Playoffs 2019

Remember : les anciens 2012/2013

Illustration


Au niveau des équipes talentueuses et agaçantes, le CSP version 2012/2013 mérite une bonne place. On retient surtout les sueurs froides en fin de saison avec un maintien assuré en comptant seulement 2 victoires de plus que le 1er relégable, mais ce CSP là avait quand même raflé en tout début de saison le Match des Champions face à Chalon. NBC, Plaisted et Zerbo étaient déjà de la partie. On a vu ce que sont devenus Jo Gomis et Gaylor Curier lors du précédent article des anciens 2014. Focus sur les anciens de 2013...

Illustration
Jon Brockman - Riesen Ludwigsburg (Allemagne BBL)
Après une saison décevante à Chalon, le Brockness Monster est parti tâter du teuton à Ludwigsburg, en 1ère division allemande. L'équipe est aux portes des playoffs, avec 8 victoires pour 11 défaites, et une 13ème place. Brockman a retrouvé un niveau plus que bon, à moins que ce ne soit son coach qui sache l'utiliser, lui (allô Choulet?) : en 30 minutes de jeu, il score 11.1 points à 51%, il est le meilleur rebondeur du championnat avec 10.6 rebonds par match (dont 4 offensifs), et son éval globale est de 13.7

Illustration
Angelos Tsamis - Kolossos Rhodes (Grèce A1)
Le guerrier grec est revenu chez lui, à Rhodes, où il avait déjà joué 4 ans avant sa venue à Limoges. Les colosses de Rhodes pointent à la 7ème place du championnat grec, avec un bilan équilibré de 7 victoires pour 7 défaites. En 14 matchs et 29 minutes de moyenne, il score 11.5 points à 47%, prend 5.4 rebonds (pour 1.92m!), donne 4.1 passes, pour une éval de 13.3, du bon Tsamis.

Illustration
Brad Wanamaker - Brose Bamberg (Allemagne BBL)
Une petite saison à Pistoia en Italie, et Wanamaker a rejoint lui aussi le championnat allemand, au sein de l'ambitieuse formation de Bamberg. Il est beaucoup plus percutant qu'à Limoges, et son jeu s'est vraiment étoffé depuis deux saisons. Bamberg est solidement installé à la 2ème place du championnat avec 16 victoires et 3 défaites, derrière l'Alba Berlin. C'est un cadre de son équipe, il a commencé les 19 matchs dans le 5 de départ, pour jouer 30 minutes, et apporter 14.6 points (41% à 3 points), 3.8 rebonds, 5.2 passes, et une éval de 14.1. Bamberg joue aussi l'Eurocup avec succès, puisque les allemands sont en plein Last 32, dans la poule de Dijon, du Bayern et de Ljubljana. Si le scoring est un peu en baisse pour Wanamaker, son éval grimpe par contre à 19.2, grâce à 4.1 rebonds, 6.6 passes et 4.4 fautes provoquées. Il vient d'être rejoint par un autre ancien, Dawan Robinson.

Illustration
Kyle McAlarney - Orléans Pro A
Mais que diable est-il allé faire dans cette galère? Recruté par Philippe Hervé et sans doute séduit par son fameux "projet de jeu", Kyle vit une deuxième saison compliquée avec Orléans. Déjà, Philippe Hervé est parti à l'intersaison... Et Orléans enchaîne les mauvais résultats en Pro A : atomisé par Strasbourg, Limoges, Paris, Cholet ou Châlons-Reims..., vainqueur miraculeux de Bourg et de Boulogne... l'OLB est le 1er non relégable du championnat avec 5 victoires en 18 matchs. Mais McAlarney est fidèle à lui-même, et tente de surnager dans ce naufrage collectif : en 30 minutes il apporte 12.1 points, dont 42% à 3 points, 2.3 rebonds et 2.4 passes, pour une éval de 12, la 2ème meilleure éval d'Orléans.

Illustration
Jean-Michel Mipoka - SPO Rouen Pro A
Mipoka a passé une saison au SLUC Nancy avant de rejoindre le wild-cardé normand, le SPO Rouen. L'équipe a raté la Leaders Cup de peu, en terminant la phase aller à la 11ème place, 8 victoires et 9 défaites. L'ancien champion de France Pro B avec Limoges a doublé ses stats par rapport à Nancy. Alors certes il a beaucoup plus de temps de jeu, mais il réalise la meilleure saison de sa carrière : 26 minutes de jeu, 9.1 points à 49%, 3.1 rebonds, 1.3 passes, et une éval de 6.4.

Illustration
Teddy Gipson - Szolnoki Olaj (Hongrie)
Teddy "pipi" Gispon est arrivé en Hongrie en novembre 2014 après un passage en Bosnie, à Igokea. Le club de Szolnok évolue en Ligue Adriatique, et se classe 8ème avec 9 victoires pour 10 défaites. Michael Lee, à l'essai au CSP en début de saison, fait aussi partie de cette équipe, championne de Hongrie en titre. Gipson a pris part aux 4 derniers matchs d'Eurocup des hongrois, mais n'a pas pu empêcher l'élimination de son équipe (3 victoires seulement dans le groupe du Khimki, Besiktas, Ljubljana, Zenith St Petersburg et Riga) : 8.5 points à 45% et 3.5 passes. En Ligue Adriatique Gipson a joué 9 matchs depuis son arrivée : 30 minutes, 9.9 points à 64% (mais un vilain 28% à 3 points), 3 rebonds, 2.7 passes, 3.5 fautes provoquées et une éval de 11.2.

