Playoffs 2019

Malheur au perdant

Illustration

Finie la Coupe de France, la Leaders Cup n'a jamais existé, la qualification à une coupe d'Europe pour la saison prochaine est plus qu'hypothéquée, par contre on est toujours en lice pour aller directement en ProB, notre vrai niveau actuel et le niveau de notre équipe d'aujourd'hui. Alors au lieu de vous parler de Cholet Basket, nous allons vous présenter notre vrai adversaire : le CSP Limoges !

Les meneurs :

DaShaun Wood meneur d'expérience connaissant très bien notre championnat puisqu'il a évolué au Mans puis à Cholet. Notre presque sauveur de dimanche dernier est sur courant alternatif depuis le début de saison. Son vrai niveau c'est celui que l'on a vu sur les 5 dernières minutes contre Chalon. On attendait beaucoup de lui, le club le voulait déjà la saison dernière. alors pourquoi il n'y arrive qu'un match sur 3 ? Trop de pression ? Une mauvaise communication avec le coach ? Il faut dire que ce n'est pas simple d'attendre la traduction avant d'exécuter un système. Peut-être que c'est sur ce poste que l'on voit le plus le problème de communication entre le coach et les joueurs...

J.R. Bremer est international Bosnien. On pourrait croire que pour une fois, le staff a réussi un gros coup. Trouver en janvier un Cotonou avec une telle expérience, c'est presque un miracle. Sauf que ce gaucher unilatéral est cramé. Il avance à l'allure d'une grand mère et surtout il n'arrive jamais à se créer son propre shoot. Il manque de vivacité (remarque à 36 ans, on n'a plus ses jambes de 20 ans !). Il manque aussi de vécu avec l'équipe, en arrivant aussi tard dans la saison c'est normal, et il ne comprend rien à ce que lui demande son coach. Encore un qui a beaucoup de mal avec les traductions.

Le duel :

Rodriguez/Wood pourrait être un vrai duel. Les deux joueurs font une saison identique. Parfois géniaux et parfois absent, et comme par hasard, les résultats de leur équipe sont un peu au même niveau que leurs performances.

Les extérieurs :

Klemen Prepelic est notre tête de mule en chef. Toujours en train de râler, de critiquer, de provoquer les adversaires ou les arbitres. Ce joueur est aussi énervant que génial parfois. Il est capable de mettre des paniers de presque n'importe ou sur le terrain. Ok ça peut aider son équipe. Mais c'est aussi une énorme passoire en défense. Surpasser un écran est pour lui un effort insurmontable. Ses fondamentaux défensifs sont tout simplement inexistants, et sa volonté de défendre pour l'équipe est plus que suspecte. Dommage car il pourrait être adoré par Beaublanc avec ses tirs "clutch" et sa volonté à défoncer son adversaire.

Mathieu Wojciechowski est l'homme qui a inscrit 19pts contre limoges avec Le Portel en Coupe de France il y a deux saisons. Et avec cette seule performance, il a obtenu un contrat de 5 ans au CSP. On voit dans cette arrivée le niveau de la cellule de recrutement de Limoges. Le projet jeune avait déjà du plomb dans l'aile la saison dernière. Quand un jeune voit qu'un joueur comme Mathieu ne joue pas ou si peu, comment cela peut-il donner envie de venir ? En plus ses progrès depuis 1 an sont quasi-inexistants.

William Buford est la bonne recrue de l'inter-saison. Qu'est ce que l'on attend pour lui signer un contrat de 2 ans ? Il est vrai qu'il ne fait pas des matches à 20pts tous les weekends, mais s'il était dans un collectif bien huilé, c'est certain que ce joueur serait dominant en ProA. Donnez le à Choulet il va vous en faire un MVP ou pas loin. Bon en défense, un jump shoot soyeux et efficace, pour beaucoup le seul joueur qui arrive a tirer son épingle du jeu si pauvre de Limoges.

Le duel :

Noel/Bufford sera LE duel du soir. Ces deux joueurs sont de forts attaquants, le choletais est plus sur la densité physique et le limougeaud plus sur le shoot et la course. Ils ont tous les deux les clés du camion, celui qui fera un excellent match remportera certainement la rencontre.

