Présaison CSP 2018/19

Laisser Nancy Fanny

Illustration
Se déplacer en Lorraine n'est jamais facile pour le CSP, qui reste pourtant sur de bons résultats face au SLUC. Mais s'y déplacer au beau milieu d'un road trip européen dantesque, alors que Nancy est dernier du championnat sans avoir gagné un match, un dimanche après-midi, de retour du Pirée avec une belle valise, et devant les caméras... Vous le sentez le piège ?

Le contexte

Le SLUC est dans le très très dur après avoir perdu les 6 premiers matchs de la saison (Nancy en est même à 10 défaites de suite en saison régulière avec la fin de saison dernière). Et franchement on aimerait beaucoup que cette série continue. Pourtant ça sent le match piège à des kilomètres à la ronde pour Limoges, qui revient d'Athènes les fesses toutes rouges. Entre le banc très léger, les blessés, les nouveaux à intégrer, et les vétérans qui tirent sur la corde, Nancy a beaucoup de mal depuis la reprise. Présentation.

SLUC Nancy

Illustration

Les meneurs

Sharaud Curry

Le meneur US vient d'arriver pour remplacer Derek Raivio, blessé. Il n'a effectué que 2 matchs, mais il donne pas mal d'intensité et de punch dans le jeu de Nancy : 5 fautes provoquées, 5 passes et 4 rebonds, avec une belle adresse à 3 points. Il apporte toute son énergie au jeu, et des fois un peu trop, puisqu'il commet pas mal de fautes défensives. Même s'il ne connait pas encore tous les systèmes, Curry essaiera de faire prendre la sauce du côté de Nancy.

Benjamin Sene

Tout jeune meneur de plus en plus responsabilisé en Pro A, il aime driver et pénétrer dans la défense jusqu'au cercle. Son point faible est le tir extérieur, et il a encore une grosse marge de progression dans la lecture du jeu.

Les extérieurs

James Bell

Arrière ailier qui n'apporte quasiment rien d'autre que son shoot, mais avec de l'adresse! Point fort, le tir à 3 points, où il tourne à plus de 40% depuis le début de la saison. Il est le meilleur marqueur de Nancy avec ses 14.2 pts par match.

Alando Tucker

Un peu le même profil que Bell pour cet ailier qui manque lui aussi un peu de physique. Capable d'aller au rebond et de shooter, il n'a pour l'instant pas donné sa pleine mesure dans le collectif nancéen.

Bandja Sy

Ailier de grande taille qui peut dépanner au poste : il donne 20 minutes par match, et s'il score peu (7 points en moyenne), il s'occupe des tâches ingrates en défense. Il a de l'énergie à revendre après sa longue blessure de la saison dernière.

Les intérieurs

Andrew Panko

C'est le leader de l'équipe dans les stats : co-meilleur marqueur avec James Bell, adroit de près comme de loin, plus de 6 rebonds par match, il provoque des fautes en nombre, meilleure éval de Nancy... Mais il a 38 ans! Et pourtant c'est lui qui joue le plus! Poste 4 à surveiller de très près.

Randal Falker

Il a joué son premier match en Eurocup mercredi, après presque 6 mois à soigner une blessure au genou. Il a très peu joué lors de la victoire face au Spirou Charleroi, et ne devrait pas jouer beaucoup plus que 15/20 minutes contre Limoges. Attention tout de même, on connait son sens du rebond et du jeu dos au panier, et il doit avoir faim de compétition.

Javon McCrea

Il a commencé la saison avec Nancy pour remplacer Randal Falker. Avec ses 13 points, 6 rebonds et 15 d'éval, ce petit pivot ne se ménage pas dans le jeu nancéen. Blessé au genou cette semaine, il est incertain pour la réception de Limoges.

Florent Pietrus

L'inoxydable Piétrus est encore là au poste 4, à prendre des rebonds, à prendre et à mettre des coups, et à rentrer des paniers importants pour tenter de sauver son équipe... Mais lui non plus n'a plus 20 ans, et Limoges devra tenter de lui faire faire des fautes (vues par les arbitres s'entend...) pour le faire sortir de son match.

Le duel

Panko vs Daniels et Diawara

Il y a un sacré client au poste 4! Andrew Panko, MVP 2012 et meilleur scoreur 2015 de la Liga Endesa! Pour le contenir, coach Hervé devra user tous ses outils et encore une fois bricoler au poste, en envoyant tour à tour Daniels et Diawara, voire Payne par séquences. Attention de ne pas trop changer sur les pick and roll, parce que contre plus petit, le vétéran US va se régaler.

La forme des équipes (en ProA)

Nancy

DDDDD
Franchement c'est la cata. Avec un début de saison comme ça à Limoges, le coach est déjà brûlé sur la place publique, l'eau chaude est coupée dans les vestiaires et les supporters ont retourné Beaublanc. Un club qui évolue dans la sérénité, c'est bien. Mais ça fait pas gagner des matchs apparemment...

Limoges

DVVDV
Ça fait deux matchs que Limoges est moins bien en championnat, et malgré la victoire face à Cholet, le contenu n'était pas de qualité. De manière plus générale ça fait quasiment un mois que le jeu proposé par le CSP est moins flamboyant, moins intense, ça lâche même dans les tête en Euroleague et c'est pas beau à voir.

Les dernières confrontations

Nancy - Limoges 77-82 (PO 2014/2015 M3)
Limoges - Nancy 92-74 (PO 2014/2015 M2)
Limoges - Nancy 78-61 (PO 2014/2015 M1)
Nancy - Limoges 101-107 (Pro A 2014/2015 retour)
Limoges - Nancy 75-56 (Pro A 2014/2015 aller)

Analyse et enjeux

Avec la mauvaise passe que traverse Nancy, Limoges part favori sur ce match. Mais bon entre "les séries sont faites pour s'arrêter" ou encore "il faut se méfier d'une bête blessée", il faut bien avouer que ce déplacement en Lorraine a tout du match piège. Et on sait que Limoges a une fâcheuse tendance à ressusciter les équipes en mauvaise santé. Alors les joueurs sont prévenus, Nancy reste sur 5 défaites de suite face au CSP et aura soif de revanche, les Couguars voudront accrocher le double champion à leur tableau de chasse encore vierge en Pro A... Les limougeauds devront non seulement gagner, mais en plus avec une autre manière que leurs précédentes sorties, que ce soit en France ou en Europe.

  • Autour du match
  • Commentaires (6)