Illustration
Raphaël Desroses - Roanne Pro B
L'ancien capitaine du CSP a fait l'ascenseur avec Antibes, et rebondit depuis le début de la saison à Roanne, récemment relégué de Pro A. Raph Desroses aime les challenges, après Limoges et Antibes il va tenter de contribuer à faire remonter la Chorale. L'équipe est pour l'instant 3ème de Pro B avec 12 victoires pour 5 défaites. En 31 minutes de jeu en moyenne, Desroses retrouve de bonnes sensations : meilleur marqueur de Roanne avec 13.1 points (63% aux shoots dont 34% à 3 points), il apporte aussi 4.3 rebonds et 1.4 passes (éval de 12.3).

Illustration
Sambou Traoré - Provence Basket Pro B
Le Sambourai a vécu une bonne saison dernière, dans l'équipe poil à gratter de la Pro A, la JDA Dijon. Il a effectué une pige médicale à Evreux en Pro B en fin d'année 2014, et vient de signer à Provence Basket, à la peine en Pro B (15ème). En 22 minutes il donnait encore 6.3 points (mais l'adresse n'était pas au rendez-vous), 5.2 rebonds et 2.4 fautes provoquées. Il n'a pas raté son 1er match malgré la courte défaite à Lille : 11 points, 3 rebonds et 18 d'éval. Joueur de l'ombre par excellence, pourra-t-il contribuer à accrocher les playoffs pour Provence Basket (et faire plaisir à Béral)?

Illustration
Sabri Lontadila - Cognac N1
Il n'avait joué que 2 minutes alors qu'il était espoir au CSP, mais il a trouvé du temps de jeu à Cognac en N1, sous les ordres de Philippe Maucourant. Après des saisons plutôt convaincantes, le CCBB est en grand danger de relégation puisque l'équipe est avant-dernière de N1 avec 5 victoires pour 11 défaites. La saison dernière il n'a joué que 11 matchs et scoré 2.5 points. Pas de stat disponible pour cette saison.

Illustration
Ty Walker - Akita NH (BJL Japon)
Le rookie rapidement coupé par le CSP en 2012 a voyagé après son départ de Limoges : Kotwiça en Pologne, un essai aux Boston Celtics pour être envoyé en D-League (Maine Red Claws puis Erié Bay Hawks), et arrivée au Japon dans le club d'Akita, qui évolue en BJL, l'uen des deux ligues pro au Japon. L'équipe est 1ère de sa conférence avec 27 victoires pour 5 défaites. Et on peut dire que Walker n'est pas transcendant... En 20 minutes il score 5.7 points à 56% (et 46% aux lancers, un régal pour les défenses), prend 7 rebonds, et c'est à peu près tout.

Illustration
Edin Bavcic - Sigal Pristina (Kosovo)
Lui non plus n'avait pas fait long feu à Limoges. Le bosniaque a passé deux ans en Grèce dans le club de KAO Drama, puis il a pris la direction du Kosovo. En championnat national l'équipe est 1ère avec un bilan de 15/1. Pristina évolue aussi dans la Balkan League, où elle a terminé la 1ère phase à la 2ème place de son groupe avec 4 victoires pour autant de défaites. Pristina a moins bien démarré la 2ème phase de compétition avec un bilan de 0/2. Bavcic se classe 5ème marqueur de la ligue avec 17.8 points, mais aussi meilleur rebondeur avec une moyenne de 11 prises par match, et enfin meilleure évaluation avec 22.5. Ça calme.

Illustration
Panagiotis Giannakis - sans club
On en a un peu entendu parler autour du jugement des Prud'hommes (Giannakis a fait appel), on en a un peu moins entendu parler en tant que dragon en Chine (Giannakis s'est fait virer après une expérience désastreuse aux Jeux Asiatiques), on en entend surtout plus parler du tout.

Illustration
Vasco Evtimov - sans club
La saison dernière il est venu à Orchies en Pro B pour remplacer Olivier Gouez, blessé. En 14 minutes il scorait 3.5 points à 43%, et prenait encore 5.6 rebonds. Sans club en début de saison et âgé de 38 ans, ça ressemble à une fin de carrière pour Evtimov.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

6 commentaires

avatar

# 6 - yannick

31/01 - 21h54

Sur les 7 matchs déjà joués de la 19° journée : 2 victoires à domicile et 5 à l'extérieur...

avatar

# 5 - yannick

31/01 - 21h49

Le Mans qui perd malgré Beaubois (35 pts et 36 d'éval) contre Chalons Reims, et Bourg en Bresse qui bat Chalon !!
Les mal classés se rebiffent.
Une victoire de l'Asvel lundi et leur équipe risque de se retrouver 6° ex-aequo...

avatar

# 4 - jerome35

31/01 - 21h49

Grrr et Strasbourg qui gagne.. ! Grrrr

avatar

# 3 - Supexpat

31/01 - 20h29

Keep calm & pass to Kyle!

avatar

# 2 - iamwhatiam87

31/01 - 19h15

http://www.lequipe.fr/Basket/Actualites/Boungou-colo-schilb-un-sacre-client/532766

Nbc qui raconte que schilb en proa et celui qui lui pose le plus de probleme en defense il a oublie riley qui lui a fait la chanson avec nanterre et meme a dijon.

avatar

# 1 - franck

31/01 - 16h39

Le sujet d'aujourd'hui c'est plus de comprendre pourquoi notre équipe de cette année joue ou plutot ne joue plus? Peut on m'aider pour comprendre car pour moi cette équipe a vraiment du talent mais depuis le début d'année ça ne marche plus.