Playoffs 2019

Le CSP fait fureur à Berlin

Illustration

La route pour le Top 16 s'ouvre de plus en plus, le CSP a fait un gros coup ce soir contre l'Alba Berlin, équipe référencée en Europe et dont la salle avait tout d'une citadelle. Le collectif limougeaud régale et un nouveau joueur prend le leadership à chaque match. Analyse d'une victoire comme on aimerait en voir encore beaucoup.

Le match

QT1 : Alba/CSP : 26-18

Bon début de match du CSP des deux côtés du terrain. Puis l'Alba se met en mode Europe, les berlinois mettent des paniers à 3 points ce qui entraîne le premier temps-mort de Milling. A la suite, les Limougeauds reviennent un peu. A la fin du quart-temps, le CSP est à 8 points mais les Limougeauds sont dans le match.

QT2 : Alba/CSP : 47-42

Le CSP recolle au score mais l'Alba profite de plusieurs actions chanceuses pour rester devant. Les Limougeauds sont accrocheurs en défense même s'ils ne sont pas toujours récompensés. Mais avec abnégation, à l'image de Tau Lydeka, ils arrivent à faire un rapproché. A la sortie d'un TM de coach Aîto, Alba reprend son avance. Le CSP revient malgré tout à 5 points à la mi-temps. Comme on dirait dans le milieu cycliste le CSP est en chasse-patate ; mais, ce soir, peut-être un gros coup en perspective...

QT 3 : Alba/CSp : 57-65

Le CSP prend un éclat en début de seconde mi-temps. Mais les Limougeauds continuent de s'accrocher avec une bonne défense et enfin de la réussite à 3 points. Ils reviennent à égalité 52 partout. Et pour la première fois, le CSP passe devant ....et creuse l'écart avec 2 paniers à 3 points de Danny Gibson. Avec une défense de fer (10points encaissés), le CSP va entamer le dernier quart-temps avec 8 points d'avance. Le gros coup s'annonce....

QT4 : Alba/CSP : 78-84

Les Limougeauds déjouent en ce début de dernier quart-temps en attaque. Mais ils se ressaisissent et arrivent à garder leur avantage avec un Gibson de folie (+ 9 à 5 minutes de la fin). Les 5 dernières minutes se déroulent sans accroc ou presque et le CSP s'impose de 6 points.

Le débrief

En début de saison, on nous avait annoncé du changement par rapport aux années précédentes. On devait voir de l'envie, de la défense, de l'investissement et bien, avec ce match, on a vu ces valeurs indispensables pour être une vraie équipe et ça fait sacrément du bien.... Fini les divas ou les solistes, place enfin aux vrais joueurs qui sont à l'écoute de leur coach. (Pour info: NBC est toujours à la recherche d'un club me semble-t-il...)
Après quelques réajustements, on a une équipe équilibrée où chaque joueur connait son rôle et s'épanouit pleinement. Sur ce match, tous les joueurs sont entre 16 et 26 minutes de jeu. La marque est parfaitement répartie, ce qui veut dire que le danger offensif vient de partout. La défense est en place et les trappes et rotations défensives se coordonnent parfaitement.
Les Limougeauds sont restés concentrés et appliqués tout au long du match. Les Berlinois ont fait la course en tête au cours de la première mi-temps et se sont enflammés à de rares occasions. Malgré cela, les joueurs du CSP sont restés sereins. Et là encore, ça nous change de voir de la sérénité. Qu'il est déjà loin le match contre le HTV!!! Mais ça ne leur a pas porté chance aux varois (merci la LNB!!).
Mais revenons à notre match du jour où le CSP a montré qu'il était à sa place dans cette compétition européenne (n'est-ce pas Mister Béral?). Alors bien sûr, on va lire, dans les futurs commentaires de certains (les frustrés et les éternels rabat-joies qui vivent au temps où le CSP pouvait se payer des ricains de premier ordre et la moitié de l'EDF), l'Alba avait des blessés et Aîto a fait tourner. Quand bien même, cette victoire est un réel exploit.

Le TOP/Flop

Ca va être plutôt facile car côté flop, il va falloir chercher...

Les TOPs

- Le collectif limougeaud : Comme écrit précédemment, chaque joueur connait son rôle. Tous les joueurs ont eu un apport offensif et défensif. Le rythme n'a jamais baissé tout au long des 40 minutes.
- Notre duo de meneurs Joyce/Gibson : Chacun dans son registre, ils ont eu un apport important : Danny "Crazy" Gibson avec ses 3 points et Dru" The brain" Joyce pour sa faculté à organiser le jeu limougeaud
- La relation Meneur/Pivot : Cette relation en pick and roll entre Joyce/Jaiteh ou Gibson/Lydeka a mis à mal la défense berlinoise.
- Le GM Olivier Bourgain : C'est rare de mettre en avant le GM mais les réajustements quiont eu lieu depuis le début de la saison sont en grande partie à mettre à son actif. Les changements depuis septembre : Gibson qui vient pallier la grosse blessure de JB Maille, Joyce qui remplace AJ " Lexomyl" English et Lydeka qui vient renforcer le secteur intérieur après la blessure du Tigre à qui on souhaite un prompt rétablissement car on aime bien Fréjus à BB.Com.

Les flops

-Si on veut pinailler: Sur l'équipe du CSP, il n'y a pas grand chose à redire...Mais on peut noter la maladresse de Carter et Howard à 3 points. Mais s'ils étaient adroits à tous les matchs, ils ne joueraient pas au CSP, ils joueraient en face c'est-à-dire à Berlin ou mieux en Euroleague. Le parcours de Butterfield de Nanterre à Berlin en témoigne.
- Stephen Brun et ses blagues à deux balles sur Péno et consorts....
- les cheerleaders de Berlin : Enfin, ce flop n'est pas contre ces charmantes danseuses teutonnes qui n'ont pas vraiment l'image qu'on se fait de la gent féminine allemande habituellement (mais je vais faire attention car je vais finir comme l'humoriste des Zamours "Tex" qui a été mis à pied après une blague plus potache que sexiste). Donc le flop est contre notre CSP 3.0 qui est un club qui n'a pas de danseuses!! Alors, maintenant qu'on rivalise avec le fleuron européen sur le terrain, il faudrait y penser aussi pendant les temps-morts...Je lance un appel à notre cher Président FF!!!

La conclusion

Le CSP poursuit sa série de victoire et la confiance grandit au sein de cette équipe car elle prend conscience de ces capacités. On a bien ouvert la porte du top 16, celle-ci va peut-être s'ouvrir complètement avec un résultat positif de Bilbao à Belgrade demain. Mais que ce serait bon de poursuivre l'aventure européenne en 2018...
Avant, il y a ce mois de décembre bien chargé et si excitant. Samedi, la réception du MSB avec ce phénomène de Youssoupha Fall doit encore nous rapprocher de la tête de la proA. Mais avec ce qu'on a vu ce soir, le CSP peut et va enflammer Beaublanc car cette équipe du CSP a du coeur!!!

  • Autour du match
  • Commentaires (58)