Une nouvelle ère

Illustration

Suite à l'AG du 18 mai, le Limoges CSP vient de tenir une conférence de presse afin d'officialiser la réorganisation du club après la prise de pouvoir de Céline Forte. Afin de résumer le plus efficacement possible cette révolution de palais, Beaublanc.com revient sur cette conférence. Découverte.

Le retour des valeurs…

Finie la start-up disruptive à la roadmap alambiquée, Céline Forte a souhaité rappeler d’emblée que le CSP était « une belle et grande famille ». Le cadre est posé. Il s’agit dans un premier temps de faire revenir dans l’antre de Beaublanc des valeurs oubliées...
Les premiers mots de la Présidente du Conseil de Surveillance ont été pour le public, les bénévoles, les partenaires, les salariés du club. Bref, des êtres humains.

Nouveau Président du Directoire, Yves Martinez n’a pas caché son ambition de revoir le CSP au plus haut niveau européen. S’il souhaite que son équipe se montre innovante, ouverte au débat (notamment avec les supporters et les partenaires), pour allier idées fraîches et résultats sportifs, il reste pour autant conscient que la saison passée a laissé des séquelles, y compris financières.

Pour le Dac, les valeurs importent tout autant. Hanté par « de vieux réflexes en revenant à Beaublanc », il l’assure sans détour : « nous sommes vrais et authentiques ».

De son côté, Stéphane Ostrowski semble soulagé d’être de nouveau bien entouré, par « des gens qui ont en eux l’amour et le respect du club », espérant ainsi retrouver « la vertu oubliée », en s’appuyant sur les forces majeures que sont les supporters et les partenaires.

Et si nous attendrons pour juger cette nouvelle équipe sur son bilan, certaines paroles sonnent d’ores et déjà moins creuses, plus rassurantes et plus abordables que d’autres, venus pour bander et repartis sans dignité…

La transition

Pour Pierre Fargeaud, nouveau Directeur administratif, juridique et financier, « la transmission des dossiers avec Youri Verieras se fait normalement ».
La priorité numéro 1 consiste, pour début juin, à préparer le budget pour la saison prochaine.

Mais les « cadavres » laissés dans les placards ne seront pas pour autant sans conséquences… L’image du CSP et ses finances, bien que saines, auront besoin d’être redorées. Et pour ça, la nouvelle équipe dirigeante demande de la patience. Ah, la patience, cette vertu légendaire à Limoges !

L’aspect sportif

L’arrivée de Crawford Palmer au poste de Directeur Sportif a été officiellement confirmée mais sur le banc, c’est évidemment plus compliqué. Quand on parle de coach, Céline Forte botte en touche, loin des 22. « François Peronnet est sous contrat pour 2 ans ». Autant dire que la notion de « projet jeune » est inexistante pour le roi des temps-morts, en témoignent les 18 secondes accordées à Timothée Bazille par temps de +30.

Pour la saison prochaine, le retard pris sur le sportif ne semble pas inquiéter outre mesure, dans le sens où le travail « sous-marin » a déjà commencé il y a plusieurs semaines.

La formation

Définitivement, la formation sera un axe de développement majeur dans le projet de Céline Forte. La présence de Claude Bolotny dans le Directoire est d’ailleurs un message clair en ce sens. Toujours aussi animé par la passion, le vieux soldat veut « ramener dans ce club la notion du mot plaisir ». Un plaisir qui devra se traduire à tous les étages, du terrain aux tribunes, en passant par les coulisses.
Pour lui, c’est clair : les prospects U18 doivent être en mesure de jouer avec les Espoirs dans leur dernière année, et les Espoirs (U21) avec les pros. « Sinon, on fabrique de futurs chômeurs » !

Dès la saison prochaine, l’équipe alignée en Jeep Elite sera ainsi composée de 8-9 pros et complétée par des jeunes UTILES, temps de jeu à la clé. On est loin du traitement réservé cette saison à Timothée Bazille, victime de promesses évaporées (sûrement mélangées à la brume du comptoir…).

L’Europe

Question épineuse que celle de l’Eurocup !
Comme le rappelle Stéphane Ostrowski, une 6e place aurait permis une qualification automatique en Coupe d’Europe (pas nécessairement l’Eurocup… mais soit) mais les résultats sportifs obligent maintenant le CSP à compter sur une Wild Card que l’ami Jordi choisira d’accorder (ou non) début juin. Et si les nouveaux dirigeants prévoient de se présenter aux instances européennes, rien ne leur garantit aujourd’hui qu’une place leur est gardée au chaud pour la saison 2019/20.

Le retour du Dac

Interrogé sur son projet de reprise suite au décès de Fred Forte, le légendaire #7 n’a pas caché son émotion. Son approche (une proposition de services, plus qu'une offre chiffrée), peut-être prématurée de son propre aveu, a été balayée d’un revers de la main à l'époque par le trio Picot-Verieras-Diaz alors que sa seule peur était de voir le CSP tomber, justement, entre de mauvaises mains. Crainte malheureusement confirmée quelques mois plus tard... Mais heureux d’être de retour, il a su mettre derrière lui cet épisode et semble particulièrement impatient de s’attaquer à ce gros chantier.

Sky is the limit

« Je n’ai connu ce club qu’avec de l’ambition » affirme-t-il d'ailleurs. Si le "comment" est encore prématuré (l’heure est aux audits, à la prise de connaissance et à l’état des lieux), l’ambition est là et bien là.
Ouvrir le capital ? À terme, pour lutter avec les projets de Strasbourg, de l’ASVEL ou de Levallois, il le faudra probablement. L’Euroleague ? Pourquoi pas ? Une Arena plus grande et plus moderne ? Tout est possible. Le nouveau porte-parole du club ne veut s’interdire aucun rêve, aucune ambition.

« On n’a pas de baguette magique, mais on a un club avec une âme. »
Les attentes sont grandes, le chantier est immense.
Bienvenue et bon courage à vous.

L'organigramme du CSP 2019/20 en résumé

Illustration

Yves Martinez, Président

Ancien Directeur Général du groupe Legrand à l'international, ce passionné de basket (70 ans) aura pour mission de gérer l'entreprise et d'optimiser les compétences à sa disposition.

Richard Dacoury, Vice-Président

Inutile de présenter le Dac, dont le maillot est accroché aux cintres de Beaublanc. Plus crédible que Manuel Diaz en terme de basket et à l'aise avec les médias, il sera un véritable ambassadeur du CSP, en France et en Europe.

Pierre Fargeaud, Directeur administratif, juridique et financier

A 42 ans, cet avocat limougeaud prend un sacré virage dans sa jeune carrière. Passionné depuis toujours, il consacrera désormais sa vie professionnelle au Limoges CSP.

Stéphane Ostrowski, Responsable des partenariats

Ostro assurera une certaine forme de continuité en poursuivant sa mission auprès des partenaires, entamée 12 ans plus tôt.

Claude Bolotny - Responsable du centre de formation

De retour à Beaublanc après avoir boudé l'ancienne direction, l'Apache revit ! Habité par son envie de faire du CSP un club formateur, son rôle sur le sportif sera déterminant.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

85 commentaires

avatar

# 85 - m23

25/05 - 9h16

@83 CF n'a pas précisé pour combien de temps elle le confirmait, peut etre jusqu'à demain soir........!!!!!
Je suis confiant l'échéance est proche
Il faut patienter un peu et trouver la bonne porte de sortie,sans chèque a la clef
Go CSP

avatar

# 84 - pilou

24/05 - 23h48

@ # 80 - Lorca
C'est évident que quand le Dac va parler ça va avoir un autre impact qu'un quelconque Milling, Perronet et autre Bourgain ... je ne parle même pas de microdiaz
et il est vice prési... donc non éjectable (ou alors il se sera passé des choses graves)

avatar

# 83 - Atacan

24/05 - 23h40

J'ai voté des 2 mains pour le changement des Guignols magouilleurs en étant sur que le niveau sportif allait redresser la barre.et je viens de voir que cf confirme FP .je rêve si c'est le cas c'est la 1ère grosse connerie de la nouvelle équipe .non c'est pas possible ils ne peuvent pas le garder,si c'est vraiment le cas on va perdre une 3 éme année.CF,DAC,BOLO ,OSTRO,CP,il ne faut pas commencer votre mandature par cette hérésie.

