Playoffs 2019

Tour d'horizon en ProA

Illustration

Une spéciale PROA cette semaine avec les fortunes diverses et variées de nos anciens. Force est de constater qu'hormis Thierry Ruppert, nos pensionnaires de l'élite sont tous abonnés aux équipes de la loose cette année ! Zoom sur D'Almeida, Bradford, Poupet, Larrouquis et donc Rupert. Côté coach, les destinées sont aussi aléatoires avec Beugnot et Dupraz. Bonne lecture.

D'Almeida et Bradford dans la spirale

Illustration

Les deux acteurs de la finale perdue par le CSP à Bercy l'an dernier portent toujours un maillot noir et blanc cette année avec Dijon mais sont loin de la dynamique de succès que connait Limoges. En effet, le club bourguignon est à la traine en ProA (14e sur 16) et avec la neuvième défaite consécutive c'est leur coach, Randoald Dessarzin, qui fait les frais du mécontentement du staff. Pour l'instant, c'est l'entraîneur des espoirs Julien Mahé qui assurera l'intérim. L'intérieur américain tourne à 13pts, 5rbds et 1ct en moyenne pendant que le meneur français embauché en novembre fournit 4pts et 2pds en 16 petites minutes par match… quand on vous dit que les étrangers (souvent US) barrent pas mal de bons français en ProA, Xane en est malheureusement une illustration.

Rupert au Last16 Eurocup

Illustration

C'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure soupe, et sans faire offense à l'ex-palois (ça, ça peut faire offense en revanche) c'est du haut de son grand âge (bientôt 33 printemps) que Thierry Rupert réalise les meilleures performances parmi les anciens du cercle en ProA. Certes il ne bénéficie que de 15 minutes en moyenne au sein du riche effectif manceau mais il les exploite assez bien avec 4pts, 3rbds et 1ct. Il a également le loisir de fréquenter l'Eurocup (2e compétition après la prestigieuse Euroleague, elle aussi gérée par l'ULEB) où il réalise des performances sensiblement identiques (16min, 4pts et 2,3rbs). Il n'empêche que ça fait plaisir de voir des anciens cotoyer le très haut niveau.

Poupet respire !

Illustration

Toujours dernier de ProA, le SPO Rouen voit tout de même son ciel s'éclaircir un petit peu puisque la lanterne rouge de 2009 est invaincue en 2010. Les normands se sont imposés face au Havre et à Roanne réalisant ainsi la première série de deux victoires consécutives de leur saison. Pierrick n'est pas étranger à ce renouveau avec ses 8,5pts (à 42,3%) 2,5rbds mais surtout 4,4pds pour un joli 8,9 d'éval en 29,3min. Rouen est encore loin d'être sauvé puisque seul Chalon sur Saône et Greg Beugnot parviennent à égaler le triste bilan de 3v-11d et que Dijon dans sa course vers la ProB a encore une victoire d'avance sur les deux relégables. Coach Veyronnet a donc encore du travail mais ces deux victoires sont une belle surprise pour le Kinder Rouen !

L'heure du retour pour Larrouquis ?

Illustration

Saison européenne terminée pour Cholet Basket 3e de sa poule d'Eurocup malgré la dernière victoire sur 75-70 sur le Dynamo Moscou, alors que Thomas Larrouquis s'apprête à effectuer son retour. Son arrêt de travail prenait fin le 12 janvier et l'ailier français est attendu de pied ferme dans les Mauges puisque son suppléant n'apportait que moyennement satisfaction (Jamaal Tatum n'apportait que 5pts et 1rb en moyenne en ProA). Malgré tout, notre maçon préféré va faire son retour dans une équipe qui mène la ProA et qui s'est même offert une petite polémique sur la dureté de son jeu en même temps qu'elle s'offrait le scalp de l'ASVEL au buzzer devant les caméras de Sport+. Bien que l'arrivée en fin d'année de Mickaël Gélabale bouche un peu plus la rotation au poste 3, Thomas devra refaire sa place en espérant qu'il retrouve rapidement son shoot afin de convaincre coach Kunter et son assistant Jim Bilba.

Beugnot s'arrache les cheveux en ProA mais rayonne en Eurochallenge

Illustration

Série noire en championnat pour Gregor Beugnot qui ne parvient pas à faire décoller son élan Chalon et qui vient même de se faire rattraper par Rouen (cf ci-dessus) au classement… donc derniers ex-aequo ! Malgré la dernière victoire sur Dijon, on se demande bien comment il va sauver sa tête en ProA. Paradoxalement, l'Elan vient de passer le premier tour de l'Eurochallenge (C3) à la première place du groupe D avec un bilan de 4v et 2d. Les rouge et blanc avancent donc au last16 et se voient affectés au groupe K en compagnie de Pesaro, Nicosie et Podgorica.

Dupraz serein et presque aux As !

Illustration

Le promu parisien est difficilement qualifiable d'équipe surprise puisque les moyens du club de la capitale sont supérieurs à d'autres cylindrées de ProA mais on ne peut qu'admirer le travail de Jean Marc Dupraz qui a définitivement gagné ses galons de head coach. L'ex assistant de ProA devenu suppléant "provisoire" puis coach officiel en ProB est aujourd'hui à un cheveu de se qualifier pour la semaine des As. Le PL pointe à la 9e place avec un bilan équilibré de 7v pour 7d et Jean Marc Dupraz doit être un coach heureux… enfin un ancien qui nous permet de conclure cet article sur une note totalement positive !

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

Soyez le premier à commenter cet article !