Playoffs 2019

Naufrage sur le rocher

Illustration

Limoges s'est encore fait corriger de pratiquement 20pts dans un match où il y avait pourtant la place mais encore fallait-il en avoir envie ? Analyse quart-temps par quart-temps de notre envoyé spécial sur le rocher dès le coup de sifflet final.

5 de départ : Rousselle Hardy Howard Inglis Samardo

Le CSP a rapidement mené 0-5 malgré la perte de la mise en jeu. Mais Inglis a beucoup gaché d’attaques (mauvaises passes ou tir foireux) d’ailleurs remplacé rapidement par Miles. Monaco profite de beaucoup de naïveté de Limoges pour mener 11 – 8. Quelques fulgurance de jeu collectif permet un 3 points de Hardy. Puis sur une belle agressivité d'Howard le CSP se rapproche de son hote du soir mais Howard sort immédiatement après le "and-one" obtenu pour être remplacé par Bouteille…
Le premier quart-temps se termine sur le score de 24 – 18. A noter que 7 joueurs de monaco ont marqué contre 5 à Limoges.

2e quart-temps : Perrantes Bouteille Howard Inglis Boutsiele

La seconde période démarre par une antisportive de Limoges sur une contre attaque mais limoges revient 25 – 23 malgré les boulevards qu’ils laissent sur les pick&roll adverses. Le CSP parvient à égaliser sur un joli mouvement collectif. Mais les monégasques accélèrent avant la pause pour mener 47-39. Ce score peut être une bonne nouvelle pour le CSP tant l'ASM est maladroite sur les errances défensives de Limoges.

3e quart-temps : Rousselle Hardy Howard Inglis Samardo

La deuxième mi-temps commence par un 9-0, Limoges étant incapable de marquer même sous le cercle (SamSam est toujours à 0 points en ce début de3 quart-temps) et provoque un temps-mort de Milling. Depuis sa sortie au milieu de 1er quart-temps William Howard ne fait que forcer en attaque. Quant à la défense c'est toute l'équipe qui est apathique. Heureusement qu'en fin de période Bouteille prend un peu feu pour éviter un trop gros éclat mais 61 - 50 à 10 minutes du terme, que peut-on espérer vu le contenu du jeu proposé ??

4e quart-temps : Perrantes Hardy Bouteille Miles Boutsiele

Ce quart-temps est à l'image du reste sans défense, sans mouvement en attaque. Relire les quart-temps précédents pour vous faire l'analyse de celui-là.

Conclusion

87 - 68 ce n'est pas cher payé, le CSP mérite d'en prendre 30 !
C'est désespérant surtout au vue du nombre de talent individuelle qui compose cette équipe ! On a l'impression de voir des joueurs qui jouent ensemble pour la première fois. Ajouter à cela Doumbouya blessé, Mam qui reste une nouvelle fois rester cloué au banc et la probable blessure à la cheville de Inglis, on ne peut que s'inquiéter de la suite tant l'avenir semble embrumé et surtout sans personne à la barre (ou du moins personne que les joueurs suivent).
Cela fait 30 ans que je supporte le CSP est pour la première fois, j'ai honte !

___________________
Merci à Epiphanie ESTEVES, Photographe limougeaude pour sa photo d'illustration, retrouvez son travail et ses coordonnées
sur sa page Facebook.

  • Autour du match
  • Commentaires (57)