Playoffs 2019

Limoges Reims l'affront

Illustration

Au terme d'une rencontre où il a galéré au possible, le Limoges CSP s'impose sur un score flatteur comparé au profil de la rencontre. Il est clair que ce CSP très moyen a difficilement battu un promu qui a fait un grand match et que ce genre de prestation ne suffira pas face à des cylindrées de la première partie de tableau. En attendant, cette victoire est bonne à prendre et le semi-réveil du big three Adrien-Jamar-Nobel est un signe positif au milieu de l'océan de médiocrité qui a poussé Beaublanc à siffler plusieurs fois cette équipe au long de la rencontre. Analyse.

Avant la rencontre, une minute d'applaudissement est faite par tout Beaublanc pour rendre hommage aux 10 personnes décédées dans l'accident d'hélicoptère en Argentine.

QT1 Le Florimont Show... devinez qui défendait ?

Est ce cela qui glace le sang des rémois ? La rencontre commence sur 3 tirs ratés de limoges et de 3 tirs dedans de Florimont. Le secteur intérieur limougeaud est aux abonnés absents, Adrien rate tout ce qu'il tire, Zerbo se fait avoir par des feintes de benjamin, je ne parle même pas de Batista qui se laisse berner sur un "flare" et backdoor de Florimont. Vous savez, je fais semblant de remonter en haut de la raquette, puis je change de direction et je prends le ballon pour marquer.
Comment un joueur avec son expérience peut se faire balader de la sorte ?
Encore une chance que les intérieurs adverses ne sont pas adroits sinon on serait à -10. Mais on arrive quand même avec quelques tirs en secondes chance à tenir le score et à être devant d'une longueur 17 à 16. Répartition du temps de jeu : 10min pleines pour Batista... IN-COM-PRE-HEN-SIBLE !

QT2 Plouf-plouf... qui va jouer ?

La seconde période est un concours de shoot longue distance pour Limoges mais le problème est qu'à part Jamar qui arrive à mettre dedans 2 fois, tous les autres tirs sont ratés et souvent bien ratés. Alors que fait le coach adverse ? Défense de zone match up. Et là au lieu d'attaquer les intervales pour jouer les fixations/passes, on continue à shooter à 3pts et bien entendu on rate tout et on ne prend pas les rebonds. La seule fois où Nobel pénètre et passe à Mike, on met 2pts. Sur un gros shoot longue distance, Jamar permet à Limoges de terminer la mi-temps en tête d'une courte tête 31 à 30. Côté stats, on peut remarquer que Florimont est à 12pts à 6/6, que Morandais (un ailier), est à 9rebonds, oui vous avez bien lu. On peut voir aussi que JP est à 8 d'évaluation comme Jamar alors qu'il a été nul en défense mais il a marqué les tirs qu'il a eu. Comme d'habitude, ce joueur cache sa médiocrité par des stats correctes. Autre souci, le cocktail d'apprenti sorcier de Dupraz qui aligne tantôt Jamar en meneur avec deux ailiers purs 3 (Gélabale+Boungou-Colo), tantôt deux meneurs (Léo/Pape) + Jamar...
Espérons au moins que ça décontenance autant le coach adverse que nous.

QT3 Coup de nerf + coup de mou = bilan nul

Sur le retour des vestiaires, Florimont continue son show avec un tir à 2pts devant Batista les bras en bas. Léo tente un push up sans marquer et Adrien provoque une faute sur le rebond offensif. Adrien force sur Mitchell et les arbitres lui donnent la faute. Mais les systèmes offensifs de Limoges sont encore hors timing et donc aucun décalage ne se fait. Adrien fait 1/2 au LF et sur une contre attaque Nobel ramasse les miettes et marque 2pts. Reims marque facile en lay up dans la défense Limogeaude. JP sur un post up marque à 2pts. Nobel intercepte et rate un lay up alors qu'il est tout seul. Florimont continue son show en marquant à 2pts à mi-distance. Sur un rebond offensif de Léo Adrien marque à 3pts puis remet çà sur l'attaque suivante ce qui soulève (enfin) Beaublanc. Le CSP est à +6, Chalôns-Reims prend un temps mort. JP prend sa 3ème faute sur une imagination arbitrale. Zerbo le remplace et prend un gros rebond derrière. Et enfin Limoges attaque les intervales en transition par Nobel. La défense est montée d'un cran et on commence à voir les rémois rater des shoots forcés. Sur une interception ratée, Morandais marque à 3pts. Nobel force un shoot longue distance alors que l'attaque venait juste de commencer. Le CSP a toujours 7pts d'avance à 3'45 de la fin du quart temps. Derrière le CCRB n'arrive pas à marquer dans les 24 sec. Sur une passe directe d'Adrien à Jamar, Curry (celui de Reims !) intercepte, rate le panier et Payne marque sur une claquette dunk. Et bing, le CCRB revient à 3pts. Sur un enième tir à 3pts raté, Adrien prend un énorme rebond, Jamar tente encore et toujours à 3pts et Zerbo prend un gros rebond offensif. Sur un système connu de tous les coachs de France et de navare, Reims marque un panier facile. Mike rate encore un shoot à 3pts et Limoges encaisse un 12 à 1 mais JMD ne prend toujours pas de temps mort. Pourtant le CSP est à -1. Amagou rate 2LF de suite, 12/20 au LF alors que Reims n'a pas shooté un seul LF du match. 14 à 1 et toujours pas de temps mort ????? Camara met 2pts sur un shoot douteux, Lesca met les coudes sur Gélabale qui provoque une faute offensive. 10sec pour marquer un panier mais Jamar rate encore à 3pts. Ca siffle dans Beaublanc.

On est à 5/22 à 3pts et 11/30 à 2pts. JMD dit aux joueurs que Reims est en homme à homme, et qu'ils ne nous pas encore fait le système 4. Mais il n'y a pas de meneur de jeu (ou un balayeur du parquet) pour voir qu'ils sont en individuelle ?!

QT4 Le CCRB cède...

Reims rate le premier tir du 4ème quart temps. Nobel se fait ramasser sur un shoot avec 2cm de détente alors que s'il avait mis de l'intensité pour monter au dunk cela ne lui serait pas arrivé. Sur l'attaque suivante, il perd le ballon alors qu'il joue tout seul. Watkins sur un post up marque à 2pts. Sur une claquette, Nobel marque 2pts et Limoges revient à -1. Sur un tir à 3pts raté d'Amagou, Nobel marque sur une claquette. Mais Watkins défonce Zerbo dessous et réussit un 2 + 1. Limoges est à -2. Mike sort et se fait huer par le public. Adrien rentre un tir à 3pts qui fait du bien. Lesca tire au buzzer et Reims prend le rebond offensif et marque 2pts. Léo décale Jamar à 3pts et marque mais on n'arrive pas à arrêter Reims en défense. 59 à 59 à 5'26 du terme. Sur un passage en dessous sur l'écran, Lesca marque à 3pts. Mais encore une chance, Jamar remet dedans à 3pts. Adrien fait faute sur Watkins, temps mort de Reims. On défend fort et Jamar rate une passe pour Nobel. Dommage de gâcher çà. Le petit meneur de Reims commence a peser sur la rencontre avec ses fixations/passes. Léo est à la rue, 4 fautes et 0pt. Il finit par marquer un panier à 2pts suite à un très bon passing game. Enfin on voit le mismatch entre Lesca et Adrien et il marque 2pts. Sur un ballon qui n'est contrôlé par personne mais poussé par tout le monde Adrien dunke avec force et met Limoges à +5 à 2mn3à de la fin. Mais rien est fait. Sur un dunk raté de Reims, Jamar met un gros 3pts en transition. Puis Batista se retrouve tout seul dans la raquette et en rajoute 2 après avoir tenté de se retourner du mauvais côté... mais il se ravise ouf ! +10 à 1mn19 de la fin. Payne met 2LF sur une faute de Nobel. Adrien attaque le panier et Florimont fait une grosse faute. Jamar rentre encore un shoot à 3pts, il est sur un nuage. Limoges l'emporte 77 à 65.

Alors que dire de cette rencontre ?

On a aimé :


Jamar a été énorme surtout sur la fin de la rencontre, mais tout au long il a mis des shoots important et il a défendu très fort. Clairement motivé et avec énormément de hargne même s'il joue souvent meneur et doit donc attendre des ballons "chauds" pour créer ses shoots. Heureusement il déborde d'adresse et de talent et ça passe...

Adrien a raté son début de match avec 1pt à la mi-temps mais il en a marqué 17 en seconde. Il rajoute 7rbd et 3pds et 7 ft provoquées pour un 19 d'éval. MVP du match selon CANAL+, il a peut-être trop montré son désarroi en début de rencontre et cela galvanise l'adversaire. Notre leader se doit d'être un roc dans la tempête. Ses stats finales montrent qu'il est ultra-fiable et le réveil du CSP en 2015 DOIT passer par un grand Adrien.

Nobel finit à 15pts et 10rbds. Il s'est battu tout le match, en forçant un peu mais on le préfère comme çà, même si une certaine somme de déchets est totalement superflue.

Sur le plan offensif, on peut dire que JPB a fait le métier, 8pts et 11rbd, même si ses errances défensives m'énervent au plus haut point. Alors qu'il peut défendre on l'a vu en fin de match, mais les rémois étaient cuits physiquement à ce moment là ! Gary FLORIMONT pourra remercier notre Jésus de Sao Paulo qui lui a tout simplement offert son meilleur match en carrière (16pts 3rbds 2pds). C'est plus simple sans défense hein Gary ?!

On peut souligner la combativité de Camara ce soir, en 15min il signe un 6pts et 4rbds et une grosse activité sous les cercles.

On a moins aimé :


Léo est vraiment en souffrance, il finit à 3pts, 4rbds et 6pds. Il faut vraiment que la confiance revienne parce que Limoges a besoin d'un Léo adroit pour faire exploser ces défense de zone qui se multiplient face au CSP.

Pape a beaucoup joué, on en peut critiquer sa défense, mais alors en attaque c'est catastrophique. Lui qui était un percuteur de folie, maintenant il ne pénètre plus ou si peu, et ce n'est pas sa faible réussite de loin qui va le faire briller.

Et la cerise sur le gâteau c'est Mike Gélabale. Donnez lui du reggae et laissez le au fond du banc. A part quelque flashes en défense (1 contre), bien vendu par Canal+ Sport d'ailleurs, il a été tout simplement LAMENTABLE. 20 000€ /mois pour si peu, mais pourquoi avoir pris ce joueur qui n'a pas envie de se faire mal, de tout donner pour son équipe ? Tant de potentiel mais tant de nonchalance... quel gâchis.

Que reste-t-il à retenir ? la victoire ça c'est certain ! Il le fallait. On voit une chose, quand l'intensité est très haute en défense, il est difficile de marquer contre Limoges. Mais le problème est que certains joueurs ne sont pas là pour mouiller le maillot. Mike en premier, Batista comme d'habitude, même Léo n'est pas irréprochable.

Les systèmes offensifs ne sont pas encore réglés alors que l'on est en fin de saison et qu'on sort de 11 jours sans compétition avec du "travail tactique" à l'entraînement, les timings ne sont souvent pas respectés, et les passes parfois ne sont pas appuyées comme elles le devraient. On peut voir aussi qu'aller au rebond offensif c'est une très bonne idée. 18 ce soir qui ont donné des secondes chances importantes.

On peut souligner aussi que si le trio Jamar, Nobel et Adrien est bon, la plupart du temps Limoges gagne. Ce n'est pas nouveau, mais il serait bien que les autres s'y mettent aussi. Peut être que ce soir on a trouvé nos leaders pour la fin de saison.

Le prochain match c'est Dijon en Bourgogne lundi prochain qui reste sur une défaite cruelle contre Cholet et qui n'aime pas perdre dans sa salle... ça s'annonce donc fumant !

  • Autour du match
  • Commentaires (52)