avatar

# 82 - gillesn

24/05 - 23h13

Par moment, je me demande s'il ne le fait pas exprès, pour se faire virer et prendre un chèque, en attendant de partir à Chalon où il aurait signé?
Faut le foutre au placard, donc sans le virer car ça coûte trop cher, et en prendre un autre.
S'il veut rejoindre Chalon ou une autre équipe, qu'il commence par démissionner.

avatar

# 81 - CSP Club sans pareil

24/05 - 22h37

Je suis tout à fait d'accord avec #79: Peronnet se fout du club et de nous supporters. Et effectivement il m'insupporte avec ses bras croisés, c'est à la limite de l'arrogance et de la vanité.
Il est pour moi inconcevable qu'il soit le coach de la saison prochaine.

avatar

# 80 - Lorca

24/05 - 22h24

#76 - pilou

+ 1
J'attends bcp de lui dans ce domaine.
Certes ce n'est plus la même époque, celle où nous ne connaissions pas comme dès lors une telle valse de joueurs année après année, les agents des joueurs regardant désormais avant tout leur portefeuille, mais son aura devrait avoir une influence très positive sur le club.
Avec je pense une meilleure prise de conscience des joueurs. Alors bien sûr les ricains ...
Mais je pense que le Dac saura faire aussi.
Lui qui a connu le coaching de Maljkovic en a sûrement mûri les points forts.
Lorsqu'on regarde un échauffement de l'équipe actuelle et celui que l'on a connu à la grande époque, y a pas photo.
Un coach mental comme on est censé avoir, c'est quoi ?
Le pote des joueurs ou le professionnel accompli ?
Je me pose bcp de questions. Je crois avoir des réponses.
Retour au match, rien à dire, piteux en 1ère.
Et le projet jeunes il est où encore ce soir ?
Ah oui, FP voulait gagner le dernier QT certainement !!
Triste.
Et le cas Inglish, pfff !!
Merci à WH et AB, deux valeurs sûres quoi qu'on en dise parfois. Sans parler des 2 arrières ricains dont ce sera dimanche certainement et malheureusement le dernier match.
On savait que c'était un "combat" inégal, mais pensions que nos joueurs auraient plus de combativité et d'amour propre en POffs, ben non !!

avatar

# 79 - Bipbip87

24/05 - 22h06

Howard 19 mns
Inglis 28 mns
Cherchez l’erreur.... Vous avez trouvé ????
Eh non il y avait un piège, l’erreur c’est francois peronnet. Je ne met plus de majuscules et j’oublie volontairement la çédille, il ne le mérite pas . Ce soir non seulement pf se fout de la gueule d’Inglis, mais il se moque également de son équipe et de ses dirigeants. benzo87 tu dois être cousin avec Mme Irma car je crois aussi que s’est se qui va se passer l’année prochaine.
Ce soir je suis tellement dégouté de la gestion du ´cas’ Inglis que moi non plus je n’ai pas envie de me réabonner.
Le seul truc sympa c’est que pau ( sans majuscule là aussi ) est pour l’instant à -28
Oups pardon - 37 !

avatar

# 78 - zarco

24/05 - 21h58

Comme un Ouragan....... la la la
Bon je sors

avatar

# 77 - benzo87

24/05 - 21h51

FP reconduit par obligation pour ne pas griller un peu plus de budget « joueur » en indemnité et pourtant c’est reculer pour mieux sauter. Je mets un billet qu’il sautera en novembre après nous avoir sabordé le début de saison.
J’exagère mais peut-être a-t-il une clause pour cela dans son pseudo contrat secret défense!!??
Je suis heureux des changements qui s’amorcent mais hyper frustré de l’essentiel : l’encadrement sportif. Même les assistants ne me semblent pas ou plus impliqués.
J’hésite même à me réabonner car les bras croisés du coach font vraiment tâche dans le nouvel état d’esprIt que veut insuffler la nouvelle équipe.

Et sur le match de ce soir il lui est passé quoi par la tête à Inglis. Pendant des semaines on disait : qu’il fasse ce qu’il sait faire, défendre! et là après deux mois sans jouer le mec shoote à tout va.. pourquoi? gagner le match tout seul et faire chier son coach qui au final lui donne du temps de jeu! Ce coach est pervers!

avatar

# 76 - pilou

24/05 - 21h34

@ # 75 - chipmunk
C'est la que le Dac sera important vis à vis des joueurs !

Edit
@ # 80 - Lorca
C'est évident que quand le Dac va parler ça va avoir un autre impact qu'un quelconque Milling, Perronet et autre Bourgain ...
et il est vice prési... donc non éjectable (ou alors il se sera passé des choses graves)

avatar

# 75 - chipmunk

24/05 - 21h30

Allez courage ! Encore une purge dimanche soir et on pourra tourner la page sur cette saison de m.... tant sur le plan sportif qu'extra sportif. Espérons que la prochaine sera plus sereine, avec des joueurs et un staff plus impliqués, qui auront un respect minimal pour le maillot qu'ils portent et pour le public.

avatar

# 74 - Gibe87

24/05 - 21h22

pas surpris non, mais en tant que supporter on espère tjs ....bon là il fallait un petit miracle!! allez objectif prendre ce match 2 pour l'honneur

Sinon j'ai bien aimé la "confirmation" de CF au sujet de FP....assez drôle !! on sent que ce n'est pas par choix mais par obligation, à cause de l'ancienne direction

#82 : je n'arrive pas à être sûr à 100% qu'il le fait exprès.....mais j'ai des doutes! je suis d'accord avec toi

avatar

# 73 - chuck

24/05 - 21h15

Existe t'il un seul vrai supporter surpris par ce massacre ?
Vivement la saison prochaine !
PS : et en plus ils sont capables de gagner dimanche.....

avatar

# 72 - Gibe87

24/05 - 21h06

oh le massacre !!

avatar

# 71 - ludo87

24/05 - 21h05

rectificatif inglis le joueur le plus utilisé a partir de maintenant avec 10 tirs loupé

avatar

# 70 - Bipbip87

24/05 - 21h02

Ça y est mon opinion est devenue définitive, je viens de me connecter à France bleue limousin à l’instant et je viens d’entendre que Inglis était sur le terrain. C’est quoi ce coaching c’est du grand n’importe quoi . Inglis peut jouer depuis plusieurs semaines et est relégué au bout du banc. Sur le dernier match à + 20 il a demandé à FP de rentrer et celui-ci l’a renvoyé au bout du banc. Aujourd’hui Inglis est l’un des joueurs les plus utilisés. Si tu veux enfoncer un joueur tu procèdes exactement comme ça.Si tu veux susciter l’incompréhension au sein d’une équipe, tu fais exactement comme ça. Remettre un joueur à cour total de compétition et lui donner autant de responsabilités sur le match le plus important de la saison c’est du suicide, c’est demander à Inglis de creuser sa propre tombe. Personnellement, je me suis demandé si FP oserait faire ça. Ben oui . Soit il ne doute de rien , soit il le fait volontairement ; et en plus on a pris un 16-0 sans temps mort.
FP est une ....... vous mettez le qualificatif que vous voulez.
Si certains le défendent encore il va falloir m’expliquer pourquoi.

avatar

# 69 - Atacan

24/05 - 20h52

2eme quart FP a oublié son porte monnaie pour acheter un temps mort .quelle honte aucun panier à 2 points au bout de 8 minutes.

avatar

# 68 - ludo87

24/05 - 20h46

INGLIS LE 2eme joueur le plus utilisé ce soir? PKOI
pour moi c'est du sabordage
c'est fou ce club

avatar

# 67 - Pical

24/05 - 20h31

#65 Je te l accorde il fait aussi pas mal d erreurs
Attention je ne suis pas proFP loin de là

Mais l attitude des joueurs me scandalise

avatar

# 66 - zarco

24/05 - 20h26

À vomir

avatar

# 65 - ludo87

24/05 - 20h20

qui fait jouer inglis en play off alors qu'il a pas jouer depuis 3 mois? c est pas le coach?

