Playoffs 2019

Les tweets à l'amende !

Illustration

Alors que les résultats du CSP n'en finissent plus de désespérer, les échanges en coulisse se font acides au su et au vu de tous via Twitter. Alors que les médias parlaient récemment des problèmes de harcèlement sur les réseaux sociaux au niveau des collégiens, on ne peut pas dire que les joueurs et dirigeants limougeauds montrent l'exemple ou relèvent le niveau. Morceaux choisis.

A tout seigneur, tout honneur, on entame la partie ave un tweet assassin du président Forte à l'intention de l'arrière US Ramel CURRY critiquant son leadership (alors que le vétéran a semble-t-il été recruté avec son étiquette Euroleague et ses 35 printemps pour reprendre le flambeau de Jo Gomis, l'apport statistique en plus).

Illustration


Loin de plaire à Ramel CURRY, la réponse ne s'est pas faite attendre avec quatre messages de suite (le plus ancien en bas) :

Illustration


Petite traduction rapide pour les non-anglophiles :
- Ramel a défendu le tir d'Acker. Il a mis un gros tir. Mais Ramel est resté collé au banc au début du QT4.
- J'ai aussi vu l'équipe d'Acker planter trois 3pts pour remonter un retard de 11 ou 12 pts.
- Voilà la morale : un match n'est pas terminé à 20sec de la fin. Il s'arrête quand la sirène retentit.
- Fred, la prochaine fois que tu décides de me montrer du doigt, vérifie que tu utilises le mot "équipe".

Alors, on avait déjà vu le petit échange sympa en novembre entre FF et Adrien qui avait pris la parole dans la presse au nom du vestiaire (Ici pour ceux qui avaient oublié) et cette nouvelle sortie n'a rien de rassurant quand on sait que la confiance du groupe n'est pas au beau fixe.

Pour tout vous avouer, on n'a pas bien compris pourquoi allumer plus Ramel qu'un autre. Pourquoi encenser Acker qui n'a joué correctement qu'un mois et demi l'an dernier passant le reste de la saison à glander et ne pas défendre. On vous avait dit dans la preview qu'on craignait que le retour à Beaublanc ne le motive, ça n'a pas raté. Ca reste un gros mercenaire qui se marre bien ce soir du mercier qu'il a réussi à mettre à Limoges.
On n'a pas non plus compris que le coach passe à travers les gouttes parce que ça fait plusieurs matches qui sont perdus sur du coaching. Peut-être a-t-il bien fait de ne pas avoir de compte Twitter ?

Bref, un beau merdier étalé en public, qui donne du grain à moudre aux CSP-haters, aux anti-FF, aux vautours réguliers que l'on n'entend plus quand on gagne...

En 10 ans de management, Fred Forte s'est rarement autant égaré et pourtant il avait plus de motifs de s'agacer avec des RT Guinn, Banks ou des Marbue qui affichaient un niveau plus proche des minimes filles du LABC que de ce qui était attendu en pro. Personne n'avait jusque là "pris aussi cher" et le malheureux Curry s'il n'a pas un bilan particulièrement propice à le défendre ne méritait certainement pas ces foudres.

Le CSP a été très performant très tôt cette saison, à une époque ou d'autres en étaient encore aux réglages et on peut craindre le pire avec la Leaders Cup et les enchainements Eurocup/ProA... Soit le GROUPE va réagir, soit certains vont commencer à penser à la saison prochaine et à leurs stats pour mieux se vendre... dans un autre club ou le président ne vient pas les afficher sur Twitter. Triste.

  • Autour du match
  • Commentaires (41)