Playoffs 2019

Roulement de temps Bourg !

Illustration

Après les fastes de l'Euroleague et après avoir frôlé l'exploit face au champion d'Europe, (cruel) retour à la réalité face à la JL Bourg. Le promu bressan ne sera pourtant pas à négliger et la pitance de la ProA, si elle a été pendant un temps un objectif voire un rêve, est aujourd'hui un mal nécessaire pour avoir de droit de regoûter au gâteau européen d'année en année. Présentation d'une "Jeu" en grande difficulté pénultième de ProA avec un bilan de 2-6.
Dernière minute : Kanté "indisponible" ce dimanche (source Forte via Twitter)

LE piège serait de prendre un promu qui a du mal à trouver le rythme à la légère. Nous l'avons vu au Havre, le CSP est capable de se prendre les pieds dans le tapis de l'Euroleague mal rangé dans l'entrée de Beaublanc. La JL de son côté, malgré son accession sportive, est à la peine en ce début de saison -alors que tout le monde attendait plutôt au tournant les bénéficiaires des Wild-Cards. Cette confrontation sera aussi l'occasion d'accueillir à Beaublanc l'enfant du pays, Fred Sarre, premier coach a avoir ramené un titre en Limousin sous l'ère Forte. Une belle ovation en perspective.

Revue d'effectif

Illustration


Meneurs

IllustrationPaccelis MORLENDE
Le meneur globe-trotter (formé à Dijon, drafté en NBA, passé par l'Italie, l'Espagne et la Russie avant de revenir en ProA) suppléé à Simon Darnauzan qui s'est cassé deux doigts en présaison. Même s'il est du coup le seul meneur de formation (hormis les jeunes qui jouent peu voire pas) ce n'est pas lui qui passe le plus de temps à la baguette car il ne joue que 17 min en moyenne pour un rendement limité (2 d'éval).

IllustrationO'Darien BASSET
L'ancien bordelais, véritable référence en ProB se retrouve très responsabilisé par coach Sarre, avec une trentaine de min en moyenne et la gestion de la mène qu'il assure bien comme en témoignent ses 4,1pds qui cumulées à ses 11,3pts font de lui un joueur efficace et surtout régulier. Sans commune mesure avec un Westermann, ce n'est pas de lui que viendra le plus gros danger.

Extérieurs

IllustrationPhilippe BRAUD
C'est l'homme en forme de la JL ! Capable d'artilleur à 3pts (pas loin de 40 tirs en 8 matches avec 41% de réussite) c'est un peu le joueur pas très sexy qui surprend son monde. Fort défenseur il n'hésite pas à se montrer culotté en attaque et devient le chouchou d'Ekinox la nouvelle salle bressane. Le site off de Bourg présente son duel avec Jamar SMITH comme le match dans le match, mais méfiance car avec quelques centimètres de plus que la gâchette limougeaude et surtout une bien meilleure défense il pourrait dominer son vis-à-vis.

IllustrationRodney GREEN
Premier joker de Fred Sarre suite à la blessure de Chris ROBERTS, cet arrière US qui valait 20pts en 3e div italienne se montre à la hauteur pour ses débuts en ProA. Utilisé une vingtaine de minutes, il assure ses 10,8 d'éval bien répartis (9,5pts 3,6rbds 2,3pds). Pas le joueur le plus flash de ProA mais certainement quelqu'un qui voudra se montrer et qui monte en puissance avec un 10% aux shoots sur le dernier match.

IllustrationJohn FLOWERS
Fred SARRE a renouvelé sa confiance à l'ailier qui a été un pilier en ProB la saison précédente où il signait 15pts 5rbds en 30min, et il lui donne toujours 30 min qu'il exploite en produisant 12,4pts et 4,4rbds (ce qui peut vous donner une idée de l'écart entre le haut de la ProB et le bas de la ProA). Un bon client pour remettre NBC dans le bon chemin.