avatar

# 64 - Pical

24/05 - 20h18

#63 Faut arrêter deux secondes c est pas la faute à FP si les joueurs sont nuls et ne montrent pas une envie digne des PO

C est pas la faute du coach si les joueurs n en rentrent pas une s ils se battent pas au rebond
Ouch la remise en jeu de AB Ouch le 2 contre 1 perdu
Inglis qui shoote a tout va sans en mettre un

Bref c est le néant

avatar

# 63 - CSP Club sans pareil

24/05 - 20h09

16 à 0 dans le deuxième quart temps après 6 min de jeu et aucun temps mort pris par Peronnet.
No comment

avatar

# 62 - ludo87

24/05 - 20h05

bon ben pas 1 point ds le second quart temps du jamais vu

avatar

# 61 - MacAdoo do do

24/05 - 16h31

#58 en phase,

avatar

# 60 - CSP70

24/05 - 15h38

#45 Il s'agit d'une observation au plus près du basket parisien puisque expatrié limougeaud en terre parisienne depuis de longues années.
Les certitudes que je peux vous donner c'est que le rapprochement entre Paris et le 92 à ce stade relève de la pure science fiction. Intérêts contradictoires et surtout volonté de Paris de ne plus être le supplétif de Levallois.
Ensuite, pour du basket euroleague COUBERTIN est inadapté alors que l'accord Arena est trop grand (+ de 20 000 places). La salle prévue pour Paris basket ne sera disponible qu'après les J0 soit en 2025 (7000 places).
Une equipe de Paris en euroleague c'est possible mais pas à court teme. Le projet actuel est trop flou. Après tout est possible avec de gros investisseurs financiers prêts à se lancer dans l'aventure.
EN attendant, jouer à Carpenters ça ne suscite pas l'enthousiasme.
Affaire à suivre...

avatar

# 59 - Viking

24/05 - 15h24

#56 : autant pour Inglis je suis d'accord, autant pour Rousselle, je ne vois pas pourquoi il ne jouerait pas ce soir le match le + important de la saison.
Après, pour ce qui est de "FP ne dit rien".... ben que veux-tu qu'il dise ??? Le club communique sur les blessures, qu'est-ce qu'il pourrait bien rajouter là-dessus ? J'imagine qu'il a quelques idées, il va pas non plus les dévoiler à l'avance.
Quant à "avoir droit à une autre fin de saison", on croirait qu'on a eu droit à une saison de merde ! Oui c'est un peu en dessous de ce qu'on espérait... On est 6ème ex et on s'est qualifié pour le top 16, à te lire on penserait qu'on s'est foiré sur toute la ligne !

avatar

# 58 - LEBRON33

24/05 - 13h48

La mène n a jamais été aussi bonne et rapide qu' avec Howard.
Ce mec est hyper complet et productif.
Pour moi Rousselle est surcote et son jeu et sa défense me gave.

avatar

# 57 - yans87

24/05 - 12h10

François Peronnet conforté à la tête du Limoges CSP par Céline Forte source Breaking Sport.
Uniquement sur cette fin de saison ?

avatar

# 56 - GAB

24/05 - 8h41

Rousselle on a de grandes chances de ne plus le revoir à Beaublanc...Ce n’ est pas le genre de joueur à s’arrêter Pour un bobo.....je ne crois pas en sa blessure, cela paraît très surprenant.
De même pour Inglis,maladie qui cache autre chose .....alors si Taylor ne joue pas ou très peu ....c’est vraiment un déplacement touristique pour le CSP.
FP ne dit rien,tout va pour le mieux, après le fiasco de Pau
Et les sifflets de Beaublanc il se fait très discret...
Les abonnés ont droit à autre chose ,une autre fin de saison...

avatar

# 55 - Gibe87

23/05 - 22h41

de quoi parles-tu chuck??

Sinon selon BBasket, Rousselle out pour le match 1 (il ne ferait même pas le déplacement à cause d'une douleur au dos)
Taylor incertain....:/

FUCK!

avatar

# 54 - chuck

23/05 - 22h32

Bon les jeunes, si vous arrêtiez de fumer toute la moquette avant d'écrire vos commentaires, nous pourrions lire des réflexions plus "positives "? Merci pour les lecteurs anciens......
PS : sans rire, certains ont vraiment posté du grand n'importe quoi ! S'il vous plaît, faites comme moi, quand vous ne maîtrisez pas TOTALEMENT un sujet, fermez la !
MERCI :-)))))))

avatar

# 53 - yans87

23/05 - 20h33

Ah la formation ah un budget à 10 M€
Le souci aujourd’hui c’est que la formation coûte chère voir très chère. Faut des logements pour les jeunes mais de temps en temps pour les parents, faut un budget nourritures saines équilibrées surveillées il faut une vrai salle de musculation jacuzzi sauna et pour finir du personnel des recruteurs payer les hôtels les voyages...
Le CSP va t’il oser grignoter son budget pour tout cela ?
Ils devraient faire un audit sur le coût d’un grand centre de formation de la structure aux personnels en passant par les dépenses... cela doit piquer.

avatar

# 52 - alfe

23/05 - 20h32

4 000 places au parc des expo
il me semble
et la sécurité c'était une autre époque !!!
mais quelle ambiance

avatar

# 51 - Viking

23/05 - 20h29

#50 : de mémoire et sans tricher, c'était Bolot' et Claude Monnery, non ?
Je sais pas combien de fois je l'ai regardé ensuite à la TV !!!
Oui moi aussi j'étais ! Pas sûr qu'il y avait 8000 par contre hein ;)

avatar

# 50 - gillesn

23/05 - 19h59

Limoges en Euroligue, rien de plus facile, il suffit de gagner l'Eurocup.
;)
( Evidemment, à condition qu'on y aille... )

Sinon, plus sérieusement, une salle à environ 8000, ce serait effectivement très bien.

Je me rappelle ce formidable match contre l'Aris Salonic au parc des exposition, les 8000 places y été, et moi aussi.

https://www.youtube.com/watch?v=L-yImiXClio

(bon, le style des commentaires date, je sais... mais quelle ferveur, et quel match)

Renouveler cette solution pourrait permettre d'attendre quelques mois pendant les travaux de Beaublanc, quitte à déplacer des matchs lorsque le palais serait utilisé, comme pour la foire exposition...

avatar

# 49 - Myoung

23/05 - 19h18

@ CSP70
Ta vision du basket parisio-parisien pour reprendre tes propos se tient mais c’est clairement le verre à moitié vide.
À l’opposé on peut estimer que monter un budget de 15 M€ (ce qui serait énorme à l’échelle de la Pro A) ne me parait pas impossible à court/moyen terme si les volontés (collectivités + investisseur privé + EL) sont réunies .

15 M€ ça reste ridicule à l’échelle du sport pro mondial (ça doit être à peu près 40 fois moins que le budget du PSG).
Ok je ne vois pas les qataris investir dans le basket (encore que ça me semblerait plus porteur en termes d’image que le hand...) mais rien ne dit qu’un autre investisseur privé ne serait pas prêt.
Quant à la salle, tu fais une dizaine de matches de gala à Bercy et le reste à Coubertin en attendant la construction d’une salle (avec peut-être la perspective de l’utilisation d’une salle à construire pour les JO 2024).
Ok il faudrait un alignement des planètes mais, à l’échelle parisienne, ça ne me parait pas complètement déconnant. Enfin rien ne dit que le projet Levallois ne se rapprochera pas de Paris intra-muros. Je trouve que l’arrivée de Diaw va plutôt dans ce sens.

@viking : j’adorerais un Beaublanc à 8000 places (on garde notre salle mythique et on y met une jauge « moderne »).
Je sais que des plans ont circulé (et bb.com les a relayés). Ça fait envie c’est clair.