Les intérieurs :

C.J. Fair est en nette progression depuis quelques rencontres. Il tente plus de shoots, se montre au contre et au rebond. Ses qualités d'explosivité lui permettent de faire lever Beaublanc avec de beaux dunks. Il ne lui manque pas grand chose, un peu de poids pour résister aux postes 4 plus lourd et surtout des systèmes de jeu pour qu'il puisse nous gratifie de ses qualités de shoot longue distance. Récemment décalé en 3, il se retrouve (en février) en période d'adaptation.

Ousmane Camara est le capitaine du Limoges CSP. Et ce n'est pas facile de devoir représenter cette équipe. Il se bat comme un diable, dépense une énergie incroyable à toutes les rencontres, il est souvent le meilleur marqueur, lui le défenseur attitré. C'est dans sa personne que l'on voit le plus les lacunes de Limoges. Il doit compenser les largesses défensives de Prepelic, mettre des points parce que ses deux coéquipiers à l'intérieur en sont incapables. Il doit aussi traduire ce que veut le coach, non pardon le traducteur. Il se coltine les conférences de presse, les interviews des magazines spécialisés, enfin bref s'il n'était pas là, on ne sait pas s'il y aurait encore un club.

Frejus Zerbo est un gentil garçon, il est de bonne composition, parfois il sort un shoot de je ne sais où, mais qu'est ce qu'il rate, progresse peu et on attend toujours les tirs qu'il avait rentré en finale il y a deux saisons. Une petite chose importante qui lui coûte beaucoup de temps de jeu, les arbitres n'y arrivent pas avec lui. Il ne peut pas poser un écran même légal, il ne peut pas s'opposer à un joueur qui va au panier, il a même beaucoup de mal à prendre un rebond offensif sans se faire sanctionner. Alors s'il vous plait MM les arbitres, laissez le jouer, regardez un peu les autres postes 5 du championnat, eux aussi font des blocs mobiles et vous ne les sifflez pas.

Bernard James je l'avais presque oublié celui là. Il est comment dire, 0 comme le numéro de son maillot. Pas de main, pas de détente, pas de shoot, pas d'envie, pas de physique, enfin bref encore un énorme bide à venir. Comment peut-on chercher pendant des mois un poste 5 pour signer un joueur aussi faible ?

Le duel :

Dans l'opposition entre Brown/Zerbo, nous allons voir si vraiment notre Frejus est mal sifflé ou pas. Le Choletais est un bon bucheron qui pose des écrans très physiques et qui ne sont pas souvent licites. Il va y avoir de la testostérone dans la raquette avec ces deux là, et la prise de position poste bas sera à suivre... à moins qu'en 4 coups de sifflet tout soit réglé au QT1.

L'analyse :

Pourquoi avoir fait un avant match sur le CSP ? Parce que l'on attend une seconde partie de saison de bien meilleure qualité. Le CSP a déjà envoyé les plaquettes marketing pour la saison prochaine pour que les sponsors puissent s'abonner. Ils ont été jusqu'à proposer un tarif pour les coupes d'Europe. Comme quoi ils sont super-optimistes. Déjà à Noël, le CSP avait donné la possibilité de s'abonner à la saison prochaine pour les supporters avec aussi une possibilité pour une coupe d'Europe.

Mais comment font-ils pour prendre autant les supporters pour des jambons? Une coupe d'Europe la saison prochaine c'est juste inimaginable. Déjà on est quasiment certain de ne pas voir les playoffs, on est éliminé de toutes les compétition qui ramènent un ticket européen. On est plus proche de la ProB que de tout autre championnat.

La rencontre contre Cholet qui est encore plus mal que nous est une bonne occasion de voir si on a le niveau pour contrer une équipe de fin de classement ou si on est encore plus mauvais que tout le monde le pense. Alors si on perd ce match, c'est assez simple, cela voudra dire que les joueurs ont démissionné, si on gagne largement ce sera juste un petit espoir pour la suite et si on gagne avec un petit écart on ne sera pas serein jusqu'à la fin de la saison.

  • Autour du match
  • Commentaires (54)