Présaison CSP 2018/19

Après la défaite...

Cela devait être un beau spectacle pour les 5000 spectateurs venus voir ce match digne d'une affiche de ProA... Mais le destin en a voulu autrement. Cette analyse a juste pour but d'essayer de comprendre le pourquoi de cette défaite.

Tout avait si bien commencé, une première mi-temps de folie avec du mouvement, un Alhaji Mohammed percutant, de bonnes positions de shoots, une défense agressive, bref un cSp comme on a eu l'habitude de le voir lors des matchs de préparations, et puis plus rien... le trou noir, le néant, rien, nada, un jeu qui consiste à garder la baballe pendant 24 secondes pour au final shooter en catastrophe!

I-Un intérieur à l'extérieur...

Scott Emerson qui a été si bon sous le panneau pendant la préparation que ce soit face ou dos au panier (je peux vous dire que Pau-Orthez en a fait les frais...) n'a pas touché un seul ballon dans la peinture lors de toute la deuxième mi-temps. Ses actes se limitaient à faire des "blocks" aux extérieurs pour les mettre en position de tirs ou pour les démarquer... Alors que Daniel Oyono, il faut l'avouer beaucoup moins dirigé vers l'attaque, a campé sous le panneau... incompréhensible !

II-Une raquette "fermée"

A l'entame du deuxième acte le Paris-Levallois a resserré sa défense... ou plus précisément l'a barricadée. Aucun extérieur n'a pu pénétrer dans un périmètre de 4 mètres autour du cercle, les tentatives de Dragan, Alhaji, Matthieu étaient trop peu nombreuses et manquaient cruellement de "peps". On a pu apercevoir une facette du jeu limougeaud déjà connue sous l'ère cousin de l'an dernier... une défense dure en face de nous et les joueurs limougeauds semblent perdus... Est-ce dû à un manque de combinaison du système Cousin basé sur la défense ?

III-Un Coach en manque d'inspiration...

Au fur et à mesure que Paris-Levallois remontait au score et malgré les temps morts pris par l'entraineur, on a assisté à un manque de solutions évident... Jimmy et Olivier se sont bien grattés la tête, en vain... Paris était-il trop fort ? Pas sûr !!! Les vidéos "oubliées" des matches amicaux de Paris ont-elles manqué ? C'est une évidence mais ça n'explique pas tout.

Illustration


On pourrait finir sur les blessures de Harrington et Passave qui ont fait cruellement défaut dans l'équipe... mais la défaite est là et elle est bien dure à digérer !!! Espérons que cette équipe de Limoges va relever la tête dès samedi devant Antibes et aura trouvé des solutions pour palier ses faiblesses. La route est longue et difficile jusqu'en ProA alors soutenons notre équipe, et aidons-la à progresser... Tous à Beaublanc dans quinze jours...

  • Autour du match
  • Commentaires (0)