Mais au-delà de la réelle volonté politique sur laquelle j’ai de gros doutes, se pose surtout la question de l’alternative pendant les travaux. Et là je bloque clairement : le zénith voire le Palio peuvent dépanner ponctuellement mais sur la durée ça me parait très compliqué, pour ne pas dire impossible.
De plus, autant il me semble assez simple d’aménager un stade extérieur autant un stade couvert me parait beaucoup plus long et complexe (mais je ne suis pas architecte et je ne demande qu’à me tromper ;) ).

avatar

# 48 - CSP70

23/05 - 16h24

Bartolomeu veut Paris. C'est certain.
En revanche, est-ce que Paris veut Bartolomeu ?
Rien n'est moins sûr.
Vous avez le projet du 92 (Levallois + Boulogne) : c'est le basket ouest Parisien. L'équipe actuelle de la VDP ne veut pas d'une entente avec le 92. D'où l'alliance des deux communes (St Cloud très riche et Levallois très endetté - quid du basket après Patrick) pour passer un cap. Mais le 92 n'est pas Paris pour Bartolomeu.

Le projet parisien (intra-muros) est dans une phase de tâtonnement. Absence de salle à PARIS sauf à considérer que L'Accorshotelarena pourrait constituer une salle (trop grand), Coubertin (trop petit). L'équipe s'entraîne à Noisy-le Grand (lointaine banlieue de PARIS) et joue à Carpentier. Pas d'infrastructure à ce "stade". Carpentier, c'est la salle municipale des soeurs de la rivière, version périph parisien.

Il n'y a pas de public parisien non plus pour un basket parisien "inside". Les jeunes pensent au basket NBA. Le public basket est à Levallois et à Nanterre avec des identités qui leurs sont propres (club populaire pour Nanterre, club chic pour Levallois).

Et je ne parle pas de l'identité parisienne à construire.
Les résultats en Pro B vont permettre à l'équipe de se maintenir cette année, voire de viser la montée l'an prochain. Et après ?
Une équipe parisio-parisienne n'est pas près à voir le jour à très haut niveau. En sus, si l'équipe municipale parisienne actuelle en place se maintenait après 2020, elle n'en ferait pas une priorité. Enfn, les Qataris ont assez à faire avec le foot et le hand. ils n'en veulent pas, et le projet actuel de Paris basket est trop flou.
Paris en Euroleague, c'est pour dans "très, très longtemps".

avatar

# 47 - Viking

23/05 - 15h12

Il n'y a pas vraiment que des capitales, mais des grandes villes oui, des grands projets oui, des vrais potentiels, oui encore. Limoges, à ce jour, n'est aucun de ces 3 là....

avatar

# 46 - rustyjames

23/05 - 14h41

#42 : Bartolomeu l'a dit sur sfr, Paris a une place de réservé en EL. Il ne veut que des "captitales".
Limoges ne sera jamais invitée. Mais faire bonne figure dans la durée en EC, ça serait bien aussi...

avatar

# 45 - Viking

23/05 - 14h31

#44 : perso je reste convaincu qu'une salle aux alentours de 8000 places (pas plus, cela ne servira à rien, on est d'accord) sera très régulièrement remplie, on le sait tous.
Y a qu'à voir le nombre de places mises en vente sur le site (c'est mon cas, n'étant plus abonné) : réserver 4 places l'une à côte de l'autre tient souvent de l'exploit ou alors faut s'y prendre dès le départ.
Et sans parler que porter la jauge à 7000 ou 7500 mini impliquerait aussi sûrement une révision de la politique tarifaire avec probablement des places peu chères.
Maintenant je ne dis pas que c'est facile, mais augmenter la capa de 1500/2000 places côté buvette et déplacer celle-ci dans un truc externe (comme l'espace De Richebourg au CAB par exemple) ne parait pas absolument insurmontable. Le + compliqué sera de trouver un lieu alternatif durant le temps des travaux, mais ça doit pouvoir se faire...

avatar

# 44 - Gibe87

23/05 - 14h05

#42 Tout à fait d'accord avec toi (malheureusement)

Je reviens sur l'idée d'agrandissement de la salle, je parle juste en terme de capacité....est ce vraiment utile? pensez vous qu'on remplirai une salle de 8000?? mis à part en PO, et encore....pas sûr du tout!
Moderniser ok, agrandir pas vraiment convaincu..

Alors du coup on modernise Beaublanc si c'est possible ou on construit un nouveau stade , au risque de perdre l'âme de notre bonne vieille salle...?!?

Reconstruire mais avec quel sous?? on détruit le zénith et on construit une salle multi fonction?

Bref, beaucoup de questions, et de beaux projets pour cette nouvelle équipe à qui j'apporte tout mon soutien!!

avatar

# 43 - Hv63

23/05 - 13h09

@ Viking : Ok pour glamour, voire sexy.

Et le "autour" du basket y contribue grandement, c'est vrai

On sait que les "riches" sont toujours très exigeants des pauvres pour leur faire aumône.

Donc pour être "accueillant", il faut être bien propre sur soi, c'est évident, et leur offrir les petits plats dans les grands. Sauf que mettre en place tout cet à côté prend et prendra encore du temps. Avant que d'avoir salle plus grande et tout le tintouin, les yeux se seront détournés définitivement de Limoges.

Pardon pour cette comparaison, mais il faut de l'argent, vite, pour exister encore et éviter de faire des soins palliatif sur un club mort. Quand une "stèle" de 8000 places arrivera, le CSP sera au cimetière des ses ambitions.

avatar

# 42 - gillesn

23/05 - 12h10

Il faut parfois regarder ailleurs qu'à Limoges, et qu'en France.

Regardez les populations des villes ayant des équipes en l'Euroligue depuis quelques années. Ce ne sont que des grandes villes de plus d'un million d'habitants, et souvent bien plus. Et depuis quelques années, les gagnants ou finalistes de l'épreuve sont presque toujours les capitales de leur pays.

Et en Eurocoup, c'est presque la même chose. Depuis 10 ans, pas une seule ville en finale ne vient d'une aglomération de moins de 1 million d'habitants.

A ce compte là, même Strasbourg aura du mal.
Lyon y arrivera peut-être, mais le grand rôle, ce sera à Paris qu'il sera réservé. Qu'on le veuille ou non.

Nous, à Limoges, on n'a que notre passion comme richesse.
Si on veut arriver à quelque chose, il faut déjà commencer par recenser nos forces, arrêter de se tirer dans les pattes, et s'unir derrière ce club qu'on dit tous aimer.
Car le passé, même récent, reste le passé!

Alors oui, s'unir pour peser derrière nos dirigeants qui, compte tenue de l'évolution du basket européen moderne vers les très grandes villes, ne vont pas avoir la partie facile.

Maintenant, une nouvelle équipe est en place. Ceux qui supportent le CSP doivent oublier les rancœurs, et essayer de lui faire confiance, au moins quelques temps, pour les aider et avancer ensemble dans la difficile tâche qui les attend.

Sinon, personne n'arrivera à rien!

Et nous, nous ne pourrons même pas dire qu'on l'avait bien dit puisqu'on n'aura rien fait pour facilité la difficile tâche de cette nouvelle équipe !

avatar

# 41 - Viking

23/05 - 12h02

D'accord aussi pour l'histoire des gros partenaires et du passage du budget à un niveau + haut. Mais ce n'est pas incompatible avec le développement externe, quand bien même cela ne rapporterait que des clopinettes.
J'aurais même tendance à dire qu'on n'attire pas les mouches avec du vinaigre ! Sans un outil glamour, séduisant, novateur, etc.... les gros sponsors ne viendront pas, faut pas rêver.
Surtout dans une ville comme Limoges qui est globalement beaucoup moins attractive (doux euphémisme) que les grosses villes de la jeep élite (Paris, Lyon, Strasbourg ou Monaco).
Si justement on n'a rien pour se différencier des Dijon, Gravelines ou autres, on n'aura que dalle.

avatar

# 40 - sypoi8778

23/05 - 11h39

hv 63 100 pour cent d'accord!Brive existerait il en top 14 OU PRO D2 sans ses relais parisiens et autres? Sans ouverture nous serons au mieux Saint Etienne du foot ,au pire Lens.

