Playoffs 2019

Le CSP fait front à l'Est

Illustration

Une belle équipe du CSP s'impose en Lorraine après prolongation, à l'issue d'un match serré et très agréable à regarder. Les inquiets de l'été doivent être soulagés, enfin je l'espère!! Même si, à la fin de la saison, le titre ne sera pas au bout, vu les grosses équipes de ProA contre lesquelles, il faudra s'attendre à souffrir, nous allons passer de bons moments basket avec cette équipe limougeaude. En tous cas, ce soir, ce fut le cas...

Retour sur le match

Tout d'abord, pour faire un bon match, il faut être deux et rendons à Alain ce qui lui appartient. M. Weisz a construit une belle équipe de Nancy, avec moins de noms eux-aussi mais des joueurs altruistes. Comme écrit précédemment dans la preview, le SLUC et le CSP se ressemblent cette année et ce fut le cas sur le terrain. Les limougeauds ont entamé la partie en étant appliqués tant en attaque qu'en défense et le premier quart-temps est conclu sur le score de 21/14 pour le CSP. Le second quart-temps fut plus délicat pour le csp malgré un Buford déjà en verve. Les cougars ont su réagir pour mener à la mi-temps de 3 points.
Dans le troisième quart-temps, Nancy fait la course en tête. Le CSP reste au contact à la suite d'un bon passage de Wojcie (points, contre, rebonds).
Le quatrième quart-temps est serré. Les attaques prennent le pas sur les défenses. Un Scott de feu à 3 points, un Prépelic démoniaque et un Wood au sang-froid n'empêchent pas le SLUC de nous entraîner en prolongation après une fin de match au couteau. A la suite d'un Wood taille patron le CSP s'impose 100/94 en prolongation.

"La belle équipe"

Je reviens sur les inquiets de l'été qui pensaient déjà à la descente. Eh bien, sans être Elisabeth Tessier ou Madame Soleil (illustres astrologues du siècle dernier), je ne crois pas qu'on descende cette année avec ces joueurs et surtout ce coach. On nous a présenté des joueurs américains limités au CV confidentiel pour la plupart. Eh bien, ce soir, on a vu des joueurs américains à l'écoute des plans du coach et qui montrent qu'ils ont du basket chacun dans leurs compétences : Wood en leader, Scott en "silent assassin" à 3 points, Buford en scoreur, Fair en impact player . Notre meilleur américain, par contre, est bizarrement slovène et il va faire du mal sur les parquets de Pro A, ce Klemen!!! Alors, ces ricains ont des carences dans leur jeu. Normal, sinon, ils ne seraient pas à Limoges. Mais ils ont du respect vis-à-vis de leur coach et de leur équipe.
Les JFL, eux, on les connait... En tous cas, on a une équipe vaillante, battante et qui mouille le maillot. Tout ce qu'on aime en Limousin. Comme indiqué en introduction, on ne gagnera pas le titre cette année mais cette équipe va nous faire oublier l'année dernière et on va passer de bons moments basket.

"Le monde selon Dule"

Dans le monde de Dule, on fait rarement "tourner les serviettes" (phénomène très répandu sur le sol corrézien), il fait plutôt tourner les joueurs, référence au temps-mort du 3ème quart-temps où d'un geste de la main, il vira les joueurs qui se trouvaient alors sur le parquet sans un regard pour eux. Dans le monde de Dule, le travail est une religion. Alors qu'elle ne fut pas sa surprise en arrivant de Serbie,de découvrir des joueurs comme Ali ou Nobel...Maintenant, il a choisi ses joueurs, il a mis en place des plans de jeu tant en défense qu'en attaque et ceux-ci sont respectés par ces joueurs. Alors, on a confiance en Dule (pourvu que FF lui garde sa confiance lui aussi) pour que cette saison de transition soit belle.

"Comme d'habitude"

On a aimé :

- La combativité de cette équipe et ça nous change de ces dernières années même pour les saisons des titres
- Captain Camara qui est le symbole de cette équipe. Pas toujours très technique mais plein de vaillance. En tous cas, il est en double-double à chaque match ou proche de l'être.
-Klemen Prepelic, le petit Petrovic : il a son attitude, sa fierté, son caractère et son adresse (copyright gaz). En tous cas, ce sera le go-to-guy cette saison. Il va nous faire frémir....
- les shoots à 3 points qui rentrent. Mais attention de ne pas en abuser et de ne pas oublier d'amener le ballon in the paint. C'est sûr que c'est pas facile quand Scott est sur le terrain.
- Wood plein de sang-froid qui en fin de match est sorti du "bois". Il a su gérer la prolongation d'une main de maitre (3 points, passe décisive et lancer-francs). Mais au delà de ça, son attitude sur le terrain, toujours à rameuter ses troupes pour être ensemble. C'est bon ça!!!!
- la victoire et marquer 100 points. C'est pas tous les jours que ça arrive
- les temps-morts de Dule qui sont toujours des moments spéciaux, entre les regards du sorcier serbe, la traduction américano-serbe, les silences... C'est sûr que ça ne vaut pas les TM de JMD

On n'a pas aimé

- le fait de prendre 87 points en 40 minutes même si les joueurs se donnent en défense. Il y a des ajustements à faire.
- le rebond défensif car on a laissé beaucoup de seconde chance aux nancéens et ça aurait pu coûter la victoire
- le secteur intérieur car hormis Camara, ça joue pas trop dans la peinture.
- Urtasun : comme bon espagnol qui se respecte, c'est un joueur qui cherche la m..... Faut pas trop qu'il joue avec Dule car il en a claqué d'autres!!!! Demandez à Bogdanovic!
- Claude Bergeaud : Même si c'est un mec sympa et qui aime le basket quand tu discutes avec lui un soir tard dans les rues de montpellier (expérience personnelle), malgré tout, il est palois et c'est une quiche (normal, on est en Lorraine) pour commenter. Comme dit l'adage," palois d'un jour, palois pour toujours". En tous cas, quand il commente le CSP, il manque d'objectivité.

En conclusion

Après deux matchs, nous sommes en tête de la Pro A!!! Ne nous leurrons pas, on ne va pas y rester mais ça fait du bien. En tous cas, les joueurs du CSP nous ont offert une belle soirée, alors ne boudons pas notre plaisir. Le jeu se met en place. Quelle différence entre la semaine dernière et ce soir! Match plein avec de la réussite à trois points. Il faut poursuivre la semaine prochaine à Paris. Allez le CSP, on aime cette équipe qui ne lâche rien...

  • Autour du match
  • Commentaires (59)