VICTOIRE AVEC LE BONUS pour le csp : GOOD GAME LE MANS

Le CSP a fait le job en gagnant largement, notamment essentiellement en reprenant le point-average.
Après un très bon début de match, le CSP a subi en fin de deuxième quart-temps avant de dominer cette équipe mancelle (sur le plan physique et avec plus d'adresse) qui a explosé en fin de rencontre.

BELLE SOIREE POUR LE CSP

victoire et culbute (pas le radada), le point-average qui permet au CSP de se positionner idéalement pour les play-offs.

LE match : felicitations au csp !

Le CSP a dominé ce premier quart-temps avec un score de 17 à 10 grâce à un excellent INVERNIZZi et un non moins remarquable BEYHURST. Le Mans est resté à 10 points en ce premier quart-temps.

Le deuxième quart-temps était reparti sur de bonnes bases défensives doublées avec une réussite au rendez-vous. Le Mans faisait preuve de grande maladresse face à une défense du CSP en place.
Puis Le Mans revenait à 3 points à moins de 2 minutes du deuxième quart, score qui traduisait un relâchement défensif du CSP. Gyniard a permis au CSP de mener de 6 points (33-27) à la mi-temps.

Le troisième quart-temps a vu le CSP reprendre ses distances avec un grand Hugo INVERNIZZI et un super Nicolas LANG. Brian CONKLIN a sorti le bleu de chauffe. Le CSP a été efficace dans le combat.

Le CSP confirmait son emprise physique et technique sur le match au quatrième quart-temps. A 66-49, Beaublanc poussait afin que le CSP puisse obtenir le point-average.
Ce qu'il fit avec deux paniers consécutifs de Hugo, un à 3points et le dernier à 2 points. La classe !

ON A AIME

- BEAUBLANC !: belle soirée de basket, belle ambiance.

-L'équipe pour avoir joué jusqu'au bout, et ainsi avoir pris le point-average.

- Merci à Mehdi MARY pour avoir transfiguré l'équipe depuis sa prise de fonction à la tête de celle-ci.

- Ludovic BEYHURST : quelle intensité défensive, quelle implication. Il a fait le job à la mène avec DEMARCUS NELSON en rodage.

- Hugo INVERNIZZI et Nicolas LANG ont réalisé un excellent match.Ce sont deux JFL de grands talents.
Hugo INVERNIZZI m'a particulièrement impressionné ce soir par son niveau de jeu, sa sélection de shoots, sa réussite et son sang-froid en fin de match. GREAT!

- Très beau match de Brian CONKLIN : en réussite, il aussi été de tous les combats. Bravo !

- La défense : elle a été très souvent en place, à l'exception de la fin du deuxième quart-temps. Le CSP a mis de l'intensité dans les duels, ce qui a impacté Le MANS qui a terminé sans lucidité, épuisé.

- 27 passes décisives : c'est un must pour peu de balles perdues.Bravo les gars !

- Très bon match de Vee SANFORD : avec 7 points et 4 passes décisives pour un joueur qui était au fond du trou, il a réalisé une belle prestation.


ON N'A PAS AIME :

- Les lancers-francs : toujours et encore. C'est une faiblesse chronique. Il faut y remédier.

- Les cinq fautes de Ludovic BEYHURST : mais bon, c'est un jeune joueur qui dégoupille un peu. Il a les défauts de ses qualités.

C'est le sprint final !

Il reste 12 matchs de la saison régulière pour atteindre l'objectif du début de saison à savoir : atteindre les play-offs. Il y a peu de temps, le CSP luttait pour se maintenir en Jeep-Elite.

Les planètes s'alignent pour le CSP : Nanterre s'incline à Orléans. Le CSP a pris le point-average au Mans. La SIG qui s'incline à Levallois et Pau contre Dijon. Le CSP a les cartes en main pour réussir sa fin de saison.

Une pause bien méritée en JEEP ELITE va permettre aux organismes de se reposer et surtout à DEMARCUS NELSON de se mettre en condition physique pour le reste de la saison.

  • Autour du match
  • Commentaires (89)