Attention, intervention de Godzip élevé dans les travées de Bollaert avec mélange bière/frite dans le biberon: on ne touche pas à mon RCL ! :D
Il se porte mal mais il a un beau défi à relever en cette fin de saison, comme le CSP. Mais tant que le buzzer final n'a pas retenti, il y a de l'espoir :)

avatar

# 39 - m23

23/05 - 10h49

@38 +1000
Eh oui il faut de rendre à l'évidence LIMOGES (pas le csp je préfère préciser)à 50 ans de retard, mais là ce serait un autre débat(politique) dans lequel je ne veux pas entrer, mais le C S P est une victime collatérale!!
Non seulement on ne peut rivaliser avec les villes de plus grosse importance, ni meme avec les villes d'égale ou moindre importance ou le sport de haut niveau est présent
Chercher l'erreur .....

avatar

# 38 - Papy Olajuwon

23/05 - 10h24

Le Limousin le trou du... Du monde
Franchement vous y croyez encore...
Vous croyez que des jeunes vont venir se perdre ici...
Alors oui je suis d'accord pour la formation des jeunes mais nous n'avons jamais été a la hauteur sur ce plan là car nous n'avons jamais formé jusqu'à présent de bons jeunes car ici c'est la mafia au niveau local... La politique du petit copain et nous n'avons jamais fait confiance justement aux jeunes...
Doumbouya est pratiquement le premier à qui nous donnons du temps de jeu j'espère que c'est le début d'une nouvelle ère.
Après au niveau pognon on ne peut rivaliser avec les grosses villes le sport de haut niveau est devenu comme ça est c'est très moche.
La nostalgie du temps passé ou le petit battait le gros se fait de plus en plus rare et ça dans tous les sports...

avatar

# 37 - Hv63

23/05 - 10h20

@ # 36 - pointguard
Juste quelques mots pour ne pas monopoliser la rubrique.

Accorde-moi quand même le fait que je ne suis pas contre ces idées, au contraire. Mais il ne faut pas nous faire croire que c'est LA-DESSUS (restauration et produits dérivés) que se construira le club de demain. Cela accompagnera, à la marge, mais je veux bien entendre que cela soit nécessaire.

Les seuils financiers significatifs, ce seront les droits TV et les sponsors qui les feront franchir. Car ce sont bien les droits TV et publicitaires, faramineux pour la NBA, comme en foot d'ailleurs, qui permettent les batailles absurdes (socialement parlant) pour les salaires des meilleurs joueurs.

La billetterie aussi, d'où une salle un peu plus grande surement.

Mais il y a urgence à changer de dimension budgétaire : c'est dans 2 ans, 3 maxi qu'il faut être à 9 ou 10 M€. Il faut exister AVANT que "tout le reste " ne porte ses fruits". Je ne vois que le sponsoring pour permettre ce saut avant qu'il ne soit trop tard.

Je te rejoins sur l'aspect formation, bien que cela soit tout aussi aléatoire que de DEVOIR gagner des titres pour exister. Là encore, nécessaire.

L'argent n'est pas une garantie, on le sait bien. Et des tas de clubs de NBA ne gagnent jamais rien, mais ils participent... Ce n'est pas tout à fait la logique européenne, et comme tu le dis, ce n'est pas du tout la logique du CSP qui n'existe QUE parce qu'il PEUT gagner un titre. C'est le moteur, le coeur de ce club, donc de notre petite ville à l'échelon européen.

Participer, pour Limoges ne peut suffire.

avatar

# 36 - pointguard

22/05 - 22h39

@HV63 : Suis le modèle américain (le seul rentable au monde) qui se base sur une industrie de loisir et pas simplement d'évènement sportif. Il faut arriver à décloisonner le CSP du samedi soir une fois tous les 15j. Il faut que tu arrives à faire vivre ton club toute l'année sur des prestations, des rentrées d'argent qui même si elles sont symboliques DOIVENT se développer parce que juste au cas où tu n'en n'aies pas entendu parler, les subventions qui constituent des parts massives des budgets actuels dans 4-5 ans ce sera WALLOU !

Alors le jambon-beurre ou l'entrecôte frites ça te plaît peut-être pas mais si on ne prévoit RIEN (à part ta super stratégie de mettre du fric dans les poches des joueurs et des agents -et des GM malhonnêtes-) on disparaîtra purement et simplement.

Le SEUL moyen d'exister à très haut niveau à l'avenir ce sera la formation. Sortir des jeunes qui nous porterons un an ou deux grand max avant d'aller éclore encore plus ailleurs et de nous rapporter à la "revente" (terme dégueu mais facilement compréhensible). Et si on est pas trop des connards et qu'on fait bien ce taf là, on en aura peut-être même un ou deux dans 5-10 ans qui viendront remettre qq € dans le club qui les aura traités avec respect et guidés vers la NBA et accessoirement vers la fortune.

Les deux seules richesses de Limoges dans le paysage du basket européen ce sont son palmarès et son public. Sorti de là on ne vaut pas mieux que qui que ce soit. Se doter d'une salle ce serait reprendre un coup d'avance mais on est en retard là dessus. En 1980 plein de gens trouvaient ça aberrant de construire une salle de 5000 places à Beaublanc alors que les soeurs de la Rivière c'était formidable et tout et tout... c'est cet outil qui a permis de faire des miracles. Aujourd'hui ce ne sera pas simplement une salle mais sortir du petit (tout petit) prisme de dollar / scoreur US qui permettra de passer le cap qui s'annonce. L'ASVEL et la SIG sont dans le bon wagon, Levallois et Monaco viennent de faire un grand bon en avant... les places restantes seront très rares, à nous de voir si on veut les regarder ou jouer avec eux !

PS : Un resto ne fera sûrement pas la différence seul, mais un club qui a su moderniser et se préparer aux nouveaux challenges intéressera surement plus des investisseurs externes qu'un club qui a vivoté sur de vagues résultats sportifs (regarde le bilan des champions de France qui se qualifient difficilement -ou carrément pas du tout- l'année suivante en playoffs).

avatar

# 35 - Hv63

22/05 - 22h14

@Viking : Mais je ne suis pas contre.

Je dis simplement que tout ça mis bout a bout, quand ça "rapportera" vraiment, un club de basket comme le nôtre va récupérer combien ? 200 k€ ? 300 k€ ? 400 k€ ?

C'est encore très très loin des 3 M€ qui sont nécessaires pour accrocher le bon wagon, celui des clubs capables de gagner un titre national avec un budget de 9-10 M€. Et çà, c'est dans 2 ans en France, pas 5 ou 6.

Car dans 2 ou 3 ans maxi, ce sera la mise de base qu'il faudra avoir pour être dans le top 4 de la JE, ne serait-ce que pour avoir les bons JFL.

Je ne crois pas que les vols au vent, les chambres king size, les sandwiches ou les écharpes vendus vont permettre d'y parvenir ; ça ne veut pas dire qu'il ne faut le faire, mais ne fera pas faire la bascule au budget du CSP pour changer de dimension.

Le CSP pourra toujours essayer de faire des "coups" sportifs, des hold up, mais ne sera plus jamais placé RÉGULIÈREMENT comme un club en situation de gagner.

Et ça, c'est sans parler des compétences nécessaires pour BIEN employer un tel budget.

avatar

# 34 - XBA01

22/05 - 22h10

Tout à fait d'accord avec ce qui a été dit par #31. D'autant que l'arrivée de C.Palmer ne me fait pas saliver... A suivre...

avatar

# 33 - Viking

22/05 - 21h59

Tu le sais HV63, je n'ai jamais été d'accord avec toi sur le projet 3.0 que tu trouvais fumeux au possible ;)
Je suis plutôt d'avis qu'il faut ABSOLUMENT développer l'environnement, l'image, l'outil de travailn etc... au même titre que le sportif "pur". Sinon on ne va pas loin... Et je vais même plus loin, le sportif passe même après dans un 1er temps.
Même si dans un budget l'apport restau/hotellerie/merch, etc... demeure assez faible, développer ces aspecs me parait essentiel.

avatar

# 32 - Hv63

22/05 - 21h29

A part ça, que n'avons nous pas entendu sur le 3.0 ! Le seul projet qui vaille, selon moi, c'est celui qui apporte du cash, bref des ressources utilisables "sur le parquet" pour de bons et très bon joueurs. C'est pour obtenir des résultats sportifs brillants que des investisseurs mettent des bille(t)s. Par pour construire des hôtels, vendre des sandwiches. Ça peu aider à la marge, mais ça ne transcende pas le problème des finances.
Si on suit cette logique on est au fond du trou dans 5 ans. Tu identifies les bons problèmes mais pas les bonnes solutions. Le "tout sur le parquet" c'est ce qu'ont fait Nancy ou Roanne... tu aimes la ProB ?


