Playoffs 2019

Les gladiateurs limougeauds au Colisée

Illustration
Limoges se déplace à Chalon pour conclure son 1er road trip de la saison et enchainer une 3e victoire consécutive à l'extérieur en ProA. Présentation de l’Élan Chalon, co-leader du championnat avec un bilan calqué sur celui du CSP (3V pour 1D).

Le contexte

Les Limougeauds nous ont régalés en obtenant une solide et convaincante victoire à Zagreb, mais seront sûrement émoussés par l'intensité de cette confrontation et d'une journée passée dans les transports pour rallier la Bourgogne.
En face, Chalon est en pleine forme : co-leaders avec Limoges, les Bourguignons ont pas mal d'armes offensives dans leurs rangs, avec le meilleur scoreur et le meilleur passeur du championnat.

Élan Chalon

Illustration

Les meneurs

John Roberson

Tout petit meneur, explosif, et plutôt adroit de loin en Suède où il évoluait depuis 3 ans. Pour autant, en ProA il semble confirmer les espoirs que JD Choulet place en lui pour driver l'Elan Chalon : 14 pts de moyenne à 40% à 3pts, mais surtout 10 passes décisives par match ! La meilleur éval chalonnaise.

David Michineau

Il se contente pour l'instant des miettes laissées par Roberson avec ses 10 petites minutes de jeu. Découvert l'an passé grâce à une flopée de blessés, Michineau du haut de ses 21 ans a encore une grosse marge de progression.

Les extérieurs

Jeremy Hazell

Meilleur marqueur du championnat avec 19.8 pts en moyenne. Il était 4ème meilleur marqueur en Italie la saison dernière avec la Virtus Bologne. Choulet a peut-être encore découvert une pépite avec ce petit ailier. Il aime les situations compliquées, avec des shoots difficiles qu'il réussit souvent. Pas manchot depuis son arrivée, il est aussi présent à la passe, au rebond et à l'interception. Le danger numéro un de Chalon.

Tyler Kalinoski

Arrière US arrivé directement des Etats-Unis avec une réputation de fort shooteur à 3 pts. Il prend beaucoup de shoots derrière l'arc à 50% depuis le début de la saison.

Axel Bouteille

Grand ailier de 20 ans, plutôt physique. Il ne donne que 13 minutes par match, mais score 6 points à plus de 60% de réussite.

William Gradit (blessé)

Le Coyotte est blessé depuis le début de la saison et continue sa période de convalescence.

Les intérieurs

Ilian Evtimov

Poste 4 plus que fuyant, spécialiste du shoot à 3 points, on le connait bien du côté de Limoges puisqu'il nous avait fait bien des misères en 2012, année du triplé chalonnais (et à peu près une fois par saison d'ailleurs depuis...). Toujours précieux dans le jeu mais peu d'impact physique, aux intérieurs du CSP de rester vigilants.

Devin Booker

C'est le meilleur rebondeur de Chalon : Limoges devra le bloquer pour être enfin maître dans les airs. Il est assez costaud près du cercle avec un bon pourcentage de 65%, par contre sa concentration laisse à désirer, Traoré et Zerbo devront le faire sortir de son match. Il s'est donné une entorse à la cheville à l'entrainement cette semaine mais devrait tenir sa place sur le terrain.

Justin Brownlee

Encore un intérieur fuyant qui peut shooter à 3 points. Il se troue un peu depuis le début de la saison, c'est clairement la recrue US qui déçoit pour l'instant côté Chalon.

Mathias Lessort

Jeune pivot de 20 ans, deuxième vrai 5 de l'équipe derrière Booker. Il a doublé son temps de jeu par rapport à la saison dernière et s'en sort plutôt pas mal, il a néanmoins une adresse suspecte pour un pivot près du cercle.

Le duel

NBC vs Hazell

Encore une fois, on cible le duel qui va se dérouler entre NBC et son rival direct. Toutefois, Nobel étant bien plus grand que Hazell, Choulet fera peut-être défendre Evtimov sur lui. Mais le Limougeaud est bien en jambe en ce début de saison, alors peu importe qui sera en face de lui, il devra confirmer qu'il a bien franchi un pallier depuis la saison dernière. Plus réfléchi, moins croqueur, plus altruiste, comme il l'a fait jeudi à Zagreb !
De l'autre côté du terrain par contre, Hazell, plus petit et plus vif, aura sans doute des opportunités pour se montrer et se jouer de NBC, en plus il adore les shoots difficiles, alors le duel promet. Et si ça ne suffit pas, Culpepper en mode pile électrique, ou Heiko en mode Mannschaft, pourront toujours venir troubler le scoreur chalonnais.

La forme des équipes (en ProA)

Chalon

D-V-V-V
Les Bourguignons restent sur 3 succès de rang face au Mans, face au Havre, et de belle manière à Nancy en frôlant la barre des 100 points.

Limoges

V-D-V-V
En ProA, le CSP reste sur deux très bonnes prestations au Mans et face à Dijon, deux victoires par plus de 15 points minimum. La perf à Zagreb ne fait que confirmer une forme ascendante.

Les dernières confrontations

Chalon - Limoges 81-72 (ProA 2014/2015 retour)
Limoges - Chalon 78-63 (ProA 2014/2015 aller)
Chalon - Limoges 95-80 (ProA 2013/2014 retour)
Limoges - Chalon 92-88 (ProA 2013/2014 aller)
Limoges - Chalon 71-74 (ProA 2012/2013 retour)

15 ans que le CSP n'a pas gagné là bas, et franchement on en a marre de les voir faire "ainsi font font font" après chaque victoire !

Analyse et enjeux

Le poste 4 n'ayant toujours pas franchi la frontière limouzi, la question de la fraîcheur des joueurs utilisés va vite se poser... L'équipe va-t-elle "lâcher" quelques matchs en championnat en faisant tourner son effectif ? Ou a-t-elle les moyens de jouer les deux compétitions à intensité égale ? Début de réponse samedi soir...

La saison dernière, le CSP avait plutôt bien géré le championnat dans cette situation particulière : en dehors de la première défaite à Tel Aviv, Limoges avait en effet rebondi avec une victoire derrière chaque défaite en déplacement européen.

Les cerclistes vont se mesurer à une plus forte concurrence que face à Dijon, Chalon va vouloir taper le double champion en titre, vainqueur de belle manière à Zagreb...

Un contexte compliqué pour le CSP. Mais Limoges est intense et en confiance depuis quelques semaines et partira donc légèrement favori sur ce match !

  • Autour du match
  • Commentaires (13)