Playoffs 2019

A la limite de l'imposture

Illustration

Le CSP s'est fait sortir de la coupe et abandonne donc la dernière occasion de s'offrir un titre ou plutôt une qualification européenne. Défaite 72 à 80 (a.p.) à domicile. Analyse ...

Le CSP affrontait une équipe déjà bien rodée collectivement. 2ème au classement, un tout petit ajustement d'effectif sur un joueur du bout du banc au contraire du CSP qui a signé 2 recrues "majeures" (enfin dixit le CSP).
Et moi, je pense qu'une équipe avec 10 joueurs pro et sans coupe d'Europe et qui plus est Limoges doit jouer toutes les compétitions pour aller au bout et n'en galvauder aucune. Il devait donc y avoir MATCH.

Alors que s'est-il passé sur ce match ?

1er quart temps

Impuissants. Voilà c'est tout.

2ème quart temps

Mauvais. Idem, c'est tout. Et une implication limite.

3ème quart temps

Impuissants et mauvais. On s'arrêtera là sur ce point complet.

4ème quart temps

Impuissant puis étincelle intra cérébrale. Alors ce dernier point mérite une explication.
Prepelic, auteur d'un match ... impuissant à 3/11 aux tirs, ce dernier subit un bon contact du géant Fall Loum (merci à la remarque dans les commentaires). Et là ..., les 2 fils du cerveau se touchent. Technique. Puis ce sont les 2 neurones qui se cognent et ... re technique et exclusion.
A partir de là .... l'impuissance a été remplacée par 5 minutes de basket irrationnel. Entre lancers francs chalonnais ratés, paniers limougeauds, le CSP mène 64 à 62 à 2 minutes de la fin. Finalement, alors que le CSP était à 9/10 aux lancers, que le score était de 70 70 à 2s de la fin, le captain Camara termine par un 0 sur 2 et emmène le CSP en prolongation alors que la porte des quarts était ouverte à la suite d'un match .... étrange.

Prolongations

Mauvais et Impuissants et démotivés.

Des chiffres

Oui, pour ce match, on va rajouter cette rubrique.
- 3 : Le nombre de techniques reçues par le CSP. dont 2 méritées pour Prepelic. Pas fréquent à Beaublanc.
- 3 : Le nombre de minutes de James.
- 4 : Le nombre de fautes de James ... en 3 minutes.
- Moins 4 : L'évaluation de James.
- 33 : L'évaluation de Fall, 24 ans, le projet jeune de Chalon. La comparaison fait mal non ?
- 28 à 15 : Le score en faveur du CSP dans le quatrième quart (vous avez donc compris le résumé des QT 1, 2 et 3 et de la prolongation

On a aimé

- Le sursaut d'orgueil dans le 4ème quart temps
- La performance de Fall. Et oui, voici un jeune de 24 ans (comme Wojcie chez nous en JFL) qui a un impact énorme à Chalon. On espère le garder en LNB encore un peu même si j'ai un sérieux doute
- La phrase de Jean Denis Choulet en avant match : on n'essaye pas d'envoyer des guignols dans son club car lui travaille l'été sur place, aux USA. Ceci est un message à peine voilé aux dernières trouvailles de Forte, la dernière en date étant Bernard James.

On n'a pas aimé

- La motivation des joueurs (hors QT4). Stephen Brun sur SFR Sport 2 hallucinait devant l'intensité proposé par le CSP en prolongation.
- L'évaluation des 2 grosses recrues fortéennes Bremer et James : moins 5 et 2 / 10 aux tirs. Et c'est donc avec ça que le CSP vise les playoffs. Attendez, je bois un verre car le fou rire s'empare de moi.
- La présence de Delage à 2mn de la fin. Alors non, ce n'est pas Delage que je critique. Mais c'est le message envoyé par Dule à Forte. Tes joueurs, ce sont des cramés ou des guignols (et là on vous renvoit à la phrase de Choulet dans le paragraphe précédent).
- Le discours de Wojcie qui dit que le CSP retrouve des valeurs de combat. Ah bon !
- Prepelic : Ferme ta grande gueule et joue. Quand tu joueras bien des 2 côtés du terrain, tu pourras songer à l'ouvrir (mais juste songer)

Et maintenant ?

La coupe, c'est fini. Et quand on voit l'affluence ce soir, on attend impatiemment le message de la société américaine se vantant d'avoir rempli Beaublanc comme contre Monaco ...
La Leaders Cup, c'était perdu dès Octobre.
Le championnat, c'était mort dès Septembre.
La pro B ... ah, ça c'est encore jouable. En cas de défaite à Cholet, l'objectif sera clairement envisageable.
Et oui, on l'a dit et redit. Une saison, ça se prépare avant le mois de Septembre. Les effectifs des équipes de haut de tableau n'ont pas ou peu bougé et ont des vrais joueurs.

Le président a coulé l'équipe dès cet été en limitant le budget alloué au recrutement. Alors il peut faire le joli coq dans BBV sur France Bleu Limousin en disant que Traore et Boungo Colo sont partis tardivement pénalisant le recrutement. Moerman lui était parti tôt tout comme Smith l'intersaison d'avant. Et on a eu Daniels et Gattens. Comme Ty Walker il y a quelques saisons ou Southerland aussi (retour sur les propos de Choulet). Et quand il dit qu'il attend qu'on vienne le voir pour débattre de tout ça ... c'est marrant, il n'a jamais contacté des membres de Beaublanc.com pour ce show !
Et que répond-il à Leo Westermann qui rapporte qu'il a voulu mettre des batons dans les roues de coach Hervé ? Là c'est pas un journaliste ou une personne de Beaublanc.com qui parle, c'est un joueur, capitaine du CSP qui a vécu ça.

Le coach est incapable de faire passer son message directement et a une attitude "molle" aux temps morts.

Les 2 recrues devant nous amener en playoffs (à la votre, je rebois un coup !) sont des impostures bien vendues par des agents qui travaillent encore avec le club (dommage, il faudrait se passer d'eux).

Bref, c'est une triste fin de saison qui se profile. On espère que cette société américaine travaillera bien pour faire venir du monde voir ce gâchis. On espère que les abonnés privilèges auront aussi la chance d'avoir le droit de manger les chocolats de Paques avec les joueurs. Car il ne reste plus rien de cette saison. On avait déjà zappé les 4 premiers mois et bien on peut déjà zapper les 4 suivants.

Magnifique gâchis grandeur nature alors que tous les moyens étaient là.

  • Autour du match
  • Commentaires (66)