Playoffs 2019

SOMB 85 CSP 96 : Promenade en bord de mer

Illustration

Le CSP s'impose ce soir à Boulogne de 11 points. Mais attention, le titre est volontairement provocateur. Le CSP a tremblé ce soir et a semblé vouloir profiter d'affronter la lanterne rouge pour se faire plaisir ce qui a failli coûter très très cher. Mais la leçon havraise a sans doute porté ses fruits et l'essentiel a été fait : on reste en tête du championnat de France. Analyse

Alors ce soir, pas de quart temps par quart temps, non, juste quelques constats chiffrés, quelques notes positives et d'autres moins bonnes.

Quelques chiffres et remarques

- 85 points encaissés, c'est beaucoup mais alors beaucoup. Quand, en plus on sait que Boulogne a fait un 11/30 à 3 points, on se dit que la défense sur les autres tirs ne devaient pas être fameuse (16,25,23 et 21 points encaissés dans chaque quart temps).
- 16/30 à 3 points pour le CSP. C'est énoooorme à la fois dans les tirs tentés (presque la moitié des tirs du CSP) et des tirs réussis. Le CSP a voulu jouer vite, et les arrières ont voulu se faire plaisir.
- 83 - 85, c'est le score à un peu plus de 2mn de la fin. Alors certes le CSP a quasiment toujours mené ce match et très souvent de plus de 10 points mais il n'en menait pas large à quelques secondes du terme.
- 9/10 : L'adresse à 3 points du soir de Jamar Smith qui n'a pas été sélectionné pour le concours à 3 points au détriment d'un Travis Bader qui lui est à 5/26 sur la saison (que c'est drôle cette sélection)
- 12 d'évaluation pour le duo Moerman Boungou Colo qui semblent subir ensemble et en même temps le contre coup d'un été chargé
- plus de 30mn de jeu pour le trio Moerman/Westermann/Smith sur un match contre la lanterne rouge.

Les notes positives

- La victoire bien sûr. Le CSP pouvait avoir la tête dans le sac après l'humiliation vécue à Zagreb. Malgré ça, les joueurs rentrent à Limoges avec une nouvelle victoire ce qui leur permet de rester en tête et déjà de valider ou presque leur participation à la Leaders Cup.
- L'adresse retrouvée de Westermann : 25 d'évaluation, 16 points à 6 sur 10. Si Léo confirme ses bonnes dispositions offensives, la suite de la saison va s'annoncer intéressante car il sera difficile de défendre sur notre base arrière (cf le point suivant)
- 29 points, 29 d'éval 9 sur 10 à 3 points : le carton offensif de Jamar Smith qui confirme tout le bien que l'on pensait de lui. Il est dans une forme olympique et il va falloir en profiter ces prochains jours.
- La rentrée des 12 joueurs sur le terrain. Oui, j'ai dit 12. Je vous laisse énoncer les joueurs et ... vous allez arriver à 11. Et bien, moi je dis 12. Kante, vous vous souvenez ? Et bien, il a joué 9 minutes pour un passage relativement correct sur le plan offensif.
- Le bon passage de Batista sur les 3 dernières minutes de jeu.

Les points négatifs

- Le CSP a un peu oublié de défendre ce soir et a semblé vouloir profiter de ce séjour en bord de mer pour s'amuser un peu. Bon, c'est pas jeudi qu'ils le feront donc pourquoi pas mais je pense que l'on se fait autant plaisir à gagner 70 à 40 qu'en marquant beaucoup de points.
- L'apport de Southerland et son temps de jeu très très limité ce soir. A quoi servent nos ailiers remplaçants sachant que Boungou Colo a été cloué au banc par des fautes rapides ? Au vu des rosters des autres équipes, il va falloir ajuster ça pour la fin de saison, les playoffs et l'Eurocup qui se profilent.
- La gestion des pivots par Dupraz. Zerbo sort une prestation aboutie mais ne revient pas sur le terrain quand le CSP prend l'eau (alors que c'est avec lui que le CSP a creusé l'écart). Plaisted n'a le droit de citer que très peu de temps en 1ère mi temps et prend l'eau dans le dernier quart. Pour ce soir, ca passe grace aux dernières minutes de Batista mais on pourrait pas plus varier ?
- On se complique la vie sur un match contre le dernier du championnat avec un américain pas en forme et un nouveau à intégrer ce qui nous empeche de faire des rotations plus nombreuses. 3 joueurs se retrouvent à plus de 30mn.
- La baisse de forme de Moerman et Boungou Colo. L'été chargé de ces derniers devaient les rattraper à un moment donné. Ca semble être maintenant. Pourvu que ça dure .... pas trop longtemps même si l'agressivité et la hargne restent bien présentes.

Et maintenant ?

Le mano à mano est lancé avec la SIG qui va s'imposer ce soir contre Nancy. Le duel est parti pour durer sachant que l'écart s'est creusé avec le 3ème du championnat. Alors, certes, ce soir, la victoire n'est pas très reluisante et on s'en sort uniquement grace à l'adresse de Smith. Certes, notre défense n'a pas proposé une intensité folle mais on a gagné.
Personnellement, après un match européen à l'extérieur qui a du atteindre le moral des joueurs, un match contre la lanterne rouge est un match piège. Un seul objectif : la victoire. Ce fut le cas. On repassera pour la manière mais on s'en fout ce soir. Certains diront "On aurait du les exploser". Peut etre mais quiconque a fait du sport sait que le scénario du soir n'était pas propice à de grandes envolées.

Prochain rendez-vous Jeudi pour un des derniers matchs d'Euroligue à Beaublanc cette saison puis mardi contre Chalon sur Saone. Pour rappel, voici les 2 derniers tweets du gentleman Choulet à propos du match du CSP à Zagreb la semaine dernière :
"Leçon de croate ce soir ;) " (notez bien le smiley à la fin).
"La montagne a accouché d'une souris".
On laissera donc Beaublanc accueillir comme il se doit ce gentleman qui a pris une leçon de boulonnais il y a quelques semaines (unique victoire de Boulogne cette saison).

  • Autour du match
  • Commentaires (36)