Playoffs 2019

Les champions chez nos voisins

Illustration

Petit tour d'horizon des champions nationaux chez nos voisins européens et point sur les qualifications dans les différentes coupes d'Europe. Qui va où et quelles sont les dernières nouvelles notables dans les championnats proches de nous et pour les joueurs marquants. Bonne lecture.

France LNB : Chalon s/Saône

Illustration

Grosse actualité pour la ligue française qui vient de fêter ses 30 ans. Après le partenariat important avec Disneyland et SFR, la LNB ajoute un 3e sponsor d'envergure qui va faire un bien fou en terme de visibilité : AMAZON. Le géant américain du commerce en ligne, leader mondial va fournir à la ligue et aux clubs un espace boutique enfin digne de ce nom et sera le parrain des matches télévisés ainsi que sponsor short de toutes les équipes de ProA/ProB. Rien n'a été annoncé côté finances mais un tel partenariat sera forcément accompagné de revenus pour la ligue et les clubs puisque ces espaces publicitaires sont habituellement payants.
Côté sportif, notre champion est Chalon s/Saône qui jouera la BCL avec la SIG, Monaco et Nanterre qui devra toutefois disputer un tour qualificatif. Le Portel disputera le tour qualificatif de la FEC alors que Limoges, l'ASVEL et Levallois joueront l'EuroCup.

Italie LBA : Reyer Venezia

Illustration

Venise l'emporte chez nos voisins transalpins. C'est là son troisième titre après ceux de 1942 et 1943 (et dire qu'on trouve le temps long à Limoges !) et la Reyer disputera la BCL où l'accompagneront Sassari et Avellino. Orlando sera aussi au tour préliminaire. Trente, Reggio Emilia et Turin seront en EuroCup alors que Milan continuera de représenter la botte en EuroLeague. Pas de qualifiés directs en FEC.
Au chapitre business, la Lega qui vient de passer au naming avec la Poste Mobile italienne, se félicite aussi d'un second partenaire majeur : Panasonic qui vient s'associer à la ligue et apporte ainsi une enseigne internationale de prestige au basket italien.

Allemagne BBL : Brose Bamberg

Illustration

Le naming s'agite aussi en Bundesliga qui passe de Beko à "E@sy Credit". Si Bamberg reste champion en sweepant Oldenburg en finale (3-0) et garde sa place en EuroLeague, il perd en revanche son meneur Fabien Causeur qui signe au Real ! En revanche, c'est bien le dauphin Oldenburg, qui ira en BCL avec Bayreuth que l'Alba Berlin et le Bayern Munich se frotteront à l'EuroCup. Wurzburg ira voyager en FEC.

Espagne ACB : Valencia

Illustration

La Liga Endesa avec ses locomotives que sont le Real et le Barça accouche d'un champion surprise avec le Valence d'Antoine DIOT qui renverse Madrid ! Cela n'empêchera pas les deux précités de disputer l'EuroLeague (Adrien Moreman sera associé à Thomas Heurtel à Barcelone alors que Fabien Causeur mènera le Real) accompagnés de Valence, de Malaga et de Vittoria (oui 5 !) pendant que Gran Canaria, Bilbao et Andorre joueront l'EuroCup et que Tenerife et Murcie seront qualifiées en BCL potentiellement rejointes par l'Estudiantes Madrid via le tour qualificatif.

Grèce ESAKE : Panathinaïkos Athènes

Illustration

La ligue grecque ESAKE rencontre elle aussi le naming dans un contexte économique qui ignore totalement les difficultés du pays, les clubs majeurs sont pleins de cash et STOIXIMAN (site de pari en ligne basé à Malte) devient donc le partenaire principal du championnat hellène renommé "Stoiximan Basket League". Côté terrain, le Pana reprend ses droits lui qui n'avait pas été champion depuis 2013, il renverse en finale... l'Olympiakos (oh surprise !) et les deux seront bien sûr en EuroLeague l'an prochain. Les verts pourront compter sur le pivot français Kim Tillie l'an prochain. En BCL : l'Aris Salonique (coaché par Giannakis) le PAOK et l'AEK Athènes seront de la partie. L'AEK Larnaca (Chypre) ira en FEC.

Turquie BSL : Fenerbahce Dogüs Istanbul

Illustration

98-94 en prolongation du match 4, on pourra dire que le Besiktas a chèrement vendu sa peau mais le Fener récent champion d'Europe reste au dessus. Après avoir battu l'Olympiakos en finale d'Euroleague, les stambouliotes ont certes du cravacher mais ils réalisent bel et bien le doublé en 2016-17. Grosse saison pour le basket turc qui investit massivement depuis des années dans les compétitions continentales.
L'Anadolu Efes et le Fenerbahce représenteront encore la Turquie en Euroleague pendant que Darussafaka Dogüs, Tofas Bursa et Galatasaray affronteront l'EuroCup. Banvit, le Besiktas et Gaziantep iront s'étriper en BCL. En FEC, l'Istanbul BüyüKsehir Belediyesi, Trabzonspor et Demir Insaat Buyukcekmece pourront découvrir les confins de l'Europe. Et oui messieurs de la LNB : 11 clubs sur 4 coupes d'Europe et personne ne couine sur le calendrier en Turquie !