Le diagnostic de Nancy ou Roanne... si vous voulez, mais ce n'est pas le problème.

Concrètement , c'est quoi la rentabilité moyenne NETTE après IS de l'activité hôtellerie/restauration ? 5% ? plus ? 10 % ? Bon, va pour 10% si vous voulez.

Prenons un hôtel/restau qui fasse 1M€ de CA (et c'est une très grosse affaire !), ça laisse donc en NET ré-injectable dans le CSP ... 100 000 € => à peine la masse salariale d'un joueur quelconque.

Vous imaginez le CA à faire pour que ces ressources prennent une part significative dans le budget du CSP ? Et dans combien de temps il sort de terre l'hôtel/restau ?

Pour moi, c'est marginal comme ressource. On gagne des titres avec des étoiles au Michelin ? (c'est degré >1) :) C'est plus pratique avec des bons joueurs, donc avec l'argent qui va avec pour les faire venir.

Je veux bien tout ce que vous voulez, mais si le CSP n'arrive pas à 10M€ de budget dans les 2 ans, nous aurons alors tout le loisir de nous tourner vers notre "glorieux" passé, parce que l'avenir... n'aura aucune chance de jamais nous le rappeler, ce passé.

Tu as plus de chances e faire du caash avec hotel/restaurant/produits dérivés qu'avec de la billeterie... tout aussi volatile que les résultats sportifs

Voir mon texte ci dessus au sujet de la rentabilité nette d'un hôtel/restaurant. Ça peut "aider", sans plus. Les produit dérivés, faut voir.

Et du coup, selon vous, les produits dérivés, ça laisse combien EN NET (en % du CA) disponible pour l'équipe ?
(on ne parle pas du CA ni de la marge brute , mais bien de du résultat net après IS). Donnez une estimation, car pour moi, ça ne révolutionne pas le problème.

avatar

# 31 - pointguard

22/05 - 20h27

Pleins de choses à dire sur vos commentaires (riches... ça change des éternel machin démission !!!)

- Peronnet a contre lui plusieurs choses :
1) il s'est effectivement affiché au tribunal aux côtés des Dalton mais il a surtout demandé une issue rapide car ça pesait sur le groupe (ce qui est faux) sans pour autant dire quelle issue il souhaitait.
2) il a surtout signé un contrat avec des mecs sur le départ en se disant "je prendrai un gros chèque en juin" sachant qu'il ne faisait pas vraiment partie des plans des nouveaux. Là il y a un vrai problème moral.
3) le point le plus gênant qui va bien au delà des TM et des blagounettes depuis Pau : LE TEMPS DE JEU DES JEUNES ! Bazille qui est intéressant et pas manchot n'a droit à RIEN que ce soit ) +30 ou à -20 ! Dans un projet où on compte inclure des jeunes pour compenser des moyens financiers restreints (et attirer des jeunes à fort potentiel parce qu'ils sauront qu'on les développe ici) ce n'est CLAIREMENT PAS la bonne personne (et l'espagnol qui n'enchante pas grand monde prend finalement tout son sens...).

- La présence des uns et des autres au quotidien. Tout le monde a bien compris que la patronne était CF mais si vous jetez un oeil sur l'organigramme elle n'a pas à être là au quotidien (et elle l'avait annoncé, elle a un job à Caen et délègue !). C'est Martinez qui prend la place de FF avec le Dac en renfort à la comm' (domaine dans lequel il a fait ses preuves -pensée émue pour Youyou avec les yeux qui fuient la caméra- ).
Bolotny sera aussi là pour coordonner les choses entre formateurs et secteur pro. Si certains s'attendent à le voir en survet avec le bandeau et un sifflet, ils vont être déçus. Par contre être l'interface entre Kuhn, Mary et les autres coaches du CdF oui. Donner le fil conducteur et travailler sur tous les à côtés qui ont tant fait rire... n'empêche il faut bien que qq1 décide combien de sandwiches il y aura, qui ramènera les gamins à l'hébergement, qui assure le suivi scolaire, qui assure le suivi médical etc... devenir un VRAI club formateur implique énormément de paperasse et de temps donné sans compter. Des jeunes basketteurs sont aussi des êtres humains, des élèves, des enfants éloignés de leur famille et tous ces paramètres demandent que plein de gens les accompagnent. Quand ça n'est pas fait... et bien ça finit en dépôt de plainte et en situation ingérables parce qu'on a mis le pognon dans les augmentations du GM ou la rallonge du coach... voilà voilà !

Maintenant, on l'a dit et répété : nouvelle direction ne veut pas dire carte blanche et aveuglement façon ouarriors. On va tout bien observer et laisser aussi un peu de temps pour travailler (surtout en sachant que les cadavres dans les placards sont nombreux) mais l'exigence ne changera pas, ici, c'est toujours Limoges !

avatar

# 30 - jeff42

22/05 - 19h21

Je serais beaucoup plus circonspect sur ce qui se passe...Mme forte ne sera là qu'une semaine par mois...Le Dac n'a pas que le CSP et lui non plus ne sera pas là en permanence..L'avocat je ne connais pas mais vaut mieux en avoir un très bon..Le directeur marketing...je ne l'ai jamais apprécié et nous oublions de dire qu'il avait sous ses ordres des gens jeunes et ultra compétents qui ont largement fait leurs preuves ailleurs et qui partent ....Le président du directoire est un manager reconnu ..Mais le CSP n'est pas Legrand et des directeurs compétents dans les hôpitaux j'en ai vu passé ...du gachis car l'hôpital tout comme un club sportif n'est pas une entreprise ...Quant à Bolotny il est indiscutable..Mais sera t'il là en permanence lui aussi pour veiller sur ses petits..?? Bref sans être pessimistes soyons réalistes et surtout , surtout ne nous enflammons pas ...!!

avatar

# 29 - Gibe87

22/05 - 19h17

#27
Oui dommage je pense que ça aurait pu être pas mal comme coach....

Petit extrait de l'article sur Le Dac ds l'Equipe d’aujourd’hui :
- "On a tous les ingrédients pour réussir, un très beau club avec un passé et une âme, des ambitions. On ne peut pas se satisfaire de disputer les play-offs. Lorsqu'on était troisième, à mon époque, c'était la révolution. "

- "Je souffrais énormément de voir le club et ses valeurs foulés aux pieds, l'irrespect vis-à-vis du public. Cela me hérissait le poil. "

Et bim ds les dents de l'ancienne direction !!! :))

- "Limoges CSP est une marque connue partout en France et qui dépasse les frontières. À nous de bien la vendre»

Bon ça c'est pas gagné...ça va être LE grand défi

avatar

# 28 - chipmunk

22/05 - 19h05

Comme tout le monde je suis content de voir R Dacoury s'impliquer dans la direction du CSP. Cependant l'argument selon lequel c'est une bonne nouvelle parce qu'il a été un grand joueur n'a aucun sens. Son palmarès, sa détente sèche ou son adresse à 3 points n'ont (plus) aucun intérêt. L'important est la qualité du travail qu'il produira dans le rôle qui lui est dévolu. Je ne doute pas qu'il sera à la hauteur, mais on jugera sur pièce. En tout cas, bon courage à toute l'équipe de direction car il y a du taf !

avatar

# 27 - Pical

22/05 - 18h53

Bartecheky à Gravelines :(

avatar

# 26 - eko

22/05 - 17h33

A conserver absolument HOWARD et Boutsiele ...si possible Rousselle Taylor et où Hardy ...le reste au revoir
Et surtout refaire venir M Mary comme assura t coach puis futur coach ....

avatar

# 25 - Fernand 23

22/05 - 15h12

#23 ben moi il y’a d’autres choses qui me gênent, et notamment la gestion du cas Inglis dont on aurait sans doute eu besoin contre Monaco.
Sans parler de la gestion des espoirs

avatar

# 24 - Norman

22/05 - 13h31

#23: ce qui est très très perturbant pour moi avec ce coach, lorsqu'il s'est affiché au tribunal aux côtés de Messieurs Picot et Verieras, c'est qu'il s'est affiché dans une lutte entre deux actionnaires, et donc face à l'actionnaire majoritaire du club.

dommage pour lui, la justice ne s'est pas laissé influencer par sa présence (!) a donné raison à l'actionnaire majoritaire, qui était donc bien l'actionnaire majoritaire de son employeur.

