Présaison CSP 2018/19

Le champion à Beaublanc

La saison a démarré sur une courte défaite contre l'ogre de la ProA, et le match n'a pas été d'une qualité extraordinaire. L'amertume à peine passée, on enchaîne déjà avec le champion en titre qui se déplace sur le parquet foncé de Beaublanc pour cette deuxième journée... Présentation.

Avec les départs suivants : John Roberson (ASVEL), Gédéon Pitard (Châlons- Reims), Wilfried Gantswa (Hyères-Toulon), Axel Bouteille (Limoges), Cameron Clark (Gaziantep, Turquie), Abdoulaye Loum (Dijon), Ekene Ibekwe (Oettinger, Allemagne), Moustapha Fall (Sakarya, Turquie), Chalon n'est plus du tout la même équipe.
On connaît tous le talent de recruteur de coach Choulet, mais sur les matchs de pré-saison et surtout sur la première journée, beaucoup émettent des doutes sur la qualité de ce cru de Bourgogne 2018.

Revue d'effectif :

Les arrières

Arthur Rozenfeld
Ce jeune meneur passé par les Espoirs de l’ASVEL fait son retour dans l'élite. Efficace à Roanne (10, pts 46,9% à 3pts). Il a préféré partir en ProB où il a été élu meilleure progression, il est là pour prouver des choses.

Adam Smith
Lui, il est clairement là pour marquer des points. Il doit remplacer John Roberson et ce ne sera pas facile tellement le bourreau dominical de Limoges tenait l'équipe la saison dernière. Il arrive de Roseto, en 2e division italienne où il a cartonné : 23,6 pts, 41,5% à trois-points, 86,8% aux lancers. A suivre.

Jérémy Nzeulie
Qui ne connait pas Jérémy ? Un gros défenseur, une détente de folie, un tir longue distance en nette progression. Il a finit la saison en trombe avec une finale de toute beauté (auteur d’un buzzer beater mémorable dans l’Episode 3). Il sera certainement un des leaders de son équipe cette saison.

Jevohn Sheperd
Cet international canadien est un baroudeur en Europe. La saison dernière, il a assuré 12,3 pts (37,7% à trois-points), 4,3 rbds et 2,2 pds au Spirou Charleroi. Miracle des passeports bidons aidant, il compte comme Jamaïcain et est donc considéré comme Cotonou. Ce joueur est polyvalent pour jouer sur 2 postes différents. Il peut shooter de loin avec une certaine réussite, mais il peut aussi attaquer le cercle avec violence.

Bastien Pinault
Parcours atypique pour ce jeune JFL : NM1 (La Rochelle), puis ProB (Evreux) et donc enfin ProA. Pas au niveau de l'élite athlétiquement, il doit travailler pour devenir un vrai joueur de ProA. Coach Choulet a vu du talent en lui, donc on va le scruter de près toute la saison.

Les extérieurs

Lance Harris
Un shooteur comme on les aime. Fiable de loin (31,6% à 3pts), il peut prendre feu à n'importe quel moment. Il sait aussi défendre, jouer pour les autres quand la réussite n'est pas au rendez-vous. Joueur complet et bon coéquipier, son seul défaut : ex-palois !

Kris Joseph
Pigiste médical de Jevohn Sheperd, cet international canadien possède le passeport de Trinidad et Tobago (et encore un !), ce qui en fait un Cotonou. Grand poste 3 (2m01), très physique, complet et altruiste, s'il s'intègre dans cette équipe, il pourrait bien être une excellente recrue. Deux passages en NBA... un peu juste pour la grande ligue, il a trouvé refuge en Europe avec un premier passage à l'Elan en 2013 (puis Orléans et Dijon les saisons suivantes).

Les intérieurs

Raphiael Putney
Très grand pour un 4 en France (2m07), surtout vu en D-League (avec un record de 38 points et 18 rebonds). Il arrive de Caserte, où il émargeait à 10,7 pts, 6,6 rbds. Il sent le jeu, son envergure lui permet d'être efficace en défense et polyvalent en attaque.

Pierre-Antoine Gillet
International belge vu au dernier EuroBasket (7,6 pts, 36,4% à 3pts, 2,6 rbds en 24 minutes). Couvert de titres au plat pays (4 championnats et 4 Coupes) et MVP belge de la saison 2014-15. Arrose beaucoup derrière l'arc... et ça rentre ! (42,9% de réussite à 3-points, 9,3 pts), encore une arme longue distance à surveiller comme le lait sur le feu.

Ousmane Camara
A Limoges on connait très bien Ousmane, un combattant qui fut l’une des rares satisfactions la saison dernière. Le MVP des playoffs 2015 demeure un "petit pivot" mais c'est une des très grosses recrues bourguignonnes de l'été. Sera ovationné à n'en pas douter... et c'est mérité.

James Farr
Ce poste 5 n'est pas immense (2m05, plus petit que son 4 !), mais il est hyper adroit de loin. Encore un grand que l'on ne verra pas souvent dans la raquette. Champion de Hongrie avec Alba Fehérvár que les Chalonnais ont affronté en FIBA Europe Cup (36 points à 14/23 et 18 rebonds en 2 matches). De bonnes mains mais une tendance à s'éloigner du cercle... un client pour Jaiteh.

Le duel :

Adam Smith contre Danny Gibson. Deux meneurs qui sont un peu opposés. Le Chalonnais est un gros shooteur et le Limougeaud est un manieur de ballon et un passeur hors pair. Limoges aura en plus AJ English qui pourra assurer une excellente seconde arme à la mène et qui devra prouver qu'il vaut plus que ce qu'il a montré à Villeurbanne. Bien supérieur au back-up de Chalon, le petit Rozenfeld.

L'analyse :

Le premier match à la maison est important pour le moral mais aussi pour les supporters. On a senti à Villeurbanne que Limoges n'était pas encore en place offensivement, mais au vu de ses derniers résultats, l’Élan Chalon est bon à prendre. La grosse défaite contre Pau en est un exemple, mais surtout l'ambiance n'a pas l'air d'être au beau fixe. Il faudra juste ne pas leur donner confiance dès le début du match et surtout montrer un peu plus de mouvements offensifs maitrisés que dans le Rhône...

  • Autour du match
  • Commentaires (11)