double exploit en Eurocup à ce néant en ProA ? Certains vont parler de fatigue, d'usure, gna gna gna... les entraînements du coach sont trop durs... Oh ! Il fallait faire garçon-coiffeur si vous ne vouliez pas courir ! Ou alors signez dans un club de D2 norvégienne où on vous emmerdera moins (et encore...) mais si vous venez en ProA à Limoges on risque de vous demander de vous bouger les miches ! Alors oui, quand il y a des caméras et qu'on a envie de se faire remarquer pour signer un juteux contrat à l'étranger, là ça court, ça défend et ça bouge mais quand on est à Bourg-en-Bresse ou à Marcel Cerdan c'est fatigant... Amateur.

Alors on nous a déjà gentiment expliqué que la gestion de Philippe Hervé était nuisible, que ses rotations ne mettaient pas les joueurs en confiance... Il avait bon dos le Philippe ! Et là c'est quoi le problème ? Pourquoi PERSONNE n'arrive à aller coller des tartines à Jones qui se balade dans la défense comme un flâneur au musée de la porcelaine ? Pourquoi notre secteur intérieur qui est foireux depuis le début de la saison n'a-t-il toujours pas été retouché ? Qui sera le nouveau bouc émissaire ? Quel écran de fumée va-t-on encore nous inventer ?

LA SUITE ?

Honnêtement, exploit ou pas exploit mercredi face au PAOK, cette équipe au mental de chips n'a aucun avenir dès que les choses deviendront sérieuses parce qu'il y en aura toujours un ou deux à faire sa danseuse avec au choix une crise de confiance ou une colère parce qu'il s'est pété un ongle. Que Salonique nous sorte de ce bourbier d'Eurocup histoire de pouvoir "se concentrer" sur la ProA et bien finir de se ridiculiser en ne se qualifiant même pas pour les playoffs avec un effectif à faire pâlir toute la ProA.

Derrière, on veut du ménage. Exit les starlettes, exit les gros CV à la ligne de stat aussi plate que le bilan en ProA, exit les shooteurs qui ne shootent pas, exit les gens qui veulent choisir leur coach, exit les feignasses qui ne veulent pas transpirer. Pour une fois, nous ne réclamerons pas de stabilité : on veut du vide parce qu'on en peut plus de passer pour des cons avec notre fierté de limougeauds grâce à ces mecs payés à plus de 30% avec nos impôts et qui souillent ce maillot un match sur trois.

Bon courage à Dule que les instances françaises mettent un temps fou à qualifier et qui doit se demander où il est tombé. Bon courage à Bo McCalebb qui doit se poser la même question et bon courage au capitaine Westermann autour de qui il serait de bon goût de laisser le coach reconstruire, mais oui, vous lisez bien on va commencer à parler de reconstruction dès février tant cette saison nous paraît déjà en ruines. 9V-10D en ProA, un championnat si faible que son co-leader monégasque se fait faire l'amour par un pivot français de 20 ans de 2m02 ! 28pts 15rbds pour 42 d'éval... Le match de sa vie (et bravo à lui) mais qui en dit long sur le niveau de la ProA... où ce CSP n'arrive pas à gagner plus d'un match sur deux.

  • Autour du match
  • Commentaires (39)