Je pense que cette attitude est indéfendable.

avatar

# 23 - Myoung

22/05 - 12h48

@ 20 et 22 : j’adore la personnalité de Samardo mais effectivement il me semble plus que logique que la nouvelle direction cherche à négocier son départ au regard de ce qu’il a produit sur ces 6 derniers mois.
Après, dans une négo, il faut que les deux parties arrivent à un accord (comme avec Péronnet d’ailleurs) et rien ne nous dit que cet accord sera conclu.
Pour le dire autrement et même s’il y a négociation ça ne veut pas forcément dire que le joueur partira. On en a de multiples exemples de ce type chaque année dans le sport pro.

@viking : s’agissant de Peronnet : ok pour dire que, au-delà de la blague du temps-mort (d’ailleurs ce que j’ai pu lire sur Twitter était plus « bon enfant » que vraiment méchant), son bilan n’est pas si mauvais.

En revanche il y a deux choses qui me gênent :

- sur un plan technique : son manque de réaction récurrent quand le bateau prend l’eau (avant Pau, il y avait eu la semaine précédente Chalon puis encore avant Nanterre, Dijon de mémoire).
À chaque fois on ressent un manque de réactivité et de capacité à proposer une solution

- sur un plan « politique » : sa présence au tribunal aux côtés des Dalton. On me dira ce que l’on veut, je n’en démordrai pas, ce n’était pas sa place. Et même en admettant qu’on le lui ait fortement demandé, il aurait dû dire « Niet, c’est pas mon job ».

avatar

# 22 - Viking

22/05 - 10h18

#20 : je sais pas d'où tu sors ton info mais ça me paraîtrait pas déconnant....

avatar

# 21 - MacAdoo do do

22/05 - 10h14

Pas de sous sous pas de changement

avatar

# 20 - sypoi8778

22/05 - 10h02

#13 Les dirigeants veulent se séparer de Samardo et négocient avec son agent

avatar

# 19 - Cyr87

22/05 - 9h49

On revient enfin à des valeurs sûres, portées par une femme et des hommes qui connaissent et ont construit le club ! Je suis ravi du retour de Dacoury, avec Ostrowski ce duo a gagné une coupe d'Europe ! Deux immenses noms du basket français pour porter la parole du CSP dans nos frontières et en dehors ! ça fait rêver ! Bon courage et bonne chance à l'ensemble de cette équipe qui a fière allure !

avatar

# 18 - sypoi8778

22/05 - 9h40

Entièrement d'accord avec ton analyse HV 63 le point de blocage c'est cette structure associative qui a capitalisé avec l'argent du club. Elle bloque toute évolution du capital et un investisseur qui s'est présenté a été retoqué .C'est l'ouverture vers l'extérieur (investisseurs et sponsoring ) qui peut permettre au CSP d'accrocher le bon wagon
Bonne chance à la nouvelle équipe

avatar

# 17 - Viking

22/05 - 9h07

#16 : si c'est pour prendre un coach étranger à sa place, bof..... Quant aux "bons" français, soit ils sont déjà pris ou sous contrat, soit... ils ne sont pas si bons que ça.
Péronnet n'est à mon avis pas plus mauvais qu'un autre, faut arrêter le dézingage ici et sur twitter parce qu'il s'est loupé contre les glands. Regardons aussi son bilan à + long terme, c'est quand même + parlant qu'un seul match.

avatar

# 16 - m23

22/05 - 8h49

Pour en terminer avec Peronnet (dont on a beaucoup trop parlé) il doit démissionner s'il a un peu d'amour propre
S'il reste ce n'est meme pas du courage mais de l'inconscience
Bon il a quand meme battu Fauthoux à Beablanc MDR PTDR

avatar

# 15 - DIONYSOS

22/05 - 8h27

Boutsiele a encore 2 ans de contrat alors que Rousselle et Howard ont encore une année .Samuels c’etait effectivement 1+1.Y aussi Peronnet pour 2 ans

avatar

# 14 - Viking

22/05 - 7h07

#12 : oui le fameux axe 1-5..... ben tu sais, Forte nous bassinait aussi avec ça et on s'est mangé quoi à l'époque ? (notamment chez les pivots) Et pourtant je pense que Fred puait le basket lui aussi. Comme quoi.
Y a connaître le basket - et l'avoir pratiqué à haut niveau - et être capable ensuite de recruter et d'associer les bonnes personnes, créer la bonne alchimie... bref, c'est pas automatique non plus, sans quoi tous les grands coachs et grands DS ne seraient que des ex top joueurs et on sait tous très bien que ce n'est pas le cas.
Et sur le papier - et même sur le terrain - notre axe 1-5 cette année est quand même pas dégueu : Taylor/Boutsiele-Samuels c'est quand même du haut niveau.

#13 : théoriquement, Jerry avait un contrat de 2 ans, Rousselle aussi et Samuels, de mémoire, c'était 1+1, donc clause lbératoire à la fin de la saison mais c'est le joueur qui l'active.
Pour les autres il me semble que c'était des contrats d'un an (US notamment).
J'ai un doute sur Howard.

avatar

# 13 - Cristalinho

22/05 - 6h39

Quelqu'un a-t-il les infos concernant les joueurs encore sous contrat l'année prochaine ?
Sur RMC ils ont parlé de Samardo qui aurait encore 1 ans de contrat

avatar

# 12 - Atacan

22/05 - 0h07

#10 on est obligé d'être meilleur même avec le même budget ou moins de budget s'il faut réparer les magouilles des malhonnêtes .mais de grâce ne repartons pas avec FP cela serait un coup de frein à la progression.si on veut rentrer dans les objectifs de ne rien gagner gardons FP .DAC et OSTRO grands joueurs de basket même BOLO vont peser sur le sportif.ca va puer le basket ,en ce moment ça pue la loose,ça sent mauvais.il nous faut un 5 et un 1 dominateurs que l'on attend depuis longtemps et un coach rigoureux qui fait avancer l'équipe .

avatar

# 11 - Hv63

21/05 - 22h49

Avec tout cet œcuménisme, toute cette eau bénite, plutôt plaisante j'en conviens sans peine, sans doute faut-il avoir à l'esprit que ce nouveau départ succède à une arrivée.

Alors bon vent au navire, je le souhaite haut et fort.

Néanmoins, et ce n'est pas un reproche, je garde en tête d'où vient le CSP, que le "clan Forte initial de 2004" s'est disloqué après 2013, puis que les parties initiales se sont opposées après 2017 (décès de FF) et qu'un nouveau clan vient de prendre la main.

Tout cela reste ... clanique.

Actuellement, il ne peut en être autrement vu la structure installée par F. Forte.

Malheureusement, et le CSP a bien payé pour le savoir jusqu'à récemment, la famille, ça peut trouver ses limites. L'humanité est faite de conflits, c'est vrai. Ce serait bien que côté CSP, ça se calme un peu pendant pas mal d'années.

Cette structure de pouvoir sur le club (Association 1901 majoritaire au capital) est fondamentalement inadaptée, sauf pour l'autocratie, ce qui était parfait pour FF. Au moindre conflit dans l'assos 1901, c'est blocage assuré dans le club, on l'a vu.

Si changer cela n'est pas une priorité, c'est à mon sens une nécessité.