Russie VTB League : CSKA Moscou

Illustration

Carton plein pour le CSKA de Nando DeColo qui piétine le Khimki de Nobel Boungou-Colo et Dusko Ivanovic quelle que soit la compétition (VTB ou championnat Russe). Renforcé l'an prochain à la mène par Léo Westermann en remplacement de Milos Teodosic parti aux LA Clippers, le CSKA jouera l'EuroLeague avec son dauphin le Khimki. L'Unics Kazan et le Zenith St Petersbourg seront engagés en EuroCup.
Enisey Krasnoyarsk sera qualifié directement en BCL mais Avtodor Saratov devra affronter 3 tours qualificatifs et Nizhny Novgorod 2 tours. Non je n'explique pas le système TORDU inventé par la FIBA pour mettre en "Champions League" tous les 4e et 5E du championnat finlandais et albanais... c'est fatigant tant d'incompétence !
Le Khimik Yuzhne (Ukraine) et Sokhumi (Géorgie) auront "l'honneur" d'aller en FEC.

Ligue Adriatique ABA : Etoile Rouge de Belgrade

Illustration

La Crvena zvezda (Etoile Rouge) a dominé la ligue adriatique un des championnats les plus relevés d'Europe et fournisseur en jeunes pousses. Les rouges et blancs semblent avoir repris le dessus pour un moment sur le Partizan. L'ABA, un temps menacée par la FIBA, ne capitule pas et continue à attirer les clubs dont le championnat national n'est pas assez relevé. L'an prochain, ses représentants sur le continent seront l'Etoile Rouge en EuroLeague, le Cedevita Zagreb et Partizan Belgrade en EuroCup, L'Olimpija Ljubliana en BCL et aucun en FEC.

Lituanie LKL : Zalgiris Kaunas

Illustration

Emmené par un Léo Westermann royal, Kaunas assume son statut d'EuroLeague et s'impose dans son pays sans véritable surprise. C'est plutôt le dauphin qui est inattendu : Lietkabelis (pensionnaire d'EuroCup) a renversé le Lietuvos Rytas (un habitué d'EuroLeague) en 1/2 finales et futur adversaire du CSP sur la scène européenne l'an prochain. L'équipe de Vilnius s'est tout de même reprise et a accroché la 3e place.
Côté "qualifications" européennes : le Zalgiris restera en EuroLeague, Lietkabelis et le Lyetuvos Rytas disputeront l'EuroCup. Le Neptunas Klaipeda jouera la BCL alors que la Juventus Utena disputera un tour qualificatif de BCL et Vytautas 3 tours. Nevezis découvrira la FEC.

Israel SuperLeague : Hapoel Jerusalem

Illustration

Comme en 2015, l'Hapoel Jerusalem est champion et prolonge la "disette" du Maccabi Tel Aviv au plan national (enfin disette... ils ont seulement 51 titres israéliens). Cette belle victoire n'empêchera pas le "club nation" d'être l'unique représentant en Euroleague alors que le champion 2017 disputera l'EuroCup et que l'Hapoel Holon sera qualifié direct en BCL et qu'aucun représentant n'ira se perdre en FEC.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser des commentaires sur le site.

15 commentaires

avatar

# 15 - Vinz

18/07 - 21h39

Oui. Pas super stable le gars..... Très bonnes stats en peu de temps de jeu mais je demande à voir

avatar

# 14 - lestat87

18/07 - 20h37

Gani Lawal Serait en approche d'après sportando

avatar

# 13 - Viking

18/07 - 10h03

#12 : pas d'accord avec toi sur le fait de ne compter que "3-4 joueurs majeurs".
Pour moi, même s'ils ne sont pas destinés (et encore que...) à scorer 20pts/match, les Bouteille/Howard/Conklin sont pour moi des joueurs majeurs, au sens où ils vont jouer 20' par match, voire plus.
On aura 7 joueurs majeurs qui joueront + de 20-25' + Morency sur 1/4 d'heure + Maille sur une dizaine de minutes. Pour le championnat seul, ça aurait largement suffi, mais c'est vrai qu'avec l'enchaînement des matchs, il nous en manquera un...
Comme on aura en théorie la possibilité d'avoir un JNFL de plus, ça serait bien que le staff n'attende pas mars pour le faire venir au risque de cramer les autres...

avatar

# 12 - Eunilare

18/07 - 9h34

Démonstration pertinente de Maher sur le post 10.

Un groupe resserré sur ce type de calendrier, c'est compliqué.

Surtout avec un groupe qui ne va compté que 3/4 joueurs majeurs.

Et si blessure(s), AIE.
Par contre je suis un peu rassuré sur le type de joueurs restants à recruter avec un futur 4 ET un Futur 5.

avatar

# 11 - eko

18/07 - 8h23

Est ce que le pari annoncé par le coach concerne un joueur révélation du championnat ?

avatar

# 10 - maher

18/07 - 7h47

@Jiji du 87 : L'ASVEL effectivement pour commencer puis on reçoit le champion de France Chalon avant d'aller se frotter à Hyeres qui voudra briller face à son ancien coach ; je pense que le club a demandé des aménagements car on joue 6 fois à l'extérieur sur les 9eres journées de championnat. Par contre, le mois d'octobre se passera à Beaublanc avec 2 déplacements à Paris et Bilbao pour 6 réceptions dont 4 d'affilée avec Pau. Sachant qu'en novembre, il y a le tournoi de tennis féminin qui occupe Beaublanc, cela explique les 4 déplacements entre le 4 et le 15 novembre.
Dernière interrogation : quid du 27 décembre où le match à Beaublanc contre Bourg est programmée à la même date que la réception de Vilnius en EC ?

Voici le calendrier avec l'Eurocup jusqu'à la trêve de décembre :
23/9 - ASVEL
26/9 - Chalon
30/9 - HYERES
7/10 - LEVALLOIS
11/10 - Kouban (EC)
14/10 - Strasbourg
18/10 - BILBAO (EC)
21/10 - Chalons-Reims
25/10 - Berlin (EC)
28/10 - Pau
31/10 - Partizan (EC)
4/11 - CHOLET
8/11 - VILNIUS (EC)
11/11 - BOULAZAC
15/11 - KOUBAN (EC)
18/11 - Antibes
2/12 - NANTERRE
6/12 - Bilbao (EC)
9/12 - Le Portel
12/12 - BERLIN (EC)
16/12 - Le Mans
20/12 - PARTIZAN (EC)
23/12 - DIJON
27/12 - Bourg + 27/12 : Vilnius

Connait-on déja le calendrier de la TV ? Un match le vendredi et un autre le dimanche + le reste le samedi ?
Enfin, je repose la question : un effectif de 10 joueurs avec le jeune Bazille dont on ne peut guère attendre plus de 5 minutes/match d'ici Noel (dixit Milling), est-ce suffisant pour enchainer ces 25 matches (sans compter 1 ou 2 matches de Coupe de France) ? Est-il prévu que Munanga ou Muninga intègrent le roster pour apporter quelques minutes en Pro A ?

avatar

# 9 - jipe64

17/07 - 19h01

#7 oui tu as raison maher avait donc raison l autre fois sur le forum...en tout cas belle equipe qu on va avoir j pense

avatar

# 8 - Jiji du 87

17/07 - 12h17

Asvel Limoges en 1ère journée ou comment rentrer directement dans le bain

avatar

# 7 - pilou

17/07 - 8h38

Pour info dans le popu de ce jour, Milling dit clairement à propos d'Hayes que c'est un ancien meneur qui depuis 2 ans joue arrière ! il compte sur lui pour guider les jeunes mais surtout pour scorer et apporter de la création ...

avatar

# 6 - Pical

17/07 - 8h22

Interview de .Milling sur le popu

On était proche d'avoir DJ Cooper et Moldoveanu dans notre roster. Ca aurait eu de la gueule quand même.

Kikanovic à Monaco. Ouch ça va faire mal.

avatar

# 5 - gisla1n

15/07 - 13h55

merci beaucoup pour ces articles de qualité les gars !

avatar

# 4 - Scapulaire

14/07 - 19h21

Très bon article!
Par contre, si je ne me trompe pas, notre futur adversaire en Eurocup, le Lokomotiv Kuban Krasnodar a fini 4ème en VTB League. Or vous n'en parlez pas dans la partie Russie...
En espérant ne pas me tromper!

avatar

# 3 - CSP Club sans pareil

14/07 - 19h09

Merci pour cette bouffée d'air européen. Où l'on voit que la Turquie et l'Espagne par leur nombre de représentants en compétition de clubs, dominent nettement l'Europe en ce moment.
Et l'Europe et le CSP ça va très bien ensemble!

avatar

# 2 - le_cobra

14/07 - 18h54

Super article plein d'infos et d'illustrations sympas, merci PG !

avatar

# 1 - maher

14/07 - 16h47

Bel article. Cependant Causeur a signé au Real et non au Barça.
NDLR : C'est indiqué correctement dans l'article pour l'Espagne, le bug était sur l'Allemagne. Merci de la correction.