Playoffs 2019

Limoges vainqueur, Limoges LEADER !

Illustration

Après 22 journées de championnat, le Limoges CSP prend seul la tête du championnat de ProA. A l'issue d'une victoire maitrisée face à Strasbourg, les Limougeauds peuvent aussi voir dans le rétro que 3 victoires les séparent désormais du 9e... bouffée d'air infime dans une ligue si dense, mais bouffée d'air quand même !

Outre cette belle opération mathématique, le CSP a su faire déjouer une SIG atteinte des mêmes syndromes que lui, à savoir une certaine propension à faire du tout beau et du tout moche.
Fort heureusement, Limoges était dans un bon jour. Face à un adversaire muni de joueurs de grand talent comme Diot (cadenassé à 3pts et 2pds), Campbell (17 pts, 7 passes) ou Andersen (15 pts, 6 rebonds), il fallait effectivement être solide, et nos joueurs l'ont été.

Adrien Moerman, déjà précurseur de "l'opération révolte" il y a quelques jours à Orléans, a réédité une excellente performance permettant à ses coéquipiers de prendre le même chemin. Avec une éval de 22 et un double-double (15 points à 55%, 10 rebonds), il a su s'affirmer un peu plus dans le groupe et a même donné envie - tenez-vous bien - à Alex Acker de se sortir un peu les doigts d'où ils étaient restés coincés (je veux dire à Lyon, bien entendu !).
C'est en effet l'une des bonnes nouvelles du jour. Si cela se retrouve dans sa ligne de stats (17 points, 6 rebonds, 7 fautes provoquées), Acker a surtout montré une détermination qui était jusqu'alors comme évaporée. Il a ainsi livré une de ses meilleures prestations sous "ce" maillot vert, avec de la volonté défensive, et une certaine rage de vaincre (oui oui !) dans la gestuelle. Nous attendrons encore avant de nous réjouir complètement, tant on sait le personnage lunatique, mais nous ne cachons pas notre plaisir après cette belle sortie.

On a aussi apprécié le début de match qui a tout de suite mis les Alsaciens dans le bain : 21-10 à la fin du premier quart, soit un paquet d'une dizaine de points acquis d'emblée et sur lesquels les Limougeauds ont compté pour gérer leur avance durant les 30 minutes suivantes. Premier quart qui aura aussi permis à Gaylor Curier de se mettre en valeur, puisque JM Dupraz lui a donné 5 minutes qu'il a su mettre à profit, ponctuées par un 3pts victorieux et une passe décisive.

Toujours dans la série des "likes" : JK Edwards, sacrément courageux pour aller au charbon malgré une main bandée, et aider son équipe déjà diminuée par l'absence de Fréjus Zerbo. Avec 25 minutes de jeu au compteur, il n'a pas démérité, et bien des joueurs valides aimeraient avoir l'influence d'un blessé comme lui !

Illustration

Pour terminer sur cette prestation collective très complète, si le début du dernier quart-temps a été laborieux (0-9 encaissé, permettant à la SIG d'y croire jusque dans les derniers instants), les joueurs n'ont pas paniqué. Même avec leurs hôtes revenus à 2 petites unités, on a senti un CSP plutôt sûr de lui, jamais en réelle surchauffe, et qui a surtout su gérer sa fin de match, sans paniquer. Bien des soirs, Limoges aurait perdu cette rencontre dans les derniers instants.

Mais ces joueurs seraient-ils en train d'apprendre de leur propre expérience...? Si oui, la fin de saison promet d'être belle... En attendant, le Limoges CSP trône fièrement, seul à la première place de ProA, et ses supporters ne peuvent que s'en réjouir... à condition de ne pas retomber dans les travers posés ci et là par Mister Hyde !

  • Autour du match
  • Commentaires (29)