A part ça, que n'avons nous pas entendu sur le 3.0 ! Le seul projet qui vaille, selon moi, c'est celui qui apporte du cash, bref des ressources utilisables "sur le parquet" pour de bons et très bon joueurs. C'est pour obtenir des résultats sportifs brillants que des investisseurs mettent des bille(t)s. Par pour construire des hôtels, vendre des sandwiches. Ça peu aider à la marge, mais ça ne transcende pas le problème des finances.
Si on suit cette logique on est au fond du trou dans 5 ans. Tu identifies les bons problèmes mais pas les bonnes solutions. Le "tout sur le parquet" c'est ce qu'ont fait Nancy ou Roanne... tu aimes la ProB ?


Le diagnostic de Nancy ou Roanne...
C'est quoi la rentabilité moyenne NETTE après IS de l'activité hôtellerie/restauration ? 5% ? plus ? 10 % ? Bon, va pour 10% si vous voulez.
Prenons un hôtel/restau qui fasse 1M€ de CA(et une grosse grosse affaire !) , ça laisse donc en NET ré-injectable dans le CSP ... 100 000 € => à peine la masse salariale d'un joueur quelconque.

Vous imaginez le CA à faire pour que ces ressources prennent une part significative dans le budget du CSP ? Et dans combien de temps il sort de terre l'hôtel/restau ?
Pour moi, c'est marginal comme ressources.[

On gagne des titres avec des étoiles au Michelin ? (c'est degré >1) :) C'est plus pratique avec des bons joueurs, donc avec l'argent qui va avec pour les faire venir.

Je veux bien tout ce que vous voulez, mais si le CSP n'arrive pas à 10M€ de budget dans les 2 ans, nous aurons alors tout le loisir de nous tourner vers notre "glorieux" passé, parce que l'avenir... n'aura aucune chance de jamais nous le rappeler, ce passé.
Tu as plus de chances e faire du caash avec hotel/restaurant/produits dérivés qu'avec de la billeterie... tout aussi volatile que les résultats sportifs

Voir mon texte ci dessus au sujet de la rentabilité nette d'un hôtel/restaurant. Ça peut <, sans plus

Cette équipe dirigeante se présente comme ambitieuse. Fort bien ! Ça me plaît !

Puisse-t-elle ne pas nous servir l'argument de la saison de transition car il y a/aurait des cadavres dans les placards. C'est bien possible, mais justement, ils les ont (je l'espère du moins) déjà anticipé ces problèmes. Sinon, ça craint.

Je ne leur reproche donc rien, mais ne leur accorderai que le crédit des fruits que leurs décisions apporteront. Et sans demander que la durée de la gestation soit celle des souris, on peut imaginer autre chose comme durée de celle des baleines ou des éléphantes.

Une philosophie thomiste en quelque sorte.

avatar

# 10 - Viking

21/05 - 22h29

Bon courage à la nouvelle équipe à qui l'on ne souhaite que du bien pour notre csp.
Et très content pour mon pote Pierre Fargeaud.

Après, évidemment, même si ça n'est pas l'essentiel, je suis impatient de voir le budget et les orientations sportives.
L'annonce de la priorité sur les jeunes est alléchante mais je rappellerai quand même que FF lui-même avait annoncé cela lorsque Dule est arrivé et on a vu la suite. Faire jouer les jeunes à Limoges, on en reparlera...
J'attends aussi de voir à l'oeuvre Dacoury et notamment vis à vis des (gros) sponsors mais aussi de la ville...
Bref, un bon vent frais, mais pas grand chose de connu aujourd'hui, tout reste à venir.
Un dernier mot sur le coach : entre lâcher du blé en le licenciant et le garder, je garde Peyronnet. On sait où on va et on n'oublie pas son bilan championnat/EC cette année.

Et #9 : attendons quand même un tout petit peu avant de parler de "compétence" de retour... Le Dac, pour ne parler que de lui, n'a jamais exercé ce job avant et a tout à prouver. Je suis ravi de le revoir, mais c'est un débutant dans le domaine. Idem pour Martinez. Il vient du milieu de l'entreprise, pas du sport....
Je leur souhaite le meilleur mais ça ne parait pas aussi évident que tu sembles le dire.

avatar

# 9 - Atacan

21/05 - 22h17

La compétence est de retour au csp.je vais pouvoir me réabonner les yeux fermés .le grand DAC est de retour quel plaisir de lui ouvrir la porte du csp.j'espère qu'il sera aussi valeureux que quand il jouait.la côte du csp en Europe va remonter en même temps que le niveau de la prochaine équipe.cela ne peut pas faire autrement,on était tombé bas.pardon on est dans les objectifs.merci á la famille FORTE.

avatar

# 8 - Gibe87

21/05 - 22h17

Cette C.Forte me faisait bonne impression ,mais là je lui tire mon chapeau pour l'équipe qu'elle a su mettre en place!! BRAVO :)
Super heureux pour le club, de voir qqun d'intègre, entière, et motivée

Go CSP!

...et une petite victoire à Monaco, même de 0.5 point, vendredi pour conclure cette belle semaine pour le club...faut bien rêver un peu ; ) et avec ces nouvelles là moi j'en ai envie !!

avatar

# 7 - FF

21/05 - 22h14

Bon courage à cette nouvelle équipe, espérons que l'enthousiasme ambiant ne soit pas douché de nouvelles désillusions. ...

avatar

# 6 - DrMahouse

21/05 - 21h50

Que de bonnes nouvelles pour notre Club!!!. Une suggestion pour la nouvelle équipe dirigeante: ne pourrait on pas envisager une sorte de recapitalisation du Club en lançant une grande souscription auprès des supporters avec création de socios à l'espagnole?? Modalités à créer mais l'idée me semble à creuser....

avatar

# 5 - Lorca

21/05 - 21h30

Voilà des propos rassurants, dans les valeurs historiques du CSP, et qui ne font pas fi des partenaires et supporters.
De bonne augure pour la suite désormais, soyons patients, mais l'ambition annoncée par le Dac est là.
Nous ne pourrons que les accompagner fidèlement dans ce renouveau.
@ tigreville : "Haute Vienne que pourra", mais la volonté et l'ambition sont là !
Par contre, Nouvelle Aquitaine que voudra, pas sûr !!!

avatar

# 4 - CSP Club sans pareil

21/05 - 21h29

Forte. Oui Forte, comme la nouvelle présidente du directoire qui, à l'instar de son défunt et regretté époux reprend le club au bon moment.
Forte comme l'ambition de cette nouvelle équipe.
Forte comme la détermination et la motivation qui semblent les animer.
Forte comme l'espérance de vibrer de nouveau au plus haut niveau français et européen.
Forte comme l'émotion de vivre ces instants.
Forte comme l'impatience de connaître les détails et les premières décisions de ce nouveau projet.

avatar

# 3 - Myoung

21/05 - 21h23

Rien à rajouter à votre article.
Ma première impression est bonne avec de vraies compétences à chaque poste et le Dac en bonus !
J’ai beaucoup aimé l’article de l’Équipe sur Céline Forte.

Beaucoup d’espoirs donc et maintenant au travail !!

PS : @bb.com : pour l’Europe, il me semblait qu’il y avait une place en EL (garantie à l’Asvel), 4 en BCL et deux en EC (voire une troisième si WC), ça voudrait donc dire que la 7éme place est qualificative pour l’Europe non ?
Sauf effectivement à accorder une place à Levallois... que les parisiens n’ont pas demandée si j’ai bien compris

avatar

# 2 - Pical

21/05 - 21h20

On peut vraiment avoir l'espoir de jours meilleurs avec cette équipe
Maintenant le plus dur commence. Bon courage à eux.

Vraiment très content du retour du Dac (et de son sens du relationnel)

avatar

# 1 - tigreville

21/05 - 21h17

Bravo à eux. Plein de bonnes nouvelles. L'espoir renaît. L'indispensable réconciliation entre le staff et son public est la première pierre de la reconstruction de ce beau projet. C'est aussi une bonne nouvelle aussi pour Fred FORTE que je salue sur son étoile : ce qu'il a fait ne sera pas galvaudé. Soyons unis, patients si cela est possible, positifs le plus longtemps possible. Haute-vienne que pourra!