IllustrationJérôme SANCHEZ
L'enfant du pays à Bourg. Originaire du lyonnais, il a été formé à Bourg et est un peu le produit maison. Pas un joueur dominant en ProB ni en ProA mais une valeur sure en défense et qui utilisera ses 197cm pour aller capter quelques rebonds, mettre un ou deux paniers et assurer un peu de repos à Flowers. Joueur de devoir.

Intérieurs

IllustrationSteven SMITH
Syndrôme des équipes à petit budget on retrouve un autre US joueur majeur et très utilisé à l'intérieur cette fois-ci. SMITH a sans doute le plus gros CV de la JEU avec un passage au Pana (2011-2012 7,3pst 2,9rbds) et qui se retrouve régulièrement sur les radars des scouts NBA sans pour autant parvenir à dépasser l'étape de la DLeague (sauf de façon anecdotique en 2007). Avec plus de 13pts et pas loin de 7rbds voilà LE client qu'il faudra surveiller car il connaît le goût et l'odeur du sang dont Limoges se délecte en Euroleague. Un beau duel au poste 4 (voir plus bas).

IllustrationDevin BOOKER
Et encore un américain pas loin des 25min de jeu au poste 5. Les2m07 de BOOKER seront une des clés du match. Le pivot a des mains et des yeux d'où ses 9,1pts et 5,7rbds mais aussi 1,6pds ce qui est à souligner à son poste. Physiquement Fréjus pourra user ce pivot relativement grand pour la ProA et Trent devrait lui être bien supérieur s'il joue comme lors de ses 3 dernières sorties. Reste le cas Batista qui devra reproduire ses efforts défensifs aperçus contre Tel-Aviv pour ne pas être la passoire habituelle au poste 5 dont BOOKER ne manquera pas de profiter.

IllustrationGuillaume YANGO
Principal renfort JFL en 2 ans, Yango complète mathématiquement les 15-17min laissées par Booker au poste 5. Après un petit périple en Espagne et en Italie, il a retrouvé la LNB avec Antibes et maintenant Bourg. Le pivot connu comme "puissant" est un joueur dur au mal qui ne rechignera pas au contact mais qui saura jouer de sa mobilité. Mauvais profil pour Zerbo mais un client pour Batista s'il veut bien se fatiguer en défense. Avec 6,6pts et 4rbs ce n'est pas une menace essentielle mais notre secteur intérieur "atypique" pourrait lui permettre de s'exprimer donc méfiance.

Le duel

Comme noté plus haut, le véritable duel devrait se situer à l'intérieur entre Adrien MOERMAN et Steven SMITH. On aurait aimé un duel d'homonymes mais c'est plutôt au rebond que la bataille sera belle entre un limougeaud qui se fait un nom en Euroleague et un américain qui voudra sans doute se prouver qu'il a encore les armes pour évoluer à ce niveau.

Dernières confrontations

Limoges 69 - 62 Bourg (ProB, 2009-10)
Bourg 83 - 64 Limoges (ProB, 2009-10)
Limoges 84 - 72 Bourg (ProB, 2011-12)
Bourg 83 - 88 Limoges (ProB, 2011-12)

L'analyse

Il y a un fait qui saute aux yeux avec la présentation de cette équipe et qui devrait coûter cher aux bressans : c'est le banc. Non pas les tacticiens mais la longueur de banc. Nous n'avons volontairement pas présenté les jeunes qui complètent la feuille de match mais qui ne sont pas du tout entrés en jeu depuis le début de la saison. Fred SARRE "tire" donc sur 8 joueurs et espère obtenir un maintien qui sera de toutes façons un exploit compte tenu du budget de la JL. Limoges possède un effectif riche et à rallonge et quand un Kanté ne pose pas un orteil sur le parquet en Euroleague, on sait que contre Bourg il pourra profiter des minutes qui lui seront données et on imagine bien que dans le camp d'en face il serait un joueur "utile". Un statut pas facile à assumer mais c'est le prix pour jouer dans un gros club comme le CSP, et c'est aussi ce fonctionnement qui permet d'espérer à l'échelle européenne tout en visant une certaine pérennité en haut de la ProA.

  • Autour du match
  • Commentaires (17)