Playoffs 2019

OK ou PAOK ?

Illustration

PAOK, un nom qui rappelle bien des choses, une grande époque, des supporters adverses encore plus dingues que les nôtres mais surtout à chaque fois des rencontres âpres et un régal pour les amoureux du basket. C'est ce qu'on souhaite pour cette cuvée Eurocup 2015 pour un CSP qui doit se faire pardonner son faux-pas(lois) et dont les cadres ont brillé au match des étoiles montrant qu'ils avaient la pêche nécessaire pour entamer cette nouvelle année de la meilleure des manières. Présentation.

Historique et contexte

Le PAOK est l'équipe qu'on aurait pu rencontrer en finale de l'EL à Athènes le 15 avril 1993. Le Benetton Trevise de Kukoc les avait sorti sur le fil 79-77 malgré Cliff Levingston (double tenant du titre NBA avec les Chicago Bulls en 91 et 92) et leur public très chaud. Ils finirent 3ème de la compétition en battant le Real de Madrid 76-70. Cette équipe remporta la Korac l'année suivante puis fut de nouveau finaliste du final four de 1996. Et depuis, plus rien de chez plus rien.

Ils sont largement à notre portée à Beaublanc étant invaincus chez eux mais plus prenables à l'extérieur. Dimanche ils ont repris 2 places pour remonter 3ème au championnat (avec un match en moins) après leur large succès à domicile contre le Pana 71-54 ! Ils sont sur une série de trois succès, par conséquent Méfiance.
Ce match est celui de la rédemption pour le CSP. Ils nous doivent une revanche après le 1er QT catastrophique dans le classico ! Donc cette fois débutez avec beaucoup d'intensité dès les premières secondes, prenez rapidement 10 pts d'avance, mélangez avec Beaublanc en feu, saupoudrer avec qques "alley-hoops" et faites revenir à feu doux jusqu'à la 40ème. Au sujet du public, on peut se demander si Beaublanc sonnera pas un peu creux après les fêtes, avant les soldes et avec les prix pratiqués. Pourquoi ne pas avoir proposé un pack 3 matchs à prix préférentiel pour les non abonnés ? Bref si les dirigeants pouvaient se rattraper la prochaine fois, on aurait un espoir pour le pack "Cantu-Khimki".

Nos joueurs sentaient le brûlé avant la trêve, surtout les 4 piliers, dans l'ordre : Adrien, Léo, Jamar et Nobel. Alors espérons que les vacances auront eu du bon pour leurs organismes et leur mental. Question confiance Léo, Jamar et surtout Adrien ne devraient pas en manquer après leurs exploits au ASG, ils sont au "Zénith" là.
Où en est le "Pape" ? De sa présence à 100% aux cotés d'un Léo flamboyant, notre victoire en sera assurément le garant.
L'arrivée de Mike Gelabale au CSP est une bonne nouvelle pour le club et la ProA. Il vient pour avoir du temps de jeu à 8 mois de l'Euro et à la vue de Collet. Nobel va pouvoir enfin arrêter d'enchaîner 2 matchs par semaine (voir 3 avec la coupe dimanche) à 30 min de moyenne.
Il devrait être beaucoup plus lucide dans ses choix, précis dans ses tirs et cette nouvelle et saine concurrence va forcément leur donner à tous les deux l'envie de se surpasser.
Par contre la blessure de Trent sera préjudiciable dessous car il est le pivot le plus efficace des deux cotés du parquet depuis novembre. On espère que Batista saisira cette opportunité d'avoir plus de temps de jeu pour se relancer, retrouver de la confiance et de l'adresse. En défense et aux rebonds ne rêvons pas !
Est ce que notre coach va profiter de la blessure de Trent pour enfin essayer Ousmane en 5 ? Il est plus pivot de formation et sort de deux excellentes saisons avec Gravelines à ce poste. Alors pourquoi ne pas envisager cette option si tentante (surtout défensivement vs Batista) ? Qu'avons nous à perdre avec des rotations aussi faibles dessous ? OSONS Jean Marc ! OSONS ! Chaque saison notre point faible est le poste 5...
Il faudra bien gérer les rotations pour être encore suffisamment frais et lucides dans le Money Time en cas de match serré. Ne pas négliger la préparation mentale, vous devez et allez gagner, Beaublanc est magique et doit être une forteresse imprenable en EC même contre Khimki ou d'autres mastodontes !

Les forces en présence

Illustration

Le PAOK est une équipe rugueuse et solide s'appuyant sur de bons joueurs locaux agrémentés de 5 ricains, avec notamment Carter et leur pivot Vaughn. Leur leader emblématique de 39 ans, le meneur/arrière grec Charalampidis s'étant blessé il y a un mois, ils ont tout de même finis 2ème du groupe F (6v-4d) devant Izmir et Podgorica.
Leur force principale est LA DEFENSE (si seulement cela pouvait inspirer quelqu'un). Preuve en est les (seulement) 54 points encaissés contre le Panathinaikos dimanche dernier. Ils ont pris moins de 70 points de moyenne depuis le début de la saison.

Les Meneurs / Arrières

Kostas CHARALAMPIDIS (1m89-39ans) semble toujours être blessé, ce dont on ne va se plaindre. Il tournait à 11.2 pts, 3.8rbs et 2.6 pds de moyenne.

Apollonas TSOCHLAS (1m89-32ans) est désormais le meneur titulaire. Il tourne à 8.3 pts, 2.3 rbs et 2.4 pds.

Marc CARTER (USA-1m91-30ans), prend le relais à la mène en sortie de banc et joue aussi poste 2 avec 12.4pts, 4.6 rbs et 2 pds ce qui fait de lui le plus gros scoreur d'une équipe qui repose donc plus sur un collectif avec plusieurs joueurs sous la barre des 10pts.

Jake ODUM (USA- 1m93-24ans), est un arrière qui tourne à 8pts, 2.7rbs et 2.9pds. Ce joueur est inconstant, il peut être clutch mais aussi complètement à côté de la plaque. Il sort de l'université d'Indiana ou il était un bon joueur sans être exceptionnel. Normalement notre Léo national devrait lui mettre un peu de pression pour le faire déjouer.

Ernest BREMER (USA 1m94-35ans), arrière (7.7pts, 2.3rbds et 1pd). Alors lui il a fait le tour de l'Europe depuis sa sortie d'université. Son coach peut compter sur sa défense, son tir longue distance et surtout sa maitrise du ballon. C'est un excellent dribbleur et il est très fort sur le jeu en fixation passe.

Les Ailiers / Intérieurs

Giorgos DEDAS (1m99-35ans), ailier (4.2pts et 2rbds). C'est un shooteur fiable surtout de loin. Il peut prendre feu derrière l'arc des 3pts et quand c'est le cas ce n'est pas bon pour l'adversaire. Alors à surveiller et ne pas laisser seul.

Christos SALOUSTROS (2m01-25ans), joue 3 ou 4 (4.5pts, 4rbds). C'est un joueur de rotation au poste 3. Il est doué pour les rebonds offensifs et sur le jeu en pick and roll. Son temps de jeu est proportionnel à son pourcentage d'adresse.

Kostas KAKAROUDIS (2m04-32ans), c'est un snipper de haut vol. Il peut faire des saisons à plus de 50% à 3pts. Donc encore un joueur qu'il ne faut pas laisser seul autour de l'arc.

Kevin LANGFORD (USA-2m04-30ans) tourne à 8.1pts, 4rbds et 1.3pds. C'est un poste 3/4 fort sur les tirs longue-distance, il sait aussi prendre des rebonds et surtout offensifs. Le duel avec Adrien devrait valoir son pesant de cacahuètes.

Les pivots

Julien VAUGHN (USA-2m08-27ans), tourne à 9pts et 5.6rbds. C'est LE poste 5 de l'équipe. Il ne sort jamais de sa raquette et de l'autre côté du terrain il est très fort sur le jeu dos au panier. Un vrai "center" américain avec un bon physique de déménageur.

Vangelis MARGARITIS (2m03-33ans), intérieur (7.7pts et 5.5rbds), joue parfois en 5. Lui c'est le défenseur de l'équipe. Son physique lui permet de contenir les postes 3, 4 et 5. Joueur polyvalent, il a la confiance de son coach et il le lui rend bien.

Les enjeux

Il faut IMPERATIVEMENT gagner et par le plus grand écart possible, pour les raisons suivantes :

- Montrer à l'Europe qu'on sera intraitables à Beaublanc, ne pas se contenter de regarder dans les yeux nos adversaires européens mais les "éclater" à chaque fois. Les joueurs ont acquis de l'expérience et ils savent ce qu'ils ont à faire et SURTOUT à ne pas faire ! Comme oublier de couper les contres attaques par des fautes stratégiques ou ne rentrer dans le match qu'en seconde mi-temps.

- Ne pas se retrouver comme des cons vers la fin en se disant "merde on est derrière au Point Average, va falloir avoir une victoire de plus que notre concurrent".

- Se remettre vite en mode "rouleau compresseur" après des purges comme le QT1 contre Pau, Châlons-Reims et les 85 points encaissés à Boulogne. Plus jamais ça !

Pour finir, un petit clin d'oeil à JMD à qui on souhaite d'avoir pris, entre autres, les résolutions suivantes :

- Innover dans ses rotations (arrêtons le sketch de faire sortir SYSTEMATIQUEMENT Frejus à la 6ème et 11s, puis Curry à la 7ème et 27s...). Ne plus garder trop longtemps un cinq bancal sur le parquet quand on commence à prendre l'eau avec et prendre un TM !
- Prendre des TM un peu plus techniques, sans se contenter de gueuler "Oh Oh ! Hé les gars !" en les regardant dans les yeux, mais leur donner AUSSI des CONSIGNES.
- Mettre un cinq VRAIMENT Majeur dans le Money Time, genre : Léo - Jamar - Nobel - Adrien et Trent.
- Ne pas sortir une vieille zone des familles face à une équipe qui devient hyper adroite à trois points (et le PAOK l'a souvent montré cette saison), et dégager Batista s'il est la raison de l'utilisation de la zone.

Et bonne année à toute l'équipe, au staff, aux dirigeants et aux supporters, que le CSP nous décroche des trophées à hisser dans Beaublanc.
Gros voeux : aucune défaite chez nous jusqu'à la fin de la saison pour faire le doublé rêvé EC / Championnat. Comme ça les médias arrêteront de nous faire passer pour des brèles sur la scène européenne ! Comme par exemple l'Equipe qui titrait "Champions ridicules" après une Nième défaite en Euroleague qui n'avait rien à voir avec notre si beau titre de Champion... et qui était curieusement moins "acide" avec Nanterre, Strasbourg, Chalon, Nancy, Cholet, l'ASVEL, Roanne, le Mans et j'en passe...

  • Autour du match
  • Commentaires (22)