Le CSP SDF en CDF

Illustration

Cette fois-ci, on peut en avoir la certitude. Le 1/4 de finale de Coupe de France CSP - Nancy devient... Nancy - CSP. Fini le temps des espoirs, révoltes ou autres rebondissements. Limoges ne jouera pas son quart à domicile, mais devra aller se battre en Lorraine.

Illustration

Nan si, nan si... Nancy...

C'est malheureux à dire, mais c'est bien ce jeu de mot bidon qui résumera le mieux cette histoire. Alors pardonnez le Chien, j'assumerai jusqu'au bout la responsabilité de telle dérive sur les côtes de l'humour foireux.

Et l'humour, ce n'est pas ce qui a manqué à la direction du CSP, qui a eu le courage d'affirmer sur le site officiel du club que le match CSP - Nancy se jouerait bien à Limoges, et plus précisément à la Salle Municipale des Sœurs de la Rivière. Manque de bol, il s'agissait du premier avril. Et le poisson était d'avis de tous de très mauvais goût. Certains y ont cru, d'autres non. Mais peu importe, le résultat est le même : la salle municipale n'a pu être homologuée, comme on pouvait s'en douter. Pour une hauteur de plafond insuffisante. Ça aussi c'est rigolo, non ?

Des alternatives en continu

Depuis le début, plusieurs possibilités ont été évoquées. Puis réfléchies. Puis creusées, pour certaines. Puis... abandonnées, pour toutes.

D'emblée, le CSP a refusé l'idée de jouer à la salle du Palio de Boulazac ou à Lawson Body (Poitiers). Légitime se dit-on, quand on connaît les tensions avec les voisins poitevins ou aquitains. On s'imaginait alors qu'on trouverait bien une solution pour jouer à Limoges, et pas ailleurs. "On n'ira pas à Boulazac", chantaient les Eagles. Allez, positivons : aujourd'hui, on peut se réjouir avec eux, le déplacement n'aura pas lieu.

Bref. Peu après, on a parlé du Palais des Expos. Plutôt fantaisiste encore une fois... Puis vint la piste menant au Zénith. Alors on se dit que, peut-être, faire de cette salle de concert un parquet pour nos basketteurs limougeauds serait une bonne idée. Rumeur ou véritable possibilité ? On a obtenu la réponse par Fred Forté, qui a avoué que le Zénith, il y pensait. Cependant, il s'agissait là d'un projet difficile et couteux. Au final, malgré les efforts d'organisation, en 3 semaines c'était mission impossible. Et ça, on n'en doute pas. Mais ne fallait-il pas y penser avant ?

On a aussi pensé à décaler le match (ne cherchez pas, ils ont bel et bien tout essayé !) au lundi. Manque de bol encore une fois, Nancy a refusé, jugeant ne pas avoir assez de repos après son match contre Strasbourg le samedi.

Un casse-tête sans solution

En conclusion, on a vraiment cru qu'il serait possible de jouer à Limoges. Palais des Expos, Zénith, Salle Municipale, décalage du match... Rien n'y a fait.
La mauvaise volonté des uns associée au manque d'organisation des autres a abouti à un échec. L'équipe limougeaude devra arpenter les 650 kilomètres qui la sépare de Nancy pour affronter le champion de France en titre.
Ce qui aurait pu être une belle fête en Limousin risque fort d'être un difficile voyage, sans grands espoirs, au détriment de tous les supporters. Mais ne sait on jamais : le CSP est un Club Si Particulier...

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

8 commentaires

avatar

# 8 - antirak

10/04 - 12h00

Pointguard,

"garder" ce match près de chez nous ca veut dire quoi ? Allez jouer à Boulazac ou à Poitiers ? Personne n'aurait accepté cette solution.

On voulait ce match à Beaublanc et nulle part ailleur !!
On savait que la Fed Cup venait à Limoges donc il aurait fallu faire quoi ? Joué le 13 ? Propositon faites que Nancy a refusée.
Perdre contre Chalon pour éviter tout ce fratra ? Pas terrible.

Donc, pour moi, le club et FF ne sont absolument pas responsables si le match n'a pas lieu à Beaublanc.

avatar

# 7 - Jocker

09/04 - 12h00

En toute logique, les frais de déplacement + hôtel devraient être facturés au SLUC qui auraient du se déplacer ...

avatar

# 6 - pointguard

09/04 - 12h00

@antirak
Je ne suis pas d'accord :
- ils savaient pour la Fed Cup
- ils savaient que la salle mu ne pouvait pas être agréée
- ils savaient que sans solution le match serait inversé
Conclusion :
- la position Limoges ou rien était une balle dans le pied d'entrée
- il y a perte financière pour le club (déplacement/hôtel + perte de recettes boutique -une portion des entrées sera quand même perçue c'est le règlement)
- Limoges (ou sa région) et son public "perdent" un évènement dont les lorrains vont profiter sans parler de l'appui du public pour l'équipe.

Encore une fois rejeter la faute sur Nancy c'est de la manipulation (même s'ils n'y ont pas mis du leur on est ok !), mais il y avait moyen de "garder" ce match près de chez nous au lieu de la jouer jusqu'au boutiste "farceur" !

avatar

# 5 - KCINNA

09/04 - 12h00


Poursuivre l'aventure CDF à Limoges OUI à Nancy NON.
Dans cette ville sportivement endormie où — mis à part le basket — aucun grand évènement sportif ne se déroule (j'entends sport de haut niveau), voilà qu'un match de rattrapage de Fedcup "débarque" !
Les responsables ce sont ceux qui à la mairie de Limoges ont accepté cette programmation.
Dans le contexte actuel, faire voyager les joueurs du CSP en Lorraine c'est dément. Une seule chose: éviter les blessures et laisser "couler" le match!
KCINNA

avatar

# 4 - antirak

09/04 - 12h00

Ce n'est quand même pas la faute du club et de FF si Beaublanc est occupé par la Fed Cup !!
Sur ce coup, je ne vois vraiment pas en quoi on peut se permettre de parler " d'incapacité à gérer un évenement comme ca " ...

Peut être que FF fait son caliméro mais il n'a pas tort, ses arguments tiennent la route ! Nancy, équipe d'euroleague normalement concue pour jouer 2 matchs par semaine ( jeudi et samedi ) pas foutue de jouer le samedi ( à domicile ! ) puis le lundi contre une ProB ?? ( qui au passage voulait bien prendre en charge les frais de déplacement de l'équipe adversaire !!!! )

Donc dire que le club et FF sont des incompétents je trouve cela totalement injustifié.

avatar

# 3 - pointguard

09/04 - 12h00

Faut pas trop rêver... Cousin ferait mieux de présenter un 5 Durand-Renaux-Oyono-Salmon-Mouillard (pour qu'il rejoue un peu plus) et lâcher totalement le match histoire que le public de Nancy se fasse chier comme un rat mort et qu'on ne blesse pas un élément majeur dans un match qui de toutes façons n'est pas un objectif du club cette saison. Fra sera content pour son ranking (vu qu'il va de nouveau compter pour le 3e ticket Euroleague) et comme ça son équipe de losers (3 fois sur 4 en finale de ProA) aura peut être une chance d'aller se reprendre des roustes de folie en Euroleague contre des équipes de seconde zone lituaniennes ou ukrainiennes.
No comment sur la com' du club et le côté Caliméro (dsl Calim !) de notre président, je deviendrais agressif mais faire passer Nancy pour les méchants c'est facile et tellement plus aisé que de faire un méa-culpa sur l'incapacité à gérer un évènement comme ça... c'est le séjour en N1 qui nous a rendu si amateurs ? Je suis même étonné que FF n'ai pas proposé le gymnase Bellevue pour la rencontre (ben quoi ?! y'a un parquet !!) ou encore le square des emailleurs avec des tribunes "provisoires" histoire de créer un évènement populaire (au moins ça aurait un goût moins amer en poisson d'Avril !:p

avatar

# 2 - benoit

09/04 - 12h00

Quand je vois que Strasbourg vient de battre Cholet en 1/8è de finale de la coupe alors que les autres matches ont déjà eu lieu...... je me demande à quoi cela sert la présence de Fréd au comité directeur de la FFBB
Un seul mot ; Vaincre au SLUC et le 14 avril à 22H30, réservez BEAUBLANC pour la 1/2 Finale et pas de problème de salle pour la finale à BERCY que nous envahirons

avatar

# 1 - pat17260

09/04 - 12h00

La belle histoire serait que le CSP s'impose à NANCY, qui n'a fait aucun effort pour que le match se déroule au csp, en plus il recupere tous les bénéfices de recevoir... Alors magie de la coupe de france ou pas.
